Régulariser l’informel

Rédigé par Laureline GUILPAIN
Publié le 26/02/2017

Article paru dans le d'A n°251

Pourquoi des bâtiments informels, inventifs et remplissant la fonction essentielle d’abri accèderaient-ils moins au statut d’architecture que des projets non construits mais sacralisés comme tels dès lors qu’ils sont le fruit d’une commande ou d’une production d’agence ? C’est la question que pose l’exposition de Catherine Rannou au FRAC de Dunkerque, qui, par un processus de mise aux normes de la représentation architecturale, redonne un statut officiel aux constructions invisibles des territoires.

 « L’Agence Internationale, Anne, Jean-Philippe, Richard », exposition espiègle et engagée présentée actuellement au FRAC Nord-Pas-de-Calais, interroge l’identité du projet d’architecture et la notion d’auteur par ses propres codes de représentation. Concrétisation d’une résidence de deux mois dans la ville de Dunkerque à l’invitation de la nouvelle directrice Keren Detton, l’artiste et architecte Catherine Rannou y convie (...)


Lisez la suite de cet article dans : N° 251 - Mars 2017

Les articles récents dans Points de vue / Expos

Paris 2017 ou la ville offensive Publié le 29/04/2017

Le mur de verre autour de la tour Eiffel incarnera [...]

Une brève histoire de l'isolation 7/10 Publié le 29/04/2017

Episode 7/10 : Le napalm, c’est bon, c’est chaud.   Le [...]

Vert démago, Entretien avec Federico Ferrari Publié le 24/03/2017

Pour une fois, le titre du dernier livre de Federico Ferrari [...]

Avis de sinistrose au travail Publié le 23/03/2017

Pour sa 10e édition, la Biennale de design de Saint-Étienne dresse [...]

Une brève histoire de l’isolation (6/10) Publié le 22/03/2017

Épisode 6/10 – Le confort intégré Les précédents épisodes du [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Mai 2017
 LunMarMerJeuVenSamDim
1801 02 03 04 05 06 07
1908 09 10 11 12 13 14
2015 16 17 18 19 20 21
2122 23 24 25 26 27 28
2229 30 31     

> Questions pro

Les architectes

Comment

Et si on parlait de

À quelques jours

Le droit d’auteur

Après notre enquête