Que savons-nous des concours ?

Rédigé par Jean-Pierre CHUPIN
Publié le 03/04/2013

Dossier réalisé par Jean-Pierre CHUPIN
Dossier publié dans le d'A n°216

Ce n'est un secret pour personne : si certains architectes ont un problème avec l'imagerie contemporaine, les concours souffrent d'un problème d'image. Ces malaises ne datent pas d'hier, faut-il le rappeler. En plein XIXe siècle comme dans les années 1920, qu'il s'agisse des dizaines de concours organisés à Londres ou en Angleterre de façon générale, les architectes se plaignaient déjà de ce que certains « perspectivistes » travaillaient discrètement pour plusieurs concurrents d'un même concours et pouvaient « intervenir » sur ces projets en construisant leurs images.

Sorte de jury invisible et d'architectes masqués. Nul besoin de forcer le parallèle avec la situation contemporaine et ses légions de mercenaires de l'imagerie numérique, produisant de fumeux poncifs visuels pour les uns, de riches promesses d'une nouvelle esthétique architecturale pour les autres. Au centre du ring, cependant, il ne faudrait pas oublier de braquer le projecteur sur un arbitre important sous la forme d'un dispositif, somme toute complexe et mal compris, aussi ancien qu'il peut être mouvant : le concours, ou plus exactement LES CONCOURS. Les concours sont bien des instances productrices d'images, mais que savons-nous des concours, au-delà des clichés ? Telle pourrait être la question centrale de ce dossier spécial que la rédaction de d'a a bien voulu nous confier.



Les concours : arrêt sur image


Les auteurs rassemblés pour cette occasion ont en commun d'œuvrer à la documentation et à l'analyse des concours tant au Canada qu'au Brésil, en Allemagne et bien entendu en France, pays où, toutes proportions gardées, il s'organise le plus de concours dans le monde par an depuis maintenant trois décennies. Mais rares sont les chercheurs français intéressés par l'étude des concours, comme si les observateurs de l'Hexagone ne semblaient pas avoir pris la mesure de l'ampleur du phénomène. À moins que, de promesses en controverses, le concours soit devenu un tabou, comme le sous-entend d'entrée de jeu cette question d'Emmanuel Caille : peut-on encore parler des concours en France ? Et pourtant, les concours ne seraient pas seulement des modes de franchissement entre l'école et la pratique, ils seraient devenus des instruments d'État dans un éventail de droits de passage imposés à la jeune architecture, comme le soulignera le sociologue Jean-Louis Violeau, en conclusion – provisoire – du dossier.


Les concours produisent de l'architecture, certes. Mais ils produisent surtout de l'architecture potentielle, comme les chercheurs du laboratoire d'étude de l'architecture potentielle (LEAP) de l'université de Montréal ont convenu de désigner ces milliers de projets en suspens dont les concours sont de véritables foyers d'émergence. Comment comprendre cette pléthore de projets ? Et que penser du malaise entourant parfois une procédure qui se veut pourtant aussi équitable que transparente ? Sondez votre voisin, il vous dira immanquablement que les concours sont truqués.(...)



Retrouvez également dans ce dossier :

- Chaque concours est un projet de recherche potentiel

- « Une remarquable vue en coupe de toutes les tendances »

- Des effets secondaires d'une politique des concours

- 40 ans, 5 000 concours, 30 000 projets : un outil de création au quotidien

- Faut-il des critères précis pour bien juger ?

- Les experts sont-ils à leur place dans les concours ?

- Le concours comme mesure de la démocratie

- Les concours forment-ils la jeunesse ?

- Le concours instrumentalisé par les communicants : bienvenue dans le monde des popstarchitectes

- Peut-on encore critiquer les projets d'un concours ?



Lisez la suite de cet article dans : N° 216 - Avril 2013

Abonnez-vous à D'architectures
.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Juillet 2017
 LunMarMerJeuVenSamDim
26     01 02
2703 04 05 06 07 08 09
2810 11 12 13 14 15 16
2917 18 19 20 21 22 23
3024 25 26 27 28 29 30
3131       

> Questions pro

Le PLU, des enjeux à la mise en œuvre (volet 1)

Fruit de la loi SRU, le PLU est un outil d’urbanisme qui, malgré ses ambitions louables, suscite des interrogations et des difficultés de mise…

Les architectes menacés de phobie administrative

Comment les architectes s’organisent-ils face à la complexité croissante de la gestion des projets,…

Et si on parlait de Culture ?

À quelques jours d’une échéance présidentielle incertaine, François de Mazières, député-maire Les…