Modernisation du stade Roland-Garros, Paris 16ème

Rédigé par les architectes
Publié le 11/06/2018

Roland-Garros est un tournoi international légendaire, un évènement sportif prestigieux bénéficiant d’une couverture médiatique mondiale et qui accueille plus de 400 000 visiteurs pendant la quinzaine de la compétition.

Le site de Roland-Garros est devenu au fil des ans un véritable quartier de ville à part entière avec ses rues, ses places et passages, ponctués par divers types de bâtiments destinés à accueillir les matchs, joueurs, visiteurs, médias et toute la logistique liée au tennis de très haut niveau.

A l’instar des autres sports, l’exigence fonctionnelle, organisationnelle, surfacique ne fait que croître. L’accueil des différents publics, prestataires, utilisateurs et usagers, est donc un élément clé du développement et de la restructuration à l’échelle du site.

Le projet de modernisation offre un écrin de qualité mêlant joueurs, spectateurs, professionnels, passionnés et amateurs, afin de renforcer le statut d’évènement majeur et de rendez-vous incontournable du tennis, tout en conservant l’esprit de convivialité et de fête qui caractérise ce tournoi.

Notre projet global répond aux enjeux suivants : - Penser un aménagement aéré, à taille humaine où les bâtiments et infrastructures répondent aux besoins actuels et à venir, - Offrir des espaces fonctionnels et confortables, aussi bien au public lors du Tournoi qu’à l’année pour les équipes de la FFT, - Renforcer l’omniprésence du végétal, qui contribue à donner la sensation d’une « ballade au vert » ressentie par les visiteurs à la fin de la journée.

À terme, le nouveau stade sera plus qualitatif, comptera 18 courts de compétition contre 20 aujourd’hui et aura augmenté sa capacité d’accueil de 2 500 places. Le stade Roland-Garros est une bulle de légèreté et de nature au cœur de Paris, une aire magique à préserver.

 

Un volume bas et épuré

Le bâtiment d’organisation du tournoi, qui abrite essentiellement le Village, s’inscrit dans ce site organisé autour de deux axes principaux perpendiculaires: l’allée Suzanne Lenglen axée Nord Sud et l’allée Marcel Bernard axée Est-Ouest. À mi-chemin entre les deux courts principaux, il s’impose désormais comme un élément structurant du stade. Il se présente comme l’assemblage de 6 volumes, reliés deux à deux, décalés et situés à des altimétries différentes. Cette fragmentation joue avec l’image de pavillons dans un parc. Le bâtiment apparait comme une série de volumes derrière les arbres, implanté en retrait de l’avenue de la porte d’Auteuil, sans alignement sur celle-ci, ce qui permet la plantation de nombreux arbres côté rue. Le Village est installé au cœur du bâtiment orienté principalement vers le Sud, le soleil et les courts annexes.

Le Village

L’ancien Village fonctionnait bien en termes de convivialité, d’accueil et de fonctionnalité, mais manquait d’espaces pour accueillir des évènements festifs. Le nouveau Village compile ces qualités et offre  des espaces commerciaux et évènementiels supplémentaires,  lui permettant de conserver sa notoriété et son attractivité internationale, tout en renforçant « l’Esprit Roland ».

Le projet souligne les caractéristiques du site tout en mettant en valeur l’esprit du Tournoi, grâce à de subtiles alliances : - Tradition et modernité, - Image de marque et renouveau architectural, - Intimité du village et ouverture sur le site, - Raffinement et décontraction.

Pour l’intégration du Village dans le site, le principe est d’offrir l’image de pavillons dans un bois et de présenter une façade abstraite qui évite toute connotation d’immeuble urbain. La façade en verre émaillé est donc revêtue d’une résille métallique en inox, qui filtre la vue et réfléchit subtilement son environnement, pour une bonne intégration dans le paysage. La façade vit et vribre au ryhtme des heures et des saisons, changeant subtilement de couleur selon les lumières. La partie basse du bâtiment est traitée en parois vitrées, soit  transparente soit translucide suivant les locaux qu’elle abrite. Enfin, le soubassement est traité en béton brut clair, comme les murs périphériques des courts annexes. Les toitures sont végétalisées, avec une épaisseur de terre permettant à des plantations généreuses de pousser.

Le même langage architectural mêlant volume sobre de petit pavillon, verre émaillé et maille inox est utilisé sur l’ensemble du site et des nouvelles constructions pour une cohérence architecturale et visuelle (Village, accueil Boulevard d’Auteuil, PCO PCS, Accueil Fonds des Princes, Accueil principal Nord, musée, boutique).

 

Un espace scénographique original

A l’image d’une salle de spectacle ou d’un théâtre, le village est organisé en trois séquences: les salons aménagés en « terrasse » comme des gradins, l’espace central identique à un parterre et l’ouverture vers le site semblable à une scène. Le tout est organisé autour de la « place du village » de 880 m², plantée de trois magnifiques pins. Les espaces partenaires, répartis sur 2 niveaux, forment un amphithéâtre évoquant les loges des théâtres à l’italienne, où l’on vient pour voir et être vu. Ce dispositif permet de conserver l’esprit de convivialité du Village tout en l’agrandissant et offrant de nouvelles possibilités. Les terrasses privatives de chaque salon bénéficient d’une vue directe vers la place du Village.

Ouvert sur le site

Le Village s’ouvre au Sud sur les 2 courts annexes 7 et 9 par une très large « fenêtre » de 28m sur 8m de haut, qui permet le contact visuel et auditif avec les matchs de tennis depuis les terrasses. La coursive du niveau 1 domine et offre une large vue le site. Le décalage de niveau entre les gradins des courts annexes et la place du village permet de concilier intimité des VIP et concentration des joueurs.

Situé entre le court Philippe Chatrier et le court Suzanne Lenglen, avec 4 courts annexes à ses pieds, le Village donne le sentiment d’être véritablement le cœur de Roland-Garros et porté par l’esprit sportif.

Au Nord, la place du Village s’ouvre vers le bois de Boulogne, offrant une continuité visuelle entre la place et les espaces paysagers extérieurs. La faille vitrée entre les bâtiments permet un bon isolement acoustique vis-à-vis des nuisances de l’autoroute, mais connecte visuellement la place avec les autres espaces extérieurs.

Les signes d’une marque

Afin d’offrir des espaces de qualité, où l’architecture contemporaine proposée est en accord avec l’image traditionnelle du tournoi, nous avons repris les éléments de communication qui ont fait la légende du Village et du site : la forte présence du bois au sol, des terrasses plantées évoquant des jardins suspendus, les grandes marquises blanches, un mobilier soigné, une signalétique épurée et unifiée (agence W), etc.

Un bâtiment aux fonctions essentielles

17 salons destinés aux partenaires et à l’accueil de leurs clients sont répartis sur le RDC haut et le R+1. Avec chacun un office et une terrasse privative, ils restent des espaces de création permettant à chaque partenaire de renouveler chaque année l’ambiance du lieu. Au total c’est plus de 3 800 m² exceptionnels qui sont réservés aux RP.

Les locaux de soutien à l’organisation du tournoi  (1 220 m²) sont situés en R+2 et R+3. De grande qualité, ils bénéficient d’une belle vue et de lumière naturelle pour les équipes de la FFT.

Le RDC bas et premier sous-sol accueillent les 400 arbitres et 250 ramasseurs de balles du tournoi. Au total, c’est plus de 5 600 m² qui sont destinés aux prestataires tournoi, locaux de stockage et livraison.

Aménagement du site

Le choix des matériaux et couleurs pour les revêtements des sols des nouvelles allées du triangle historique s’appuie sur une palette de nouveaux matériaux qui contribue à la hiérarchisation des voies. Ainsi, l’emploi de dalles béton architecturé qualifie les Allées principales que sont l’Allée Marcel Bernard et l’Allée Suzanne Lenglen. En accotement de ces dernières ou pour les voies secondaires, un revêtement de pavés de grès est prévu.  

Un chantier vert

Selon la certification BREEAM, le chantier est conduit dans le respect d’une charte de chantier vert. Dans ce cadre, l’entreprise s’est engagée à respecter les exigences de cette charte à deux niveaux : celui du chantier et de sa proximité ainsi que  celui de l’atteinte à l’environnement et à la population.

Plusieurs mesures ont été mises en place pour réduire les nuisances ressenties par l’entourage du chantier (riverains et occupants du stade) : former, informer et protéger le personnel du chantier, informer les riverains, organiser le chantier et sa base vie ou encore gérer la pollution visuelle et sonore. Pour limiter l’impact des travaux sur l’environnement et dans le souci de protéger la faune et la flore, gérer les déchets et la pollution liés au chantier et économiser les ressources, d’autres mesures ont été également instaurées.

Ce programme ambitieux mis en place pendant les travaux s’étendra bien au-delà. La Fédération Française de Tennis entend bien profiter du projet du nouveau stade pour franchir un cap en matière de développement durable. Ainsi, au terme du projet, le stade Roland-Garros sera moins consommateur en énergie et en eau et plus performant dans le traitement de ses déchets.




Maîtrise d’ouvrage

Fédération Française de Tennis Nox, AMO IMProjet, OPC

Maîtrise d’œuvre   

Chaix & Morel et Associés - architecte mandataire ACD Girardet & Associés - architecte associé AEL Architectes - architecte associé

Philippe Chaix, Jean-Paul Morel, Rémy Van Nieuwenhove

Avec Cécile Rivière, Kaï Jensen

Et Alexandre Baron, Fréderic Carrasco, Amandine Chainé, Eléonore Clavel, Natalia Giannakopoulou, Misha Kramer, Bogna Przybylska Ribeiro, Amélie Thouveny, Sara Torrijos Santos

 

BETHAC, BET VRD et fluides

AR&C, BET structure

RFR éléments, BET HQE (études) puis EODD (chantier)

Cabinet Vanguard, économie de la construction

Qualiconsult, sûreté, sécurité (études)

Alternative, acousticien / éclairagiste

Véritas, bureau de contrôle

Cuisine & Concept, cuisiniste

Atelier Corajoud puis Neveux Rouyer, paysagiste

Agence W, Design environnemental (hors équipe MOE)

Surfaces

Site Triangle Historique de 8,6 hectares 20 170 m² SDP construits dont 9 650 m² SDP pour le bâtiment du Village

Coût des travaux

72 M€ HT

VINCI Construction, entreprise générale

Calendrier 

Lauréat du concours 2012 20 mois d’études Chantier 2015 en 4 Phases, livraison 2017 à 2021


Modernisation des cours de Roland Garros et des bâtiments du site (c)11h45 Modernisation des cours de Roland Garros et des bâtiments du site (c)11h45 Modernisation des cours de Roland Garros et des bâtiments du site (c)11h45 Modernisation des cours de Roland Garros et des bâtiments du site (c)11h45 Modernisation des cours de Roland Garros et des bâtiments du site (c)11h45 Modernisation des cours de Roland Garros et des bâtiments du site (c)11h45 Le nouveau village Roland Garros (c) 11h45 Modernisation des cours de Roland Garros et des bâtiments du site (c)11h45 Modernisation des cours de Roland Garros et des bâtiments du site (c)11h45 Modernisation des cours de Roland Garros et des bâtiments du site Plan Masse du site de Roland Garros Plan R+1 village Roland Garros Plan village Roland Garros R+2 Plan RDC Bas courts annexes Plan RDC Haut courts annexes

VOIR ÉGALEMENT

>> Publiés par d'a
>> Projets des abonnés

Les articles récents dans Choix de darchitectures.com

Théâtre Jacques Carat Ville de Cachan Publié le 28/06/2018

Nom du projet : Restructuration et réhabilitation du théâtre Jacques Carat … [...]

Hôtel d'entreprise Binet Publié le 05/06/2018

Maîtres d'ouvrages : RIVP Maîtres d'oeuvres : Grégoire Zündel, Irina Cristea -… [...]

65 logements dans l'éco-quartier de Seyssins (38) Publié le 09/04/2018

Maître d'ouvrage :  Grenoble Habitat, Vinci Immobilier RésidentielMaître… [...]

Villa KGET Publié le 06/04/2018

Maître d'ouvrage : ParticuliersMaître d’œuvre :  Bonte & Migozzi… [...]

Pavillon d'accueil de la scierie, Corzé (49) Publié le 06/04/2018

Maître d'ouvrage : ParticuliersMaître d’œuvre : Atelier RAMDAMEntreprises : ACB… [...]

Crèche Bab'Ivry - Ivry-sur-Seine - Kalus Roussel Architectes Publié le 27/02/2018

FICHE TECHNIQUE : Programme: Création d'une crèche de… [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Juillet 2018
 LunMarMerJeuVenSamDim
26      01
2702 03 04 05 06 07 08
2809 10 11 12 13 14 15
2916 17 18 19 20 21 22
3023 24 25 26 27 28 29
3130 31      

> Questions pro

Architecte de copropriété, une piste à ne pas négliger

Les architectes se tournent parfois vers des activités considérées comme marginales, soit par goût, soit par défaut de commande traditionnelle.…

Une nouvelle boîte à outils pour reconquérir le chantier

Proie d’un arsenal administratif pléthorique, le chantier deviendrait-il pour l’architecte le lieu de tous les dangers ? En mettant en…

Le Lab CDC Architecture de la transformation

À quels besoins d’innovation et d’évolutions réglementaires répond l’appel à projets du Lab CDC « Architecture de la…