Structure équipée, Le Lieu de vie, Saclay

Rédigé par Richard SCOFFIER
Publié le 16/02/2017

Comment revenir sur un bâtiment que la presse architecturale a déjà beaucoup commenté après l’Équerre d’argent qui lui a été décernée en novembre dernier ? Peut-être en parlant uniquement de la manière dont il répond à trois questions fondamentales de notre contemporanéité, des réponses qui semblent aller de soi mais qui pourtant font problème aujourd’hui…

 

Le Lieu de vie se dresse au carrefour de deux voies, comme une station-service greffée à son autoroute. Mais ici les auvents se superposent pour accueillir différentes activités mises en exergue, comme s’il s’agissait essentiellement d’inséminer des corps en mouvement dans un lieu désert : porteurs de plateaux cherchant leurs tables et cuisiniers s’agitant autour de leur piano, sportifs attelés à leur tapis de course, leur simulateur d’escalier ou leur cycloergomètre. Enfin, joueurs de basket s’entraînant en toiture comme si leurs sauts étaient le véritable couronnement du bâtiment.

Quelles sont donc les questions auxquelles répond cette construction d’un peu plus de 2 000 m2 ? (...)



Programme : Restauration collective, café, bureaux, terrains de sport, salles de fitness, espaces d'accueil et d'animation, espace de livraison, espace public
Maîtres d'ouvrages : Etablissement Public d'Aménagement Paris Saclay (EPAPS)

Maîtres d'oeuvres : Studio Muoto
Consultants : Y Ingéniérie, Bollinger & Grohmann, Alternative, Novorest
Surface SHOB : 4 097 m2
Cout : 6 500 000 €
Date de livraison : 2016


Lisez la suite de cet article dans : N° 251 - Mars 2017

Les différentes activités viennent se ranger sur les dalles superposées comme sur des étagères, libérant un parvis creusé de tapis engazonnés.<br/> Crédit photo : Studio Muoto - Levez les yeux ! Le chauffage rayonnant et les tubes fluorescents s’immiscent entre les poutres du plafond du restaurant pour dessiner une composition abstraite.<br/> Crédit photo : Studio Muoto - Le bâtiment s’affirme comme une structure équipée. Pas de cloisonnement mais simplement des dalles, des poutres et des poteaux.<br/> Crédit photo : Studio Muoto - Les garde-corps, les vitrages, les stores extérieurs et intérieurs – permettant la maîtrise de l’effet de serre – viennent se fixer aux nez des planchers.<br/> Crédit photo : Studio Muoto - Les joueurs de basket s’entraînent en toiture comme si leurs sauts étaient le véritable couronnement du bâtiment.<br/> Crédit photo : Studio Muoto -

VOIR ÉGALEMENT

>> Choix de darchitectures.com
>> Projets des abonnés

Les articles récents dans Publiés par d'a

L’Elbphilharmonie de Hambourg Publié le 03/03/2017

Maîtres d'ouvrages : Freie und Hansestadt Hamburg ; Elbphilarmonie Hamburg Bau GmbH & Co. KG, [...]

Éloge du vide, Conservatoire national, Vanves Publié le 02/03/2017

Projet HQE - Label BBCMaîtres d'ouvrages : Grand Paris Seine-Ouest / ville de Vanves  [...]

Boîte noire / cube blanc, Centre de création contemporaine Olivier-Debré, Tours Publié le 01/03/2017

Maîtres d'ouvrages : Communauté d'agglomération Tour(s)Plus Maîtres d'oeuvres mandataires : [...]

Cloud Atlas : Requalification de la Bibliothèque nationale Richelieu Publié le 27/11/2016

Maîtres d'ouvrages : ministère de la Culture et de la Communication, ministère de l’Éducation [...]

La stratégie du vide : Bibliothèque Alexis-de-Tocqueville, Caen Publié le 26/11/2016

Maître d’ouvrage : Communauté d’agglomération Caen-La Mer Programmiste : Café [...]

Extension du groupe scolaire Lully-Vauban à Versailles : Création du pôle danse et musique du conservatoire Publié le 25/11/2016

Maîtres d'ouvrages : communauté d’agglomération de Versailles Grand ParcMaîtres d'oeuvres : [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.