Abus de pouvoir ?

Rédigé par Anne CHAPERON
Publié le 17/10/2017

Dossier réalisé par Anne CHAPERON
Dossier publié dans le d'A n°257

Les bouleversements des élections municipales autorisent certains maires à arrêter les chantiers ou à exiger la modification de permis de construire déjà acceptés. Subissant de plein fouet ces dérives autoritaires, les architectes crient au scandale mais n’osent pas témoigner publiquement tant leur position est fragilisée.

Lors de son discours de politique générale devant les députés le 4 juillet 2017, le Premier ministre Édouard Philippe a déclaré qu’« au besoin, et notamment dans les zones tendues, les autorisations d’urbanisme seront transférées des communes aux intercommunalités pour que les décisions de construire soient prises à l’échelle des bassins de vie1 ». L’idée d’enlever aux maires le pouvoir de décision sur la délivrance des permis de construire est dans les tiroirs ; le chef du gouvernement entend ainsi faciliter la construction de nouveaux logements.


Le scandale du Club des « maires reconstructeurs »

Les élections municipales ont toujours cristallisé les mécontentements. Mais celles de 2014 furent à ce titre mémorables. Peu de temps après la naissance des métropoles, consacrée par la loi Maptam, les habitants de plusieurs municipalités se soulèvent pour contester une transformation trop brutale de leur cadre de vie. Leur grogne fait alors l’objet d’une véritable récupération politicienne, notamment par certains membres du parti Les Républicains ; « Stoppons le bétonnage », lisait-on sur un programme de campagne, tandis qu’un autre condamnait des « d’horreurs architecturales », et qu’un dernier dénonçait plus timidement « des projets trop denses par rapport à la taille de la ville ». (...)

Abonnez-vous à D'architectures
.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Mai 2019
 LunMarMerJeuVenSamDim
18  01 02 03 04 05
1906 07 08 09 10 11 12
2013 14 15 16 17 18 19
2120 21 22 23 24 25 26
2227 28 29 30 31   

> Questions pro

PPP annulé pour les écoles marseillaises

Entre novembre 2018 et février 2019, la justice a donné raison par deux fois à des instances régionales et nationales de l’Ordre des…

Conception-réalisation : le conseil de l’Ordre des architectes des Pays de la Loire veille

En novembre dernier, statuant sur le non-respect des procédures de la commande publique, trois arrêts de la cour administrative d’appel de…

Transmettre ou ne pas transmettre son agence

En société ou libéral, quelles sont les questions qu’un architecte doit se poser en matière de transmission ? Daniel Seddiki, expert-comptable…