74 logements sociaux, Quai de Valmy, Paris 10

Rédigé par les architectes
Publié le 26/01/2022

L’histoire de ce bâtiment jalonne et accompagne celle du canal Saint-Martin. Les activités qui s’y développent jusqu’à la fin de la Seconde Guerre mondiale justifient la surélévation. Les activités périclitent ensuite, on observe un désintérêt pour ce quartier, le silence sur le canal s’installe, les tapis s’amoncellent avec la poussière dans l’entrepôt. La découverte des espaces intérieurs va fonder notre détermination : installer une troisième couche d’histoire sans gommer les strates précédentes par le chapelet de contraintes habituelles : la thermique, l’acoustique, la sécurité incendie…

Puisque dans cette réhabilitation la forme n’est plus une question essentielle d’architecture, à l’instar des interventions précédentes sur ce bâtiment, nous abordons le projet par un double prisme : celui de la technique et celui de la rationalité. La régularité de la trame, la générosité des hauteurs sous plafond, la qualité et la nature des matériaux associés à une mise en œuvre exemplaire, le nombre de fenêtres sont la matière à disposition et les ressorts essentiels.

De la rationalité...

Le propre d’un entrepôt vertical réside dans l’économie structurelle à la faveur de volumes distribués en plateaux. Nous souhaitons, pour faire logement, appliquer cette même logique. La clarté et l’évidence de la distribution sont primordiales. Les verticalités sont déplacées et implantées en position centrale, en lieu et place des anciens monte-charges. Le couloir dessert de part et d’autre des logements de T1 d’une bonne trentaine de mètres carrés affectant à chaque fenêtre une pièce, donc un logement. Les situations d’angle et les niveaux de combles génèrent des logements singuliers. L’accès unique, la cage unique augmente le ratio des volumes habitables. Par contre, parce que cette opération comporte 74 logements, l’espace d’entrée bénéficie d’un volume généreux, largement éclairé, avant le télescopage des différentes couches de construction quand on approche de l’ascenseur et de la cage d’escalier. Cette apparente simplicité distributive nous permet de nous concentrer sur le logement, la qualité de son plan ou de sa coupe.

L’art du travail sur le petit logement

Le fil conducteur du dessin de « petit » logement réside dans son adhésion aux modes de vie contemporains. Nous ignorons l’identité et les pratiques des futurs occupants du logement, à qui nous laissons le choix de pouvoir organiser leur lieu de vie par rapport aux possibles que nous offrons. Ce qui nous intéresse ici est la capacité d’accueil d’usages variés par des éléments d’architecture conçus au-delà de leur seule fonctionnalité. Les volumes composent à la fois un meuble, un « coin » cuisine, un « espace bibliothèque ou rangement », une pièce ou un dessus de salle de bains… Dans ces logements, les lieux se déterminent dans un ensemble haut, large, qui se traduit par des volumes de hauteurs différentes, combinant les éléments verticaux et horizontaux intégrés. Ces logements naissent du lieu dans lequel ils sont installés, lumineux et confortables, au maximum de ce que leur environnement direct leur permet. C’est la raison pour laquelle leur dessin renvoie le plus possible à l’espace de la façade.

Le logement en coupe

Les logements des deux derniers niveaux embrassent et investissent la totalité du cintre du comble. Ces T2 inversés (chambre en bas) rendent possible l’idée d’un logement traversant en partie haute qui met alors en relation le canal d’un côté et les vues vers le 10e arrondissement de l’autre. Nous retrouvons les verrières exécutées en 1925 aujourd’hui bouchées : un petit air de logement-atelier…

...pour ne pas oublier.

L’état dans lequel nous avons trouvé le bâtiment nous intéressait, pas dans le but de le rendre à sa condition originelle, mais plutôt afin de poursuivre une histoire où les périodes se chevauchent et le font participer à une nouvelle réalité mise à nue sur la couche la plus haute : une invite à faire le projet à rebours. Le temps, la pérennité, la patine, l’usure, les dispositifs élaborés constituent une matière essentielle investie pour faire projet. Avec cette forme qui est, nous nous concentrons sur autre chose, sur une part plus complexe du projet peut-être, sur d’autres niveaux de lecture possibles. L’analyse par le détail des composantes du bâti, de leur conformation, précise les parties consolidées et le possible devenir du projet.



Maîtres d’ouvrages : RIVP, Laura Vassilev, Sous-directrice de la construction

Maîtres d’oeuvre : FBAA François Brugel architectes associés, CADENCE BET structure & économie

Entreprise générale : Genere

Surface : SDP totale : 4803,12 m² + SDP logements : 3919,94 m² + SDP locaux d’activités : 883,18 m²

Cout : -

Date de livraison : Janvier 2022

Vue depuis le Canal Saint-Martin<br/> Crédit photo : CHULSKI Jared Vue aérienne  Vue intérieure (duplex)<br/> Crédit photo : CHULSKI Jared  Vue intérieure <br/> Crédit photo : CHULSKI Jared  <br/> Crédit photo : CHULSKI Jared Plan de l'existant Plan T2 (duplex) Plan attique T2 (duplex)

VOIR ÉGALEMENT

>> Publiés par d'a
>> Projets des abonnés

Les articles récents dans Choix de d'a

20 logements participatifs en volume capable sur un parking silo, Bordeaux Publié le 26/04/2022

Maîtres d'ouvrages : Le COL (Comité Ouvrier du Logement)Maîtres d'oeuvres… [...]

Réhabilitation et extension d'une ancienne ferme en haras d'élevage, Samer Publié le 25/04/2022

Maîtres d'ouvrages :  C.C. Desvres SamerMaîtres d'oeuvres :  Charlotte… [...]

74 logements sociaux Jaurès Petit, Paris 19 Publié le 25/04/2022

Maîtres d'ouvrages :  Paris Habitat OPHMaîtres d'oeuvres :  archi5 (logements… [...]

Groupe scolaire Simone Veil, Villejuif Publié le 25/04/2022

Maîtres d'ouvrages :  Ville de VillejuifMaîtres d'oeuvres :  Dominique Coulon… [...]

Groupe scolaire du Moulon, Gif sur Yvette - plateau Saclay Publié le 25/04/2022

Maîtres d'ouvrages :  Établissement Public Paris Saclay (EPAPS)Maîtres d'oeuvres… [...]

Sciences Po, Hôtel de l'Artillerie, Paris Publié le 24/04/2022

Maîtres d'ouvrages : La Fondation Nationale des Sciences Politiques (FNSP)Maîtres d'oeuvres… [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Mai 2022
 LunMarMerJeuVenSamDim
17      01
1802 03 04 05 06 07 08
1909 10 11 12 13 14 15
2016 17 18 19 20 21 22
2123 24 25 26 27 28 29
2230 31      

> Questions pro

Détruire ou non ?

Faïence dans les halls, aplats colorés en façade, l’indigence des signes a trop souvent résumé la réhabilitation des barres des grands…

Renforcer le positionnement des architectes. Entretien avec Christine Leconte, présidente du CNOA

Comment les architectes peuvent-ils répondre aux enjeux de la transition écologique sans obérer la création architecturale et en se faisant…

Faire vivre le patrimoine. Entretien avec Benoît Melon, directeur de l’École de Chaillot.

L’entretien et les réhabilitations concernant 28,4 % des travaux d’architectes, la spécialisation en deux ans proposée …