Le nouveau centre d’art par Renzo Piano ouvre ses portes

Rédigé par Coraline BLAISE
Publié le 23/06/2017

L’architecte italien Renzo Piano, en collaboration avec l’agence madrilène Luis Vidal + Architects, signe un nouveau musée très attendu sur le front de mer de la ville espagnole de Santander. Sur près de 10 300 m2, l’édifice bicéphale de métal et de verre accueillera les collections d’art ainsi que la programmation culturelle et pédagogique de la Fondation privée Botín.

Ce qui était il y a encore quelques mois une aire de stationnement dédiée au terminal des ferrys devient le lieu sur lequel Santander mise toute son attractivité. Pour son premier projet en Espagne, Renzo Piano œuvre pour l’une des fondations privées les plus importantes du pays.

 

Le site du Centre Botín s’inscrit en continuité des jardins historiques de Pereda dont l’extension et la restauration, menées par le paysagiste Fernando Caruncho et l’agence Renzo Piano Building Workshop, font partie du projet global. Dans cet écrin végétal de maintenant 40 000 m2, le bâtiment sur pilotis s’articule en deux parties. Des passerelles légères filent dans l’entre-deux et offrent un point de vue en avancée sur la mer. La surface du centre d’art est recouverte de 270 000 disques de céramique blancs nacrés dont la couleur varie sous les reflets de l’eau et du ciel.


La première aile accueille les expositions sur 2500 m2 et la seconde les espaces de détente, de travail, de médiation, ainsi qu’un auditorium de 300 places. Un restaurant totalement vitré au sol et une terrasse haute complètent l’offre de l’édifice pensé pour retisser le lien perdu entre les usagers et le front de mer.

 

Le Centre Botín s’ouvre sur un trio d’expositions : la première consacrée à l’artiste allemand Carsten Höller, la seconde exposant 80 dessins de Francisco de Goya tirés de la collection du Musée du Prado de Madrid et la troisième une sélection des œuvres contemporaines de la collection de la Fondation. Une installation de pierre, acier et eau par la sculptrice espagnole Cristina Iglesias prendra place de manière permanente aux abords du Centre Botín.

Les articles récents dans Actus brèves

Réinvention perpétuelle ? Publié le 20/07/2017

Après l’annonce des 164 finalistes… [...]

Form Follows Aktion : Bellastock part à Berlin Publié le 07/07/2017

L’association… [...]

Ornements et béton : Ando dévoile son projet pour la collection Pinault Publié le 27/06/2017

La Bourse du Commerce de Paris, emblématique … [...]

Du Street Art à la Cité U Publié le 27/06/2017

À la Cité Universitaire (Paris 14e), une centaine de street artists… [...]

Hommage : Pascal RIFFAUD, architecte-associé de l'agence BLOCK Publié le 26/06/2017

Pascal Riffaud, né en 1969, vient de s'éteindre subitement des suites… [...]

Le pavillon de la Serpentine de Francis Kéré inauguré Publié le 22/06/2017

Le nouveau pavillon de la Serpentine Gallery, rendez-vous architectural… [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Juillet 2017
 LunMarMerJeuVenSamDim
26     01 02
2703 04 05 06 07 08 09
2810 11 12 13 14 15 16
2917 18 19 20 21 22 23
3024 25 26 27 28 29 30
3131       

> Questions pro

Le PLU, des enjeux à la mise en œuvre (volet 1)

Fruit de la loi SRU, le PLU est un outil d’urbanisme qui, malgré ses ambitions louables, suscite des interrogations et des difficultés de mise…

Les architectes menacés de phobie administrative

Comment les architectes s’organisent-ils face à la complexité croissante de la gestion des projets,…

Et si on parlait de Culture ?

À quelques jours d’une échéance présidentielle incertaine, François de Mazières, député-maire Les…