Patrick Messina, une chambre en ville

Rédigé par Olivier NAMIAS
Publié le 10/12/2015

Article paru dans le d'A n°241

Portraitiste et technicien accompli, Patrick Messina explore une métropole globale à réaction poétique.

Avant toute chose, de la musique. Et un peu de presse aussi. À peine sorti du lycée, Patrick Messina découvre par le biais d’un ami Les Inrockuptibles, alors un quasi-fanzine vendu à la criée par un groupe de passionnés. Étudiant à Louis-Lumière, il réalise des portraits pour le nouveau magazine, avant d’élargir son champ à d’autres titres. Ses images illustreront régulièrement la quatrième de couverture de Libération, consacrée à une personnalité.(...)


Lisez la suite de cet article dans : N° 241 - Décembre 2015

Les articles récents dans Photographes

Peter Brown et John Brinckerhoff Jackson, regards convergents sur le paysage des Hautes Plaines Publié le 15/12/2016

De 1986 à 1989, le photographe Peter Brown et le géographe John Brinckerhoff Jackson [...]

Stéphane Chalmeau, la photographie d’architecture comme pratique de l’espace Publié le 08/11/2016

La Bretagne est le territoire d’élection de Stéphane Chalmeau. Photographe engagé au service [...]

Martin Argyroglo, clichés à fort potentiel ajouté Publié le 27/09/2016

Martin Argyroglo arpente son environnement à la découverte des « choses plastiques qui [...]

Deidi von Shaewen, l'oeil collector Publié le 04/09/2016

En ville ou dans le désert, des murs de Soho aux échafaudages colorés des quatre coins du monde [...]

Laurent Kronental, témoignage rétroactif Publié le 28/06/2016

« Souvenirs d’un futur » raconte l’architecture des grands ensembles à travers un [...]

À la limite du visible : Wolfgang Tillmans et l’architecture d’Álvaro Siza au musée Serralves Publié le 03/05/2016

Après avoir établi sa réputation dans la culture alternative londonienne des années 1990, [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.