TREMBLAY EN FRANCE - 30 logements collectifs sociaux - Lemerou Architecture etc.

Rédigé par les architectes
Publié le 14/11/2017

Pour s’inscrire parfaitement dans le travail de résidentialisation entamé sur le quartier, il est important pour ce projet d’établir clairement les limites de la parcelle et de constituer la qualité de l’enclos qui en découle. Les objectifs de réduction des consommations d’énergie du bâtiment obligent à chercher les meilleures orientations possibles pour assurer des apports solaires gratuits. Le jardin central est le coeur de l’îlot. Il est le lieu de la récupération des eaux de pluie. Un léger jeu de creux et buttes permet d’y trouver des zones de rétention d’eau et des zones de plantation d’arbres. Il est bienvenu en été car il protège des rayons du soleil et permet un rafraîchissement de l’air naturellement ainsi qu’un enrichissement de la biodiversité du quartier. Tous les logements profitent d’un prolongement extérieur, loggia ou jardin privatif protégé des regards.

 

A l’Est, la parcelle longe la limite parcellaire de l’école Paul Langevin, bâtiment bas, caché par une haie d’arbustes. C’est une relation qui permet d’envisager la pratique d’un espace intimisé comme un jardin privatif dans le projet de construction neuve, à l’abri du surplomb des tours voisines, profitant du calme et du soleil de l’Est et du Sud. Une grille à barreaudage simple et des cabanons de jardins viennent marquer la limite. Un arbre fruitier est planté dans chaque jardin marquant ainsi l’alignement nord/sud préconisé par les urbanistes.

 

Au nord, toujours à l’ombre, et en relation trop directe avec les regards plongeants des tours voisines, il n’était pas envisageable de trouver des jardins privatifs dans le retrait de 6m imposé par les urbanistes. Il nous a semblé plus propice pour animer cette façade d’y placer les accès piéton à la construction. A la grille d’entrée située sur l’avenue de la Résistance, on trouve les containers poubelles enterrés. Ensuite, le locataire longe l’allée nouvelle et rejoint le hall et les espaces communs. Dans son prolongement, une plantation d’arbres souligne le mouvement urbain de transversalité Est/Ouest depuis l’Avenue de la Résistance jusqu’au Parc urbain. Un couvre-sol en pied d’arbres nécessite peu d’entretien et donne un caractère boisé à cette entrée d’opération. Une grille à barreaudage simple sur un muret bas marque la limite.

 

A l’Ouest, le long de l’Avenue de la Résistance, aujourd’hui axe départemental très fréquenté mais dont le gabarit doit être redéfini à l’avenir pour le transformer en voie «urbaine», un retrait de 7m de large est préconisé par les urbanistes. Compte-tenu de sa position peu confortable face aux nuisances automobiles, nous avons choisi de traiter la bande de retrait en espace vert à l’image du bosquet existant (arbres conservés ou nouveaux sujets plantés) et ainsi maintenir le caractère «boisé» de l’état actuel. Une grille sur un muret bas marque la limite. A l’angle Sud, on trouve l’entrée du stationnement souterrain de l’opération. L’accès depuis l’Avenue de la Résistance est ainsi mutualisé avec celui de la Mosquée limitrophe. Après les 7m, la rampe d’accès se creuse à angle droit comme pour mieux souligner la limite du projet.

 

Au sud, en limite séparative avec la Mosquée, il faut terminer le dessin de l’enclos. Une clôture mixte, grille et mur intimise la parcelle sans la priver du soleil du Sud. Une traitement uniforme et continu de la clôture donne ainsi son unité à l’ensemble de la résidence.

 

Le parking vient border les limites mises en place. Cela permet de libérer au centre de la parcelle, orienté au sud, un espace en pleine terre. Se découvre alors, petit à petit un vocabulaire de patio, un patio à grande échelle qu’il s’agirait de venir constituer pour mieux le mettre en valeur.

 

La résidence peut ainsi s’organiser autour de cet espace central, baigné de lumière et de soleil, largement planté, et profitant visuellement à tous les habitants.

 

En Est, donnant sur les jardins privatifs, un premier volume bâti vient faire face à l’école Paul Langevin. Il monte à R+2 pour respecter le gabarit de l’école. Cela permet d’avoir des logements traversants qui bénéficient à la fois du soleil levant et couchant. Les logements à rez-de-chaussée profitent des jardins privatifs à l’Est. Aux étages, des loggias intimisent les prolongements extérieurs des logements.

 

En façade Est, une casquette accompagnant le dessin de la rampe de parking souligne la construction de l’enclos.

Par-dessus ou par en-dessous, depuis l’avenue de la Résistance, on devine le jardin central. On aperçoit la cime des arbres. Un îlot se dessine. Une résidence entièrement tenue sur ses limites et offrant des qualités de sol et née.

 

Au nord de la parcelle, le règlement d’urbanisme permet d’avoir une volumétrie plus élevée. Nous avons choisi de dessiner un corps de bâtiment simple pour favoriser la création d’étages courants. Ce volume monte à R+5. Sa façade nord est animée par le passage des piétons vers le Hall d’entrée et par les circulations verticales éclairées naturellement. Le bâtiment prend ainsi un caractère urbain en lien avec les tours existantes. La façade sud est largement développée pour profiter au mieux des apports solaires gratuits qui confèrent une base calorique maximum au volume bâti. L’ensemble es pièces à vivre, séjours, cuisines et quelques chambres et salles de bains bénéficient de la lumière très présente de cette orientation favorable. Le soleil entre largement au travers des grandes baies vitrées. Une épaisseur de loggias à l’articulation des séjours et cuisines crée une pièce en plus, “un séjour d’été”. Grandes, on peut y déjeuner, y lire au soleil, ou prendre soin de ses plantes, en lien direct avec le jardin central. A rez-de-chaussée, les logements profitent d’une terrasse privative protégée par une pergola. L’intimité gagnée permet de profiter au mieux de cet espace extérieur.



FICHE TECHNIQUE

 

Maîtrise d’ouvrage

OSICA, GROUPE SNI

Localisation

Avenue de la résistance, TREMBLAY-EN-France (93)

Mission MOE

Mission complète

Répartition

13 T2 – 13 T3 – 4 T4

Surface

2005 m2 SDP – 1805 m2 SHAB

Coût

3 800 000 euros HT

Calendrier

Livraison février 2016
















-<br/> Crédit photo : Vincent PFRunner -<br/> Crédit photo : Vincent PFRunner -<br/> Crédit photo : Vincent PFRunner -<br/> Crédit photo : Vincent PFRunner -<br/> Crédit photo : Vincent PFRunner Hall d'entrée et local à vélo ouverts sur le coeur d'îlot.<br/> Crédit photo : Vincent PFRunner -<br/> Crédit photo : Vincent PFRunner -<br/> Crédit photo : Vincent PFRunner -<br/> Crédit photo : Vincent PFRunner - Plan RDC R+1 R+2 R+3 R+4 R+5 Coupe Face sud Face ouest

VOIR ÉGALEMENT

>> Publiés par d'a
>> Projets des abonnés

Les articles récents dans Choix de darchitectures.com

Bibliothèque Universitaire Jeanne Chauvin – Faculté de droit à Malakoff, Université Paris-Descartes – CANAL ARCHITECTURE Publié le 15/11/2017

FICHE TCENHIQUE   Maître d’ouvrage Région Île-de-France … [...]

Biodiversarium de Banuyls-Sur-Mer - Agence Tectoniques Publié le 13/11/2017

Nom du programme : Biodiversarium Localisation : … [...]

Organisation urbaine et logements à Bordeaux - Mateo Arquitectura Publié le 09/11/2017

FICHE TECHNIQUE : Maître d’oeuvre : Josep Lluís Mateo -… [...]

Siège Les Echos / Le Parisien - B. Architecture Publié le 21/07/2017

Maîtres d'ouvrages : AG2R La Mondiale Maîtres d'oeuvres : B. Architecture ; Calq Architecture… [...]

HIGHLIGHT, Tour d'observation en bois - C. Bazin, M. Bordreuil, O. Giaume et T. Kantok Publié le 23/06/2017

Maîtrise d'oeuvre : César Bazin, Matthieu Bordreuil, Octave Giaume et Thibault KantokConstruction… [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Novembre 2017
 LunMarMerJeuVenSamDim
44  01 02 03 04 05
4506 07 08 09 10 11 12
4613 14 15 16 17 18 19
4720 21 22 23 24 25 26
4827 28 29 30    

> Questions pro

Des kilomètres pavés de bonnes intentions jusqu’à l’enfer des permis de construire

Alors que la loi Logement est en préparation, confrontons les ambitions du gouvernement pour pallier les difficultés qui retardent l’obtention …

Comment « assurer » sur le chantier ?

Dans un milieu professionnel qui a connu une crise sévère, des évolutions normatives et technologiques et l’avènement du BIM, peut-on faire…

Guide : L'ingénierie française : Enjeux et tendances + les 200 premiers BET classés par chiffres…

Pour la troisième année, d’a présente un dossier consacré à l’ingénierie, accompagné par le panorama des 200 premiers BET classés…