Exploiter l’image de l’architecture a un prix

Rédigé par Christine DESMOULINS
Publié le 14/12/2016

Article paru dans le d'A n°250

Que seraient Paris sans la tour Eiffel, Sydney sans son opéra et Bilbao sans son Guggenheim ? Qu’il s’agisse d’œuvres majeures contribuant au rayonnement d’une ville ou de réalisations plus modestes, on peut penser que l’architecte est légitime pour faire valoir ses droits d’auteur. Ceci n’interdit nullement au propriétaire d’un édifice d’en exploiter commercialement l’image. Tout est question d’équilibre et de négociation.

Éclairé par l’approche juridique de l’ADAGP (Société des auteurs dans les arts graphiques et plastiques) et les questions posées à des architectes et des maîtres d’ouvrage, ce premier article sur les droits d’auteur fait le point sur (...)


Lisez la suite de cet article dans : N° 250 - Décembre 2016

Les articles récents dans Questions pro

Et si on parlait de Culture ? Publié le 25/03/2017

À quelques jours d’une échéance présidentielle incertaine [...]

Le droit d’auteur des architectes (suite et fin) Publié le 25/02/2017

Après notre enquête sur le coût du droit à l’image d’une œuvre [...]

Tout change dans les agences Publié le 07/11/2016

Loi El Khomri, crédit d’impôt recherche, modification des modes d’exercice, mutuelle [...]

10 questions à Audrey Azoulay, ministre de la Culture et de la Communication Publié le 29/09/2016

Héritière d’un projet initié par sa prédécesseure, Audrey Azoulay a réussi à porter la [...]

La loi CAP : des enjeux dont la profession ne semble pas encore avoir pris la mesure Publié le 31/08/2016

Contribuer à transformer nos paysages et l’économie de nos territoires par le biais de [...]

Guide : BET et architectes : à la recherche d'une pensée commune - Le top 200 des BET par chiffre d'affaire Publié le 13/08/2016

Dans une période complexe où tous les réseaux s’activent, quelles équipes de maîtrise [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.