Alexandre Labasse au Pavillon de l'Arsenal

Rédigé par . D'ARCHITECTURES
Publié le 31/01/2012

Alexandre Labasse et Dominique Alba, Biennale de Venise 2010

Depuis aujourd'hui, Alexandre Labasse, architecte dplg, prend devient le directeur général du  Pavillon de l'Arsenal, où il était précédemment  directeur délégué depuis 2003. Il  prend la suite de Dominique Alba, nommée directrice générale de l'Apur où elle prend la suite de Francis Rol-Tanguy.
Alexandre Labasse a initié de nouvelles activités comme la collection de films Paris Architectures ou le Prix Grand Public des Architectures contemporaines de la Métropole Parisienne. Il  a porté en 2011 la conception et la réalisation de la maquette numérique « Paris, métropole 2020 ». Il est aussi membre du conseil d'administration de l'Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Paris-Belleville . Il a également réalisé en son nom propre l'exposition « Vivants », quai Branly, pour la fondation GoodPlanet en 2007, et conçu l'exposition « Paris » de Yann Arthus-Bertrand au musée Marmottan en 2008.
Dominique Alba, 54 ans, architecte dplg, a débuté sa carrière au sein de l'agence Jean Nouvel, de 1982 à 1983, avant de participer, au Congo, à une coopération pour un programme de développement rural. Elle rejoint ensuite l'Ecole des Mines de Paris, durant trois ans, pour travailler sur le développement urbain autour des exploitations minières. Avec Philippe Roux, elle crée, ensuite, en 1986, l'agence Roux-Alba, missionnée sur des opérations de réhabilitation, puis d'urbanisme, en France (notamment à Rennes et Hérouville-Saint-Clair), en Europe et en Afrique. Elle a remporté, en 1994, le second prix du concours d'architecture pour le prix de la première œuvre. 1996 marque le début de son engagement auprès de Bertrand Delanoë, qui prend le pas sur son activité d'architecte. Dès 2001, elle rejoint le cabinet du nouveau maire de Paris où elle est en charge du renouvellement urbain, puis de l'espace public et de l'architecture. Nommée directrice générale du Pavillon de l'Arsenal dès sa création, en mai 2003, elle occupait cette fonction jusqu'à aujourd'hui, en parallèle de ses missions à l'Apur.

Les articles récents dans Actus brèves

Le double enseignement de TERRAFIBRA Publié le 02/12/2021

L’exposition TerraFibra architectures se tient au pavillon de l’Arsenal jusqu’au 27… [...]

L’héroïne et l’architecte. Joséphine Baker et Le Corbusier Publié le 30/11/2021

L’un a été naturalisé français en 1930, l’autre en 1937 ;  l’un est architecte,… [...]

Les oublié(e)s de la Muette Publié le 15/11/2021

Les cinq tours de la Cité de la Muette font l’objet d’une… [...]

Les architectes de la table ronde Publié le 09/11/2021

Ce mercredi 10 novembre 2021, la Cité de l’Architecture & du patrimoine organise… [...]

Logement : l’autorisation de déroger aux règles ? Publié le 04/11/2021

Le 14 octobre 2021, la ministre de la Culture, Roselyne Narquin-Bachelot et la ministre… [...]

Rendez-vous à Clermont-Ferrand pour la biennale d’architecture Publié le 28/10/2021

Du 5 au 7 novembre, la 7e biennale du Réseau des maisons de l’architecture se tient à… [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Décembre 2021
 LunMarMerJeuVenSamDim
48  01 02 03 04 05
4906 07 08 09 10 11 12
5013 14 15 16 17 18 19
5120 21 22 23 24 25 26
5227 28 29 30 31   

> Questions pro

Quels conseils donner aux jeunes diplômés ?

Boxeur professionnel à 17 ans, Tadao Ando voyageait pour combattre avant de se former en autodidacte à l’architecture, métier qu’il dit…

Les ABF, de la censure au dialogue constructif

Légitimes gardiens du temple, les architectes des bâtiments de France accompagnent souvent des architectes et des maîtres d’ouvrage éclairés…

Les effets pervers des marchés globaux 3/3

Alors que sa relation directe au maître d’ouvrage est mise à mal par les marchés globaux, l’architecte devient l’inespéré bouc émissaire…