Un jardin sur le toit pour la tour Montparnasse

Rédigé par Roxane LABORDE
Publié le 19/09/2017

Sans surprise, les architectes Franklin Azzi, Chartier-Dalix et Hardel-Le Bihan du groupement la nouvelle AOM remportent le concours pour la rénovation de la tour Montparnasse. 

Face au Studio Gang contre lequel il était finaliste, le projet lauréat propose de s’inscrire dans l’histoire et le patrimoine de la tour Montparnasse, en conservant son plan si caractéristique, tout en l’ouvrant sur l’extérieur. La tour prévoit d’accueillir des programmes et des usages nouveaux, accessibles aux parisiens, dont une inévitable serre bioclimatique de 18 mètres de haut en son sommet. Les objectifs sont affichés : pouvoir doubler l’effectif d’accueil et passer à 12000 visiteurs par jour.


Les treize premiers étages de la tour sont épaissis avec des jardins d’hiver permettant de prolonger les espaces de travail et d’améliorer les qualités thermiques et de ventilation. Au 14e étage un jardin suspendu vient marquer une rupture.


Le traitement de la peau des étages supérieurs – élément déterminant pour remporter le concours – se traduit par une façade ventilée qui s’accommode des vents (contrer l’effet « downwash » de l’air), des phénomènes de pression et de dépression.


Le choix du jury, composé de l’assemblée de quarante copropriétaires, a été « unanime et collectif », répondant aux enjeux, car il apporte une « sensibilité » au bâtiment controversé de 1973. La métamorphose de la tour a pour objectif de l’inscrire dans l’espace urbain de Paris, tout en intégrant des innovations environnementales, et « tourner la page de l’amiante ». Le coût du projet qui s’élève à 300 millions d’euros sera financé dans son intégralité par les copropriétaires de la tour. Les travaux devraient durer 40 mois, pour une livraison en 2024 à l’occasion des Jeux Olympiques.


L’annonce du projet lauréat s’est tenue au Pavillon de l’Arsenal qui inaugure aujourd’hui une exposition consacrée aux projets proposés par les sept équipes qui ont participé au concours, parmis lesquelles : l’agence Architecture Studio, Dominique Perrault Architecture, MAD Architects en collaboration avec DGLa, OMA, PLP Architecture, et Studio Gang.


http://www.pavillon-arsenal.com/fr/expositions/10776-metamorphose-de-la-tour-montparnasse.html 

Les articles récents dans Actus brèves

Architecture en rase Champagne Publié le 25/06/2018

Terre fertile d’échanges entre mondes académiques, professionnels et culturels, l’université… [...]

Menace sur la Maison du Peuple de Clichy Publié le 18/06/2018

La mairie de Clichy La Garenne a annoncé il y a quelques mois le lauréat du projet de… [...]

Serpentine 2018 - from London to Beijing Publié le 12/06/2018

Le Pavillon Serpentine 2018 ouvrira ses portes vendredi prochain sur son traditionnel site… [...]

Olafur Eliasson – première architecturale Publié le 05/06/2018

L’artiste Olafur Eliasson dévoilera samedi prochain sa première réalisation… [...]

Design et décroissance ? Publié le 30/05/2018

[...]

Sortir de l'ego Publié le 30/05/2018

[...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Août 2018
 LunMarMerJeuVenSamDim
31  01 02 03 04 05
3206 07 08 09 10 11 12
3313 14 15 16 17 18 19
3420 21 22 23 24 25 26
3527 28 29 30 31   

> Questions pro

Architecte de copropriété, une piste à ne pas négliger

Les architectes se tournent parfois vers des activités considérées comme marginales, soit par goût, soit par défaut de commande traditionnelle.…

Une nouvelle boîte à outils pour reconquérir le chantier

Proie d’un arsenal administratif pléthorique, le chantier deviendrait-il pour l’architecte le lieu de tous les dangers ? En mettant en…

Le Lab CDC Architecture de la transformation

À quels besoins d’innovation et d’évolutions réglementaires répond l’appel à projets du Lab CDC « Architecture de la…