Boîte noire / cube blanc, Centre de création contemporaine Olivier-Debré, Tours

Rédigé par Richard SCOFFIER
Publié le 01/03/2017

La première œuvre réalisée sur le territoire français par Manuel et Francisco Aires Mateus est inaugurée en grande pompe en ce mois de mars. L’occasion de revenir sur cette construction atypique dont nous avons déjà parlé à l’occasion du concours et du parcours consacré aux deux frères (d’a n° 215 & 240). Il s’agit de la réhabilitation d’une école d’art en lieu d’exposition ouvert sur la création contemporaine, une prestation inaccoutumée pour ces deux architectes généralement abonnés aux constructions ex nihilo.

 

L’école d’art de Tours a été réalisée dans les années 1950 par Pierre Patout quand, à la fin de sa carrière, l’auteur de l’étonnant immeuble du boulevard Victor était architecte en chef de la reconstruction de la ville. À quelques centaines de mètres se dresse encore (...)



Maîtres d'ouvrages : Communauté d'agglomération Tour(s)Plus
Maîtres d'oeuvres mandataires : Aires Mateus e associados ; Architectes associés phase conception : B+B Architectes (Guy Bez et Eric Bourg) ; Architectes associés phase réalisation : AAVP 
BET général : BeA
Acoustique : INACOUSTICS

Conception lumière :
LIGHTEC
Entreprise clos et couvert : SOGEA centre
Surface SHON : 5 300 m2

Coût : 9 600 000 € HT
Date de livraison : Septembre 2016


Lisez la suite de cet article dans : N° 251 - Mars 2017

Le bâtiment réhabilité et sa lourde corniche est contesté par le volume profondément creusé de la nouvelle aile.<br/> Crédit photo : FOUGEIROL  Benoit Le bloc massif de pierre, profondément creusé de fenêtres, flotte sur une base immatérielle.<br/> Crédit photo : FOUGEIROL  Benoit La vitrine qui entoure la boîte noire attend les oeuvres qui permettront au centre d’art de mettre en scène ses activités.<br/> Crédit photo : FOUGEIROL  Benoit La vitrine qui entoure la boîte noire attend les oeuvres qui permettront au centre d’art de mettre en scène ses activités.<br/> Crédit photo : FOUGEIROL  Benoit La nef avec, à gauche, la nouvelle paroi servante.<br/> Crédit photo : FOUGEIROL  Benoit

VOIR ÉGALEMENT

>> Choix de darchitectures.com
>> Projets des abonnés

Les articles récents dans Publiés par d'a

Naoshima Hall : construire avec l'air Publié le 18/10/2017

Maître d’ouvrage : Ville de Naoshima Maître d’œuvre : Hiroshi Sambuichi… [...]

Extension du site de production Technilum, Lézigno (Béziers) Publié le 18/10/2017

Maître d’ouvrage : Technilum Maîtres d’œuvre : Passelac & Roques… [...]

Retour aux sources : Lab City, campus CentraleSupélec, plateau de Saclay Publié le 18/10/2017

Maître d’ouvrage : CentraleSupélec Maîtres d’œuvre : OMA, Ellen van Loon,… [...]

Focus technique: Double ciel à CentraleSupélec, à propos de la toiture en ETFE Publié le 18/10/2017

Maître d’ouvrage : CentraleSupélec Maîtres d’œuvre : OMA, Ellen van Loon,… [...]

ENSAE ParisTech, campus de Paris-Saclay, Palaiseau Publié le 18/10/2017

Maîtrise d’ouvrage : groupe des Écoles nationales d’économie et de statistique ; … [...]

Prismes, mantilles et coquilles : trois opérations de bureaux à Paris, Gentilly et Boulogne-Billancourt Publié le 18/10/2017

Opération « Be Open », Paris 13 Maître d’ouvrage : Vinci Immobilier … [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Novembre 2017
 LunMarMerJeuVenSamDim
44  01 02 03 04 05
4506 07 08 09 10 11 12
4613 14 15 16 17 18 19
4720 21 22 23 24 25 26
4827 28 29 30    

> Questions pro

Comment « assurer » sur le chantier ?

Dans un milieu professionnel qui a connu une crise sévère, des évolutions normatives et technologiques et l’avènement du BIM, peut-on faire…

Guide : L'ingénierie française : Enjeux et tendances + les 200 premiers BET classés par chiffres…

Pour la troisième année, d’a présente un dossier consacré à l’ingénierie, accompagné par le panorama des 200 premiers BET classés…

Le PLU, des enjeux à la mise en œuvre (volet 1)

Fruit de la loi SRU, le PLU est un outil d’urbanisme qui, malgré ses ambitions louables, suscite des interrogations et des difficultés de mise…