Dix projets finalistes dévoilés pour le mémorial britannique de l'Holocauste

Rédigé par Coraline BLAISE
Publié le 06/02/2017

En Septembre dernier, la Fondation à la Mémoire de l'Holocauste au Royaume-Uni a lancé un concours international pour le projet de mémorial de la Shoah, au Victoria Tower Gardens de Londres.
Plus de 90 projets ont été soumis. Nous vous avions annoncé la liste des 10 retenus en Novembre dernier, parmi lesquels l'agence Zaha Hadid associée à Anish Kapoor, le Studio Libeskind ou encore Foster+Partners figuraient. Il y a quelques jours, les projets candidats ont été révélés au public.

La United Kingdom Holocaust Memorial Foundation a envisagé une cinquantaine de sites possibles avant d'opter pour le parc jouxtant le Palais de Westminster, en plein coeur de la capitale britannique.

C'est à cet endroit que verra le jour une structure plurielle, à la fois dédiée à la mémoire des victimes et survivants du nazisme mais aussi tournée vers l'éducation des générations futures.

Désigné comme mémorial national et «learning centre», le bâtiment sera l'occasion privilégiée d'un plus large plan d'aménagement des Victoria Tower Gardens en parc d'agrément.

Invitées à « créer un mémorial chargé d'émotions et conçu avec sensibilité », les dix équipes retenues au concours international ont, pour beaucoup, proposé des projets qui cherchent à s'effacer plus qu'à s'imposer dans le paysage londonien.


Pour rappel, la liste des sélectionnés mêle des grands noms de l'architecture à de plus jeunes agences ainsi qu'à des designers, paysagistes ou plasticiens :
Adjaye Associates et Ron Arad Architects (UK) ; Allied Works (US) ; Anish Kapoor et Zaha Hadid Architects (UK) ; Caruso St John Architects (UK) avec Marcus Taylor et Rachel Whiteread ; Diamond Schmitt Architects (CA) ; Foster + Partners (UK) et Michal Rovner
; heneghan peng architects (IE) ; John McAslan + Partners (UK) et MASS Design Group ; Lahdelma & Mahlamäki Architects (FI) ; Studio Libeskind (US) et Haptic Architects.

Sur près de
2650 mètres carrés et pour un budget estimé de 40 millions de livres sterling, le mémorial de la Shoah est envisagé par l'UKHMF comme un manifeste de paix à l'architecture sobre.

Les dix projets finalistes sont, en ce moment, exposés dans différents lieux à travers le Royaume-Uni, ainsi qu'en ligne, afin d'être soumis aux remarques du grand public. Celles-ci seront prises en compte au moment de la décision finale, prévue pour l'été 2017. Un jury de professionnels, de figures culturelles ou politiques britanniques et d'experts dans les champs de la mémoire et de l'éducation sera alors sollicité.


Les articles récents dans Actus brèves

La Cité de l’Architecture et du Patrimoine tire le portrait de l’Architecte Publié le 25/04/2017

Du maître-maçon au starchitecte en passant par l’architecte du Roi, [...]

Melnikov s’installe à la Villa Savoye Publié le 21/04/2017

Le Centre des monuments nationaux organise l’exposition « Melnikov/le [...]

Quels chiffres pour la pratique des architectes ? Publié le 19/04/2017

Comme chaque année, la MAF (Mutuelle des Architectes Français assurances) [...]

Un toit commun pour Rotor + Rotor DC Publié le 14/04/2017

Le collectif belge Rotor, et son antenne dédiée à la [...]

Les rendez-vous dessinés de Frédéric Chaume #10 Publié le 13/04/2017

Lorsque beaucoup attendent de contempler l’objet fini, [...]

Cohen/Gehry au Collège de France Publié le 13/04/2017

L’architecte et historien Jean-Louis Cohen, titulaire [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Mai 2017
 LunMarMerJeuVenSamDim
1801 02 03 04 05 06 07
1908 09 10 11 12 13 14
2015 16 17 18 19 20 21
2122 23 24 25 26 27 28
2229 30 31     

> Questions pro

Et si on parlait de

À quelques jours

Le droit d’auteur

Après notre enquête

Exploiter l’image

Que seraient Paris sans la tour Eiffel, Sydney