28 logements sociaux à Seyssins (38) - Christian Blachot Architecture

Architecte : Christian Blachot
Rédigé par les architectes
Publié le 22/01/2018

Ce projet prend place dans l’éco-quartier de Pré-Nouvel conçu par l’urbaniste Jean-Pierre Pranlas-Descours et la paysagiste Catherine Mosbach. Ce vaste site propose  des orientations et des ambiances très différentes, avec des points de vue sur les trois massifs, le Vercors, Belledonne et la Chartreuse. Les différents lots prennent place autour d’un parc naturel de 6 ha qui accompagne le paysage existant.

Le tènement du projet, le  lot A4, est situé en extrémité sud du parc en position dominante, adossé à la colline de Comboire face au Vercors avec une échappée sur la plaine de Grenoble et le massif de la Chartreuse.

La conception du projet s’appuie sur cette situation privilégiée en créant un parcours pour profiter des particularités du site et des ambiances côté parc et côté bois, ambiances visuelles et climatiques, mais également sonores et olfactives.

Ce projet se démarque des autres projets de l’éco-quartier par sa radicalité et son système distributif conçu comme une promenade parcourant les différentes dimensions du paysage e ses matériaux bruts notamment le béton blanc.

Les appartements sont tous traversants afin de profiter de la fraîcheur de la colline de Comboire en été et de la vue frontale sur le Vercors

Ce projet comprend 28 logements intermédiaires, du T2 au T4 duplex, répartis en deux strates horizontales en surplomb du parc. Ce volume simple dessine une horizontale parfaite qui met en valeur les ondulations du parc. Ces logements sont desservis à partir d’une allée qui se prolonge naturellement dans le bois. Chaque logement a un accès individuel extérieur. Les logements d’étage sont accessibles par des escaliers extérieurs et des passerelles  qui rythment l’allée.

La toiture est végétalisée ; aucun équipement et réseau ne la dénature. à cet effet, une VMC inversée a été mise en place.



Localisation : Seyssins (38)

Rue Marthe Trillat

Maître d’ouvrage : Grenoble Habitat

Maîtrise d’œuvre : Christian Blachot architecte

Missions : Mission complète

Programme : 28 logements locatifs sociaux

Surfaces : Surface habitable : 1878 m²

Calendrier : Livraison 2017

Coût des travaux : 2,7 M € HT

Aspects  thermiques : RT 2012 ; BBIO -37% ; CEP -12,5% ; Chaufferie bois

Particularités : Béton blanc ; isolant Thermicat de Vicat ; VMC inversée

- - - - - - - - - - - Plan masse Plan R+1 Coupe Croquis par rapport au paysage Croquis intérieur - extérieur

VOIR ÉGALEMENT

>> Publiés par d'a
>> Projets des abonnés

Les articles récents dans Choix de d'a

20 logements participatifs en volume capable sur un parking silo, Bordeaux Publié le 26/04/2022

Maîtres d'ouvrages : Le COL (Comité Ouvrier du Logement)Maîtres d'oeuvres :  Lemé… [...]

Réhabilitation et extension d'une ancienne ferme en haras d'élevage, Samer Publié le 25/04/2022

Maîtres d'ouvrages :  C.C. Desvres SamerMaîtres d'oeuvres :  Charlotte Siwiore… [...]

74 logements sociaux Jaurès Petit, Paris 19 Publié le 25/04/2022

Maîtres d'ouvrages :  Paris Habitat OPHMaîtres d'oeuvres :  archi5 (logements … [...]

Groupe scolaire Simone Veil, Villejuif Publié le 25/04/2022

Maîtres d'ouvrages :  Ville de VillejuifMaîtres d'oeuvres :  Dominique Coulon … [...]

Groupe scolaire du Moulon, Gif sur Yvette - plateau Saclay Publié le 25/04/2022

Maîtres d'ouvrages :  Établissement Public Paris Saclay (EPAPS)Maîtres d'oeuvres : … [...]

Sciences Po, Hôtel de l'Artillerie, Paris Publié le 24/04/2022

Maîtres d'ouvrages : La Fondation Nationale des Sciences Politiques (FNSP)Maîtres d'oeuvres :… [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Décembre 2022
 LunMarMerJeuVenSamDim
48   01 02 03 04
4905 06 07 08 09 10 11
5012 13 14 15 16 17 18
5119 20 21 22 23 24 25
5226 27 28 29 30 31  

> Questions pro

Et si on arrêtait de bosser ?

Apparu aux États-Unis après le covid, le phénomène de « la grande démission » marque une évolution du rapport au travail et la Fra…

Les ABF aussi en première ligne pour défendre le patrimoine contemporain

Rôle délétère de l’ANRU pour financer la destruction des logements, inquiétude devant la généralisation de l’isolation thermique des…

Détruire ou non ?

Faïence dans les halls, aplats colorés en façade, l’indigence des signes a trop souvent résumé la réhabilitation des barres des grands e…