ETOILE, Pôle scientifique d’Évry Val de Seine - Block Architectes

Rédigé par les architectes
Publié le 09/05/2017

FAIRE SENS DANS LE DIFFUS  

ETOILE (Espaces et Technologies Ouverts pour l’Innovation des Laboratoires et des Entreprises) se situe en plein milieu d’Évry, à quinze minutes à pied du centre-ville et de la gare RER d’Évry-Courcouronnes, mais aussi au carrefour de ses différents quartiers : une situation stratégique pour recoudre les morceaux de la ville. Le projet s’installe au bord de l’actuelle RN7 qui scinde la ville en deux. Mais si aujourd’hui les voitures la parcourent à toute vitesse, ce sont les piétons qui demain l’arpenteront lorsqu’elle sera transformée en un boulevard urbain doté de pistes cyclables et transports en commun. Pour anticiper et favoriser cette transformation d’une barrière urbaine à une voie pacifiée et franchissable, le volume longiligne d’ETOILE se place perpendiculairement à la nationale qu’il semble enjamber comme un pont. Le bâtiment est doublé d’un parvis qui s’étale le long de la façade nord pour amorcer une liaison piétonne entre le nord-est de la ville et la partie sud-ouest.  

 

UN BÂTIMENT CONTEXTUEL QUI FAIT SIGNAL  

En 2012, l’Institut Mines-Télécom (IMT) lance un concours pour le construction d’ETOILE. Block en est lauréat en faisant le pari d’inscrire le bâtiment dans la continuité d’architectures exceptionnelles  à Évry (Mario Botta, Jean Perrottet, DVVD, Phong Luu Tran...), pour marquer d’un signal fort le nouveau dynamisme souhaité par la ville. Le bâtiment se compose de deux volumes : un socle minéral en rez-de-chaussée à la coque facettée et organique, surplombé par un bâtiment longiligne de trois niveaux qui, tel un bilboard géant, culmine à 21 mètres et fait clairement signal dans la ville. Réactivation d’une figure familière des bas-côtés de nationales, clin d’oeil à Scott et Venturi, cette structure poteau-poutre à la trame rigoureuse, à la façade rideau et à la rue intérieure réactive l’essentiel du vocabulaire moderniste. Mais sa résille en métal déployé inscrit le bâtiment dans le temps présent : la pixellisation de la façade évoque l’imagerie scientifique et le langage numérique. À travers son architecture spectaculaire et son affichage « high tech », Block répond à la demande de l’IMT d’ériger un bâtiment exemplaire qui annonce le renouveau du Pôle scientifique d’Évry Val de Seine (PSEVS) qui l’accueille et marquer sa nouvelle entrée.  

 

À LA RECHERCHE DU NOUVEAU CAMPUS  

Créé en 1991, le Pôle scientifique d’Évry Val de Seine (PSEVS) coordonne la recherche et l’innovation entre biotechnologies, nanotechnologies et sciences de l’information et de la communication. Il regroupe des écoles d’ingénieurs et de commerce, dont le Genopole (premier biocluster en France entièrement dédié à la recherche en génétique), l’université d’Évry-Val d’Essonne, les Mines ParisTech, l’ENSIIE, et les deux écoles de l’IMT : Télécom SudParis et Télécom École de Management. En réinventant son offre en matière d’études supérieures et de recherche, le PSEVS veut exploiter l’une des ressources majeures d’Évry : ses établissements universitaires et sa vie étudiante. Il souhaite ouvrir et valoriser son pôle de recherche, déjà conséquent, qui recouvre 18 laboratoires et trois écoles doctorales. C’est pour cela que l’Institut Mines-Télécom a entrepris la création d’ETOILE : à mi-chemin entre la médecine et la communication, il offre aux chercheurs un emplacement de choix pour développer les applications du numérique dans le domaine de la santé.  

 

DU MIT À L’IMT : UN BÂTIMENT HYBRIDE  

Pour imaginer ETOILE et développer la compétitivité du Pôle scientifique d’Évry Val de Seine, l’Institut Mines-Télécom (IMT) et Block s’inspirent ouvertement d’un campus de référence situé de l’autre côté de l’Atlantique : le célèbre Massachusetts Institute of Technology (MIT). Le MIT offre à ses chercheurs non seulement des espaces de travail et de recherche de qualité, mais aussi tout un centre de conférence capable d’accueillir les érudits du monde entier. Au-delà de fédérer les nombreuses écoles du campus, l’ambition d’ETOILE est également de créer des passerelles entre les expérimentations qui se déroulent dans le campus et l’ensemble des publics concernés. Le but : sortir les chercheurs de leurs bureaux pour mettre leur travail en lumière et le rendre accessible aux étudiants, aux start-up et aux entreprises, et ainsi créer une vaste communauté d’utilisateurs aux profils et aux savoirs variés. Block imagine leurs futurs usages et regroupe au sein d’un même bâtiment le nouveau champ lexical des lieux dédiés à la recherche et au numérique : incubateur, cluster, hub, coworking, fab lab… Plus qu’un centre de recherche, c’est un lieu de vie et d’échanges pour tout l’écosystème du campus qui s’y rencontre et collabore autour de leurs activités.  

 

ENTRE RECHERCHE ET COMMUNICATION : DEUX FONCTIONS, DEUX FORMES  

Le programme d’ETOILE est ambivalent : il regroupe des espaces dédiés à la recherche, où le calme et la concentration sont de mise, mais aussi une série de lieux où les chercheurs ont la possibilité de partager, exposer et débattre leurs travaux. C’est un pôle destiné à expérimenter mais aussi à communiquer, diffuser et valoriser les travaux qui y sont réalisés. Cette dualité entre recherche et communication détermine le parti architectural de Block qui divise le bâtiment en deux volumes distincts. La forme organique du rez-de-chaussée contient l’ensemble des espaces publics du programme et s’y adapte en s’étageant sur un ou deux niveaux, et parfois en double hauteur. Le bilboard quant à lui contient dans ses trois niveaux les espaces plus intimes des laboratoires de recherche.  

 

UNE CONSTELLATION DE PROGRAMMES AUTOUR D’UNE RUE INTÉRIEURE  

Block prend l’option d’articuler les espaces de recherche, de travail ou de rencontre autour d’une rue intérieure qui traverse le bâtiment en son centre. Dans cette rue, les visiteurs occasionnels se retrouvent dans l’espace d’accueil, tandis que les habitués prennent leur café dans le foyer ou dans l’intimité du jardin central. Ils se réunissent à l’Echangeur, espace modulable d’exposition et showroom des recherches en cours. Côté boulevard, des directeurs de grands groupes se dirigent vers l’amphithéâtre de 300 places, pour une présentation des dernières innovations en cours ; les retardataires arriveront par l’accès indépendant du centre de conférence. Pendant ce temps, dans l’Incubateur, les travailleurs indépendants et les start-up développent des applications, dans leur espace de coworking de deux niveaux organisé autour d’un patio végétalisé. Côté parvis, le fab lab et le laboratoire Evident sont placés en vitrine sur la rue intérieure, d’où des visiteurs intrigués observent des étudiants des écoles voisines réaliser des prototypes, ou des chercheurs mettre au point des technologies au service de personnes handicapées. Dans les trois niveaux supérieurs, les chercheurs cohabitent à l’écart de l’agitation du rez-de-chaussée et de temps à autre quittent leurs laboratoires, bureaux et locaux communs pour descendre exposer leurs travaux à leurs pairs. Au centre, la circulation verticale qui comprend des escaliers et deux ascenseurs, relie le rez-de-chaussée aux niveaux supérieurs.  

 

SOBRIÉTÉ ET CONTINUUM ÉCOLOGIQUE  

Block traduit la richesse et l’imbrication de ce programme sophistiqué dans une architecture spectaculaire mais sobre, minimale et économe dans la mise en oeuvre de ses matériaux. Dans un esprit industriel, le béton brut, le métal et le bois sont utilisés. Ce choix s’inscrit dans une esthétique du dépouillement, non ostentatoire, qui privilégie l’espace et les lieux offerts à ses usagers. La technicité du bâtiment est laissée apparente dans une architecture à la fois didactique et pratique : pas de faux plafond, ni de contreplaqué, les chemins de cables et les gaines s’exposent à leurs usagers qui peuvent directement interagir avec leur lieu de travail. Les architectes inscrivent ETOILE dans le continuum écologique présent sur la campus : ils relient le sous-bois et le parking paysagé situés de part et d’autre du bâtiment par un socle organique percé de deux patios végétalisés. Grâce à son architecture bioclimatique, le bâtiment atteint un niveau BBC. La façade sud récupère les apports solaires en hiver et, avec ses brise-soleil adaptées, se protège des surchauffes en été. Les bureaux situés côté nord bénéficient d’une lumière douce qui ne varie pas au cours de la journée, tandis que la surchauffe des locaux informatiques, situés du même côté, est limitée. Enfin, la ventilation naturelle des locaux se fait entre les pignons est et ouest, par les espaces de circulations, évitant ainsi toutes nuisances sonores induites par une ventilation sur l’actuelle RN7. 



Maîtres d'ouvrages : Institut Mines-Télécom
Maîtres d'oeuvres : BLOCK architectes (maîtrise d'oeuvre mandataires) ; CETRAC (maîtrise d'oeuvre d’exécution) ; BASE (paysagiste) ; ISATEG Ingénierie (Economiste, structure et VRD) ; AREA Nantes (Fluides et HQE) ; ITAC (Acoustique) ; 
Entreprises : ANGEVIN (Gros œuvre) ; ERTCM industries (Structure métallique) ; BRIAND construction (Bardage, couverture, étanchéité, menuiseries extérieures, serrureries)
Surface de plancher : 3 932 m²
Coût : 9 170 900 euros HT
Date de livraison : Décembre 2016

ETOILE, Pôle scientifique d’Évry Val de Seine - Block Architectes<br/> Crédit photo : PIRON Philippe Le bâtiment se compose de deux volumes : un socle minéral en rez-de-chaussée à la coque facettée et organique, surplombé par un bâtiment longiligne de trois niveaux qui, tel un bilboard géant, culmine à 21 mètres et fait clairement signal dans la ville. <br/> Crédit photo : PIRON Philippe Plan masse du projet ETOILE<br/> Crédit photo : BLOCK architectes - Schémas conceptuels<br/> Crédit photo : BLOCK architectes - Plan du RDC<br/> Crédit photo : BLOCK architectes - Plan du R+1<br/> Crédit photo : BLOCK architectes - Plan R+2, R+3, R+4 Organigramme<br/> Crédit photo : BLOCK architectes - Coupe sur le projet ETOILE<br/> Crédit photo : BLOCK architectes - Le rez-de-chaussée contient l’ensemble des espaces publics du programme et s’y adapte en s’étageant sur un ou deux niveaux, parfois en double hauteur. Le bilboard contient dans ses trois niveaux les espaces plus intimes des laboratoires de recherche.  <br/> Crédit photo : PIRON Philippe Block prend l’option d’articuler les espaces de recherche, de travail ou de rencontre autour d’une rue intérieure qui traverse le bâtiment en son centre. <br/> Crédit photo : PIRON Philippe Dans la rue intérieure, les visiteurs occasionnels se retrouvent dans l’espace d’accueil, tandis que les habitués prennent leur café dans le foyer ou dans l’intimité du jardin central. <br/> Crédit photo : PIRON Philippe Côté boulevard, des directeurs de grands groupes se dirigent vers l’amphithéâtre de 300 places, pour une présentation des dernières innovations en cours ; les retardataires arriveront par l’accès indépendant du centre de conférence.<br/> Crédit photo : PIRON Philippe Dans l’Incubateur, les travailleurs indépendants et les start-up développent des applications, dans leur espace de coworking de deux niveaux organisé autour d’un patio végétalisé. <br/> Crédit photo : PIRON Philippe Dans les trois niveaux supérieurs, les chercheurs cohabitent à l’écart de l’agitation du rez-de-chaussée et de temps à autre quittent leurs laboratoires, bureaux et locaux communs pour descendre exposer leurs travaux à leurs pairs. <br/> Crédit photo : PIRON Philippe

VOIR ÉGALEMENT

>> Publiés par d'a
>> Projets des abonnés

Les articles récents dans Choix de darchitectures.com

Bibliothèque Universitaire Jeanne Chauvin – Faculté de droit à Malakoff, Université Paris-Descartes – CANAL ARCHITECTURE Publié le 15/11/2017

FICHE TCENHIQUE   Maître d’ouvrage Région Île-de-France … [...]

Biodiversarium de Banuyls-Sur-Mer - Agence Tectoniques Publié le 13/11/2017

Nom du programme : Biodiversarium Localisation : … [...]

Organisation urbaine et logements à Bordeaux - Mateo Arquitectura Publié le 09/11/2017

FICHE TECHNIQUE : Maître d’oeuvre : Josep Lluís Mateo -… [...]

Siège Les Echos / Le Parisien - B. Architecture Publié le 21/07/2017

Maîtres d'ouvrages : AG2R La Mondiale Maîtres d'oeuvres : B. Architecture ; Calq Architecture… [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Novembre 2017
 LunMarMerJeuVenSamDim
44  01 02 03 04 05
4506 07 08 09 10 11 12
4613 14 15 16 17 18 19
4720 21 22 23 24 25 26
4827 28 29 30    

> Questions pro

Comment « assurer » sur le chantier ?

Dans un milieu professionnel qui a connu une crise sévère, des évolutions normatives et technologiques et l’avènement du BIM, peut-on faire…

Guide : L'ingénierie française : Enjeux et tendances + les 200 premiers BET classés par chiffres…

Pour la troisième année, d’a présente un dossier consacré à l’ingénierie, accompagné par le panorama des 200 premiers BET classés…

Le PLU, des enjeux à la mise en œuvre (volet 1)

Fruit de la loi SRU, le PLU est un outil d’urbanisme qui, malgré ses ambitions louables, suscite des interrogations et des difficultés de mise…