Le Stadium se meurt

Rédigé par Coraline BLAISE
Publié le 06/06/2017

Alors que Rudy Ricciotti œuvre dans le paysage architectural et urbain français depuis bientôt 30 ans, l’une de ses premières réalisations n’a pas connu le destin heureux d’un Pavillon Noir ou d’un MuCEM. Le Stadium de Vitrolles, construit dans les années 90, subit l‘abandon le plus total depuis près de 20 ans. L’association «La Renaissance du Stadium», menée par l’étudiant-architecte Enzo Rosada, veut alerter sur l’état de ce patrimoine bâti et susciter la réaction des édiles, jusqu’à un potentiel projet de réhabilitation.

Monolithe de béton noir teinté dans la masse, le Stadium de Rudy Ricciotti marque le paysage des anciennes carrières de bauxite de Vitrolles. S’il se dresse sur son site avec le sceau de l’éternité, ce palais omnisports et salle de spectacle de 5000 places n’aura eu qu’une courte vie. Après seulement 4 ans d’exploitation, entre 1994 et 1998, le Stadium est fermé et interdit d’accès au public, victime de velléités politiques et budgétaires.

 

Depuis ses débuts, le stadium de Vitrolles est un projet qui divise. Les professionnels de la construction reconnaissent volontiers ses qualités architecturales, notamment acoustiques, mais le public a toujours été perplexe face au brutalisme du projet.

 

Le bâtiment a d’abord été compétence de la Communauté du Pays d’Aix puis de la ville de Vitrolles. Pour autant, aucun entretien des lieux n’a été mis en place depuis sa fermeture, ni même de mise en sécurité. L’intérieur du stadium a inévitablement et rapidement perdu de sa superbe face au vandalisme, au pillage et surtout au désengagement total du corps décisionnaire. Le coup de grâce advient en Janvier 2017 lorsqu’un incendie est volontairement déclenché dans l’édifice.

 

Depuis 2015, l’Association la Renaissance du Stadium informe et tente de fédérer les publics autour de l’histoire et le futur de l’édifice. Enzo Rosada, étudiant à l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Marseille et président de l’association, s’est emparé de cette problématique au moment de son mémoire de licence. Depuis 2 ans, il en a fait un combat politique, éthique et architectural. En Mars dernier, dans une lettre ouverte, il tire la sonnette d’alarme en s’adressant aux autorités, acteurs de la profession et du territoire.

535 architectes ou habitants soutiennent déjà officiellement les actions de la Renaissance du Stadium.

 

Une exposition photographique devrait se tenir à la rentrée prochaine au MAMO, sur le toit de la Cité Radieuse de Marseille. Elle sera couplée à une projection de la performance réalisée par les musiciens de Hifiklub dans le stadium fantôme, en mars 2016, ainsi qu’à l’exposition d’éléments de mobiliers et de calques originaux du bâtiment. Tout dernièrement, le Stadium a aussi été le lieu de projets des étudiants de l’ESPI. Malgré le caractère surprenant, voir carrément farfelu, des programmes mis sur la table, cette démarche a en tout cas réaffirmé le positionnement statégique du Stadium à l’échelle de la métropole Aix-Marseille Provence et son grand potentiel de transformation.

 

Suivez l’actualité concernant le Stadium de Vitrolles sur le site de l’association.

Les articles récents dans Actus brèves

Le nouveau centre d’art par Renzo Piano ouvre ses portes Publié le 23/06/2017

L’architecte italien Renzo Piano, en collaboration avec l’agence madrilène… [...]

Le pavillon de la Serpentine de Francis Kéré inauguré Publié le 22/06/2017

Le nouveau pavillon de la Serpentine Gallery, rendez-vous architectural… [...]

Les dernières heures des Robin Hood Gardens Publié le 21/06/2017

Inauguré en 1972 sur un projet de Alison et Peter Smithson, le complexe de logements Robin Hood… [...]

Une nouvelle chaine de vidéos d’architecture Publié le 20/06/2017

Karine DANA, architecte et… [...]

Le Meetic des architectes Publié le 19/06/2017

Si une partie de la commande, surtout privée, échappe aux architectes,… [...]

Un été à l'heure japonaise Publié le 09/06/2017

Barbican Centre, Pavillon de l’Arsenal, Centre Pompidou-Metz… L’actualité est jalonnée… [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.
luc DUPONT   -   le 15/06/2017

Est-ce grave que ce bâtiment meurt?
Cela manque un peu de légèreté, de suavité... C'est un peu brutal, non?

> L'Agenda

Juin 2017
 LunMarMerJeuVenSamDim
22   01 02 03 04
2305 06 07 08 09 10 11
2412 13 14 15 16 17 18
2519 20 21 22 23 24 25
2626 27 28 29 30   

> Questions pro

Les architectes menacés de phobie administrative

Comment les architectes s’organisent-ils face à la complexité croissante de la gestion des projets,…

Et si on parlait de Culture ?

À quelques jours d’une échéance présidentielle incertaine, François de Mazières, député-maire Les…

Le droit d’auteur des architectes (suite et fin)

Après notre enquête sur le coût du droit à l’image d’une œuvre architecturale (voir d’a n° 250), nous nous…