Le Paris haussmannien peut-il être contemporain ?

Rédigé par Coraline BLAISE
Publié le 06/02/2017

Les architectes Umberto Napolitano et Benoit Jallon (agence LAN) ainsi que l'architecte-ingénieur Franck Boutté (FBC) présentent « Paris Haussmann – Modèle de ville » au Pavillon de l'Arsenal, du 31 janvier au 7 mai 2017. Fondée sur l'analyse des données scientifiques que développe l'APUR, cette exposition révèle le potentiel du modèle urbain parisien au regard des enjeux et des défis de la ville de demain.

Modifiant à plus de 60% le tissu urbain, les grands travaux d'Haussmann constituent à ce jour le plus important projet urbain de la capitale : une opération multiple et de grande ampleur qui fait encore le Paris d'aujourd'hui.

Mais si les historiens se sont largement penchés sur les grandes transformations du XIXème siècle, on a moins eu l'occasion de voir la production d'Haussmann auscultée par l'oeil du praticien-architecte.


Mettant de côté le point de vue purement historique, les commissaires de « Paris Haussmann – Modèle de ville » abordent le patrimoine haussmannien dans son actualité et s'interrogent sur les manières de fabriquer la ville. Pour cela, ils étudient, avec rigueur et objectivité, une portion choisie du tissu parisien et la mettent en comparaison avec 15 métropoles du monde entier comme New York, Tokyo, Barcelone, Amsterdam ou Brasilia.

« Etudier la forme pour comprendre le fond » : l'objectif est de questionner, entre eux, des modèles qui ont déjà traversé l'épreuve du temps.

Ainsi, plus de 100 dessins, plans, archives, photographies et de nombreuses maquettes inédites offrent aux visiteurs une découverte renouvelée du patrimoine d'Haussmann dans ses différentes échelles : le tracé urbain, l'îlot, l'immeuble jusqu'au détail architectural.

La diversité des outils à l'oeuvre permet de mettre le projet haussmannien à l'épreuve de thématiques très actuelles : mixité, flexibilité, réversibilité, marchabilité, accessibilité ou connectivité.

De manière sous-jacente, c'est aussi la question de l'identité de la ville et de sa singularité, dans un contexte mondialisé tendant vers le générique, qui transparaît.

En soulignant, entre autres, la qualité du vide, des dessertes, le polycentrisme ou encore la remarquable densité du projet haussmannien, Napolitano, Jallon et Boutté font une démonstration plutôt convaincante, selon laquelle la ville du Baron Haussmann porte en elle le germe d'une véritable qualité de vie et de ville contemporaine.

Loin d'imposer le retour à un modèle passé, « Paris Haussmann – Modèle de ville » cherche à nourrir le débat contemporain, et sa production, de réflexions neuves et veut démontrer que l'on peut sortir des standards de la construction actuelle.


La manifestation Paris-Haussmann dépasse d'ailleurs les frontières de la seule exposition au Pavillon de l'Arsenal. Elle offre ainsi une pluralité d'évènements parallèles dont un atelier-spectacle pour le jeune public intitulé « Dans le bureau du Baron » (tous les dimanches à 11h) ; un cycle de quatre conférences en partenariat avec le Musée Carnavalet, comme autant de relectures du Paris d'Haussmann ; 7 promenades urbaines pour partir à la découverte du modèle haussmannien et un hackathon étudiants où 48 heures sont données à la jeune génération pour imaginer le Paris de demain.

Un catalogue de l'exposition, édité par le Pavillon de l'Arsenal et Park Books en version français-anglais, est également disponible.

Les articles récents dans Actus brèves

Master Class du grand prix national de l'architecture à Venise : appel à candidature Publié le 25/04/2018

Le ministère de la Culture vient de lancer un appel à candidature pour un master class destiné… [...]

Patrimonialisation des ondes Publié le 24/04/2018

La Maison de la Radio conçue par Henry Bernard vient d’être inscrite au titre des Monuments… [...]

Dites adieu à la Grande Ouche Publié le 23/04/2018

La démolition des quinze logements de la Grande Ouche construits par Paul Chemetov il y a 32 ans… [...]

Le design à bas prix Publié le 23/04/2018

La Grande Braderie du Design se tiendra les 26, 27 et 28 avril dans les Magasins Généraux.… [...]

Une expo béton au MAC VAL Publié le 13/04/2018

Kader Attia a investi l’espace du MAC VAL pour l’exposition « Les racines poussent aussi… [...]

Parc des expositions de Strasbourg : les candidatures retenues Publié le 12/04/2018

Le jury vient de révéler aujourd'hui les noms des quatre équipes retenues pour la réalisation… [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Avril 2018
 LunMarMerJeuVenSamDim
13      01
1402 03 04 05 06 07 08
1509 10 11 12 13 14 15
1616 17 18 19 20 21 22
1723 24 25 26 27 28 29
1830       

> Questions pro

Le Lab CDC Architecture de la transformation

À quels besoins d’innovation et d’évolutions réglementaires répond l’appel à projets du Lab CDC « Architecture de la…

Qu'est devenu le « permis de faire »?

À la loi LCAP du 27 janvier 2017 ne manque que la promulgation d’un ultime décret qui doit entériner …

Les 300 premières agences françaises classées selon leur chiffre d'affaires

Chaque année, d’a publie un tableau des 300 agences d’architecture classées en fonction de leur chiffre d’affaires …