Exposition « Résonances » : Iannis Xenakis à l’honneur à l’ENSAPM

Rédigé par Coraline BLAISE
Publié le 22/03/2017

Trois étudiants de l’École Nationale Supérieure d'Architecture de Paris-Malaquais organisent une exposition autour de la figure plurielle de Iannis Xenakis.

Elle se déroulera du 23 Mars au 20 Mai à l’Espace Callot de l’ENSAPM.

À travers cette exposition, Alexandre Atamian, Elsa Lebrun et Ava Rastegar, accompagnés par les enseignants Yann Rocher et Leda Dimitriadi, cherchent à redessiner le processus de création de l’architecte-compositeur d’origine grec, dont les réalisations sont souvent restées dans l'ombre de Le Corbusier.


Ingénieur, musicien, compositeur et architecte, Iannis Xenakis développe une pensée singulière à la croisée des arts et des sciences. Si son travail d’architecte est relativement méconnu, ses re­cherches musicales, soutenues par Olivier Messiaen qui a été son professeur, le positionnent parmi les compositeurs les plus légitimes du XXème siècle.

Puisant son inspiration dans la nature, les mathématiques et la philosophie grecque, Xenakis tisse, tout au long de sa vie, des liens entre les univers sonore et bâti.

 

Par l’analyse de trois œuvres emblématiques - Le Pavillon Philips, le Diatope de Beaubourg et le projet de la Cité de la musique - l’exposition retrace, à différentes échelles, son processus de travail et témoigne de son approche plurisdisciplinaire.

Les trois projets, conçus dans des contextes très différents, sont aussi l’occasion de dévelop­per des problématiques explorant les divers aspects de son œuvre : le hasard, l’abstraction, la pen­sée graphique, la géométrie, le modèle compositionnel, l’ex­ploitation du son dans l’espace, les relations avec la nature mais aussi le mythe et son attachement à l’univers grec antique.

 

Plutôt que d’étudier la qualité de l’objet architectural fini, l’exposition “Iannis Xenakis : Résonances” préfère mettre en lumière la valeur de la démarche conceptuelle du praticien, entre musique, mathématiques et architecture.

Les articles récents dans Actus brèves

AGORA : Bordeaux, capitale du paysage Publié le 20/09/2017

À Bordeaux… [...]

Un jardin sur le toit pour la tour Montparnasse Publié le 19/09/2017

Sans surprise, les architectes Franklin Azzi, Chartier-Dalix et Hardel-Le Bihan… [...]

Réinvention perpétuelle ? Publié le 20/07/2017

Après l’annonce des 164 finalistes… [...]

Form Follows Aktion : Bellastock part à Berlin Publié le 07/07/2017

L’association… [...]

Ornements et béton : Ando dévoile son projet pour la collection Pinault Publié le 27/06/2017

La Bourse du Commerce de Paris, emblématique … [...]

Du Street Art à la Cité U Publié le 27/06/2017

À la Cité Universitaire (Paris 14e), une centaine de street artists… [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Septembre 2017
 LunMarMerJeuVenSamDim
35    01 02 03
3604 05 06 07 08 09 10
3711 12 13 14 15 16 17
3818 19 20 21 22 23 24
3925 26 27 28 29 30  

> Questions pro

Guide : L'ingénierie française : Enjeux et tendances + les 200 premiers BET classés par chiffres…

Pour la troisième année, d’a présente un dossier consacré à l’ingénierie, accompagné par le panorama des 200 premiers BET classés…

Le PLU, des enjeux à la mise en œuvre (volet 1)

Fruit de la loi SRU, le PLU est un outil d’urbanisme qui, malgré ses ambitions louables, suscite des interrogations et des difficultés de mise…

Les architectes menacés de phobie administrative

Comment les architectes s’organisent-ils face à la complexité croissante de la gestion des projets,…