Revoir Paris, London Overground

Rédigé par Emmanuel CAILLE
Publié le 14/12/2016

Article paru dans le d'A n°250

Paris Londres, deux manières d’écrire sur la ville par deux auteurs qui ont fait de la déambulation urbaine un genre à part entière. Deux ans après « D’humeurs paysagère », qui nous entrainait dans les jardins parisiens et d’Île-de-France, Claude Eveno consacre son dernier ouvrage à Paris. Les quinze voyages ne circonscrivent pas un quartier mais un trajet. Comme le laisse deviner le titre, le récit psychogéographique de l’auteur est empreint d’une nostalgie qu’il ne cherche pas à dissimuler. S’il se réjouit du cosmopolitisme qui a envahit quelques rues, il déplore la gentrification et la dysneylandisation d’une ville où la vie de quartier disparaît. Mais l’érudition et l’humour de Claude Eveno font de chaque promenades une aventure que l’on suit toujours avec gourmandise.

En 2003, le romancier Iain Sinclair livrait un récit de voyage le long de l’autoroute M25 ceinturant Londres (London orbital, lire dans d’a n° 201 de juin 2011). La force documentaire de l’analyse était portée par une écriture qui le rattachait autant à la littérature de science fiction à la J.G. Ballard qu’à l’étude urbaine. Pour le film Swandown en 2013, Iain Sinclair n’a pas hésité non plus à pédaler en pédalo sur 230 kilomètres de voies fluviales pour rejoindre le site olympique londonien. (www.darchitectures.com/swandown-le-pedalo-situationniste). Dans « London Underground », Sinclair reprend le principe de London orbital mais nous entraîne dans la dernière ligne de métro aérienne ouverte par Boris Johnson en 2010. Dans un récit proche de l’hallucination, les sédimentations du temps et de l’espace se chevauchent sur ce territoire lacéré par un siècle d’exploitation où se croisent les personnages –bien réels– les plus improbables. Entre surréalisme et situationnisme, l’écrivain fait des paysages les plus abimés ou abandonnés le prétexte à d’étonnantes aventures où pointe toujours la critique politique la plus acerbe.


Revoir Paris,
Claude Eveno, Christian Bourgeois Éditeur, 2017, 12 x 20 cm, 352 p., 17 euros.


London Overground,

Iain Sinclair, Éditions Inculte/dernière marge, août 2016, 14 x 19 cm, 314 p., 19,90 euros.

Les articles récents dans Livres

La sélection 2016 de d'architectures.com Publié le 23/12/2016

D'architecture.com a sélectionné pour vous les livres de l'année, qui viennent compléter la [...]

En quête du temps propre de l'architecture – Aldo Rossi Architecte du suspens Publié le 22/12/2016

Ce livre fait partie de la sélection 2016 de la rédaction de d'a. [...]

Mangroves urbaines : du métro à la ville, Paris, Montréal, Singapour Publié le 22/12/2016

Ce livre fait partie de la sélection 2016 de la rédaction de d'a. [...]

L'idée de confort, une anthologie : Du zazen au tourisme spatial Publié le 22/12/2016

Ce livre fait partie de la sélection 2016 de la rédaction de d'a. [...]

Marnes, documents d'architecture, vol. 3 et 4 Publié le 22/12/2016

Ce livre fait partie de la sélection 2016 de la rédaction de d'a. [...]

Brique Publié le 22/12/2016

Ce livre fait partie de la sélection 2016 de la rédaction de d'a. [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Avril 2017
 LunMarMerJeuVenSamDim
13     01 02
1403 04 05 06 07 08 09
1510 11 12 13 14 15 16
1617 18 19 20 21 22 23
1724 25 26 27 28 29 30

> Questions pro

Et si on parlait de

À quelques jours

Le droit d’auteur

Après notre enquête

Exploiter l’image

Que seraient Paris sans la tour Eiffel, Sydney