Le maire et l’architecte, un couple en crise ?

Rédigé par Anne CHAPERON
Publié le 17/10/2017

Dossier réalisé par Anne CHAPERON
Dossier publié dans le d'A n°257

En 1982, la loi Defferre consacrait le début de la décentralisation, répartissant les compétences entre l’État et les collectivités territoriales. La figure de l’architecte évoluait alors au plus près de son terrain ; le duo maire/architecte connut quelques jours heureux. À l’heure de la construction des métropoles, consacrées par la loi Maptam (loi de Modernisation de l’action publique territoriale et d’affirmation des métropoles du 27 janvier 2014), ce couple est mis à l’épreuve.

On se souvient que des nouveaux maires élus en 2014 gelèrent la construction d’un grand nombre d’opérations aux abords des grandes villes et imposèrent des modifications jugées arbitraires par les architectes. Quelles furent véritablement les conséquences pour les agences d’architecture concernées ? Le maire doit-il pour autant être dessaisi de son pouvoir de décision sur les projets de territoire ? Quelles relations maires et architectes doivent-ils désormais construire en zone dense ?

Abonnez-vous à D'architectures
.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Avril 2018
 LunMarMerJeuVenSamDim
13      01
1402 03 04 05 06 07 08
1509 10 11 12 13 14 15
1616 17 18 19 20 21 22
1723 24 25 26 27 28 29
1830       

> Questions pro

Le Lab CDC Architecture de la transformation

À quels besoins d’innovation et d’évolutions réglementaires répond l’appel à projets du Lab CDC « Architecture de la…

Qu'est devenu le « permis de faire »?

À la loi LCAP du 27 janvier 2017 ne manque que la promulgation d’un ultime décret qui doit entériner …

Les 300 premières agences françaises classées selon leur chiffre d'affaires

Chaque année, d’a publie un tableau des 300 agences d’architecture classées en fonction de leur chiffre d’affaires …