44 logements, ZAC Alstom Confluence, Saint-Denis

Architecte : Atelier Krauss
Rédigé par Coraline BLAISE
Publié le 28/08/2017

Partant d’un gabarit difficile à aménager sur une parcelle triangulaire, l’Atelier Krauss Architecture fait d’une contrainte une force par la stratégie de l’évidement. Posés sur un socle commun largement ouvert sur la ville, deux volumes distincts permettent d’offrir des logements aux multiples configurations et orientations. L’architecture devient ici un dispositif où chaque fenêtre est prétexte à magnifier une séquence particulière du paysage dionysien. 

 

À l’entrée de la ZAC Alstom Confluence de Saint-Denis, l’architecte Itamar Krauss a conçu son bâtiment comme une figure de proue. Bordant le côté nord du parvis de la gare réaménagé il y a quelques années, l’immeuble participe à la définition de cet espace public. Il invite aussi l’usager vers le nouveau quartier (...)



Maîtres d'ouvrages : Groupe Quartus / Akerys, VEFA pour I3F
Maîtres d'oeuvres : Atelier KRAUSS Architecture
BET TCE : Facea
BET HQE : Trans-faire
Entreprise : SAC, Société Anizienne de Construction
Programme : 44 logements sociaux, commerces
Surface SHAB : 2 930 m2 
Coût : 4,3 millions d’euros HT
Calendrier : concours, juin 2012 ; livraison, mai 2017


Lisez la suite de cet article dans : N° 256 - Septembre 2017

Figure de proue, le bâtiment borde le côté nord du parvis de la gare de Saint-Denis et invite les usagers vers la nouvelle ZAC.<br/> Crédit photo : DELANGLE Frédéric Sur les trois rues principales, le bâtiment est habillé de panneaux en tôle aluminium perforés-pliés, disposés selon un jeu aléatoire de plein et de vide.<br/> Crédit photo : Atelier Krauss - Une faille nord-sud découpe le gabarit initial en deux volumes distincts. Une fine barre et un petit plot sont posés sur un socle commun dont la toiture-jardin et la façade, bientôt recouverte d’une végétation grimpante, répondent au parc de la ZAC.<br/> Crédit photo : DELANGLE Frédéric Conçu avec grande attention à son contexte, l’immeuble est comme un dispositif qui révèle, à chaque ouverture et par fragments, la richesse du paysage dionysien.<br/> Crédit photo : DELANGLE Frédéric

VOIR ÉGALEMENT

>> Choix de d'a
>> Projets des abonnés

Les articles récents dans Publiés par d'a

(1/20) un roseau pensant : le Lieu unique, reconversion des anciennes biscuiteries Lu en scène nationale de Nantes / 2000 Publié le 05/07/2022

Maîtres d'ouvrages : Ville de Nantes ; Jean-Marc Ayrault (maire)Maîtres d'oeuvres : Atel… [...]

(2/20) Puissance plastique : le palais de justice de Nantes / 2000 Publié le 04/07/2022

Maîtres d'ouvrages : Ministère de la Justice, Délégation générale au programme pluri… [...]

(3/20) L’architecture au présent : logements sociaux rue des Suisses, Paris 14e / 2000 Publié le 03/07/2022

Maîtres d'ouvrages : Régie immobilière de la Ville de Paris Maîtres d'oeuvres : … [...]

(4/20) Non-musée : palais de Tokyo / 2002 Publié le 02/07/2022

Maîtres d'ouvrages : Ministère de la Culture, délégation aux Arts plastiques Maîtr… [...]

(5/20) Dialogue, empathie et intégrité : Centre National de la Danse à Pantin / 2004 Publié le 01/07/2022

Maîtres d'ouvrages : Ministère de la Culture Maîtres d'oeuvres : Antoinette Robai… [...]

(6/20) Le monastère de Solan : architecture de garde à la Bastide-d’Engras / 2006 Publié le 30/06/2022

Maîtres d'ouvrages : Communauté religieuse de SolanMaîtres d'oeuvres : Gilles Perraudi… [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Août 2022
 LunMarMerJeuVenSamDim
3101 02 03 04 05 06 07
3208 09 10 11 12 13 14
3315 16 17 18 19 20 21
3422 23 24 25 26 27 28
3529 30 31     

> Questions pro

Détruire ou non ?

Faïence dans les halls, aplats colorés en façade, l’indigence des signes a trop souvent résumé la réhabilitation des barres des grands e…

Renforcer le positionnement des architectes. Entretien avec Christine Leconte, présidente du CNOA

Comment les architectes peuvent-ils répondre aux enjeux de la transition écologique sans obérer la création architecturale et en se faisant re…

Faire vivre le patrimoine. Entretien avec Benoît Melon, directeur de l’École de Chaillot.

L’entretien et les réhabilitations concernant 28,4 % des travaux d’architectes, la spécialisation en deux ans proposée par l’Éco…