Grande manifestation pour sauver Romainville

Rédigé par Coraline BLAISE
Publié le 24/03/2017

La ville de Romainville est sur le point d’engager la phase II d’un projet de destruction urbaine de son centre-ville, notamment sa place du marché. Des citoyens se mobilisent contre des projets kitsch, surtout motivés par la densification foncière due à l’arrivée du métro en 2023. Mobilisation sur place ce dimanche 26 Mars.

Depuis 2007, la ville de Romainville en Seine-Saint-Denis a initié un projet de transformation de son centre urbain. Entre le quartier Marcel Cachin et le centre-ville, la municipalité souhaite développer l’activité commerciale en même temps que d’aménager places piétonnes et parcs en surface ainsi que des parkings en souterrain.

Or, la construction de bâtiments de grande médiocrité, néo-vénitiano-faubouriens et aujourd’hui néo-Art Déco, traduit surtout une volonté de rentabilité foncière sauvage qui n’a fait l’objet d’aucune concertation locale sérieuse.

 

Une première phase, avec la construction d’une nouvelle halle de marché de 1114m2, s’est achevée à l’automne 2016. De prochaines étapes de projet doivent être engagées en 2017 et aboutir à la destruction de l’ancien marché, bel édifice en structure métallique. Il laissera place à un médiocre immeuble de 8 étages abritant 129 logements et 1000m2 de surfaces commerciales.

 

Le marché et ses espaces publics alentours, lieux riches de sens dans l’histoire et la vie quotidienne de la ville, seront alors sacrifiés au profit d’une proposition inappropriée tant dans l’architecture, le programme que les proportions.

 

Porté par l’ASVR (Association de Sauvegarde du Village de Romainville), un rassemblement sur l’ex-Place du Marché aura lieu ce dimanche 26 mars 2017 à 11h.

 

Cet appel citoyen invite à remettre collectivement le projet en question et militer pour que le centre urbain de Romainville reste “un lieu ouvert de rencontre et de respiration en zone urbaine dense.”


Mise à jour 10/04/2017 :

 

L’appel de l’Association de Sauvegarde du Village de Romainville a été entendu puisque 380 nouvelles signatures ont été réunies contre le projet urbain romainvillois, le dimanche 26 mars. Quelques jours plus tard, une cinquantaine de personnes étaient rassemblées devant la mairie pour faire entendre leur voix alors que le Conseil Municipal était en cours.

 

1200 personnes ont aujourd’hui officiellement pris position pour la sauvegarde du centre de Romainville. La pétition "Sauvons le coeur de ville de Romainville" peut également être signée en ligne.


Les articles récents dans Actus brèves

Réinvention perpétuelle ? Publié le 20/07/2017

Après l’annonce des 164 finalistes… [...]

Form Follows Aktion : Bellastock part à Berlin Publié le 07/07/2017

L’association… [...]

Ornements et béton : Ando dévoile son projet pour la collection Pinault Publié le 27/06/2017

La Bourse du Commerce de Paris, emblématique … [...]

Du Street Art à la Cité U Publié le 27/06/2017

À la Cité Universitaire (Paris 14e), une centaine de street artists… [...]

Hommage : Pascal RIFFAUD, architecte-associé de l'agence BLOCK Publié le 26/06/2017

Pascal Riffaud, né en 1969, vient de s'éteindre subitement des suites… [...]

Le nouveau centre d’art par Renzo Piano ouvre ses portes Publié le 23/06/2017

L’architecte italien Renzo Piano, en collaboration avec l’agence madrilène… [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Août 2017
 LunMarMerJeuVenSamDim
31 01 02 03 04 05 06
3207 08 09 10 11 12 13
3314 15 16 17 18 19 20
3421 22 23 24 25 26 27
3528 29 30 31    

> Questions pro

Le PLU, des enjeux à la mise en œuvre (volet 1)

Fruit de la loi SRU, le PLU est un outil d’urbanisme qui, malgré ses ambitions louables, suscite des interrogations et des difficultés de mise…

Les architectes menacés de phobie administrative

Comment les architectes s’organisent-ils face à la complexité croissante de la gestion des projets,…

Et si on parlait de Culture ?

À quelques jours d’une échéance présidentielle incertaine, François de Mazières, député-maire Les…