Álvaro Siza et Eduardo Souto de Moura : Le Corbusier, pour eux, différent pour chacun

Rédigé par Dominique MACHABERT
Publié le 08/07/2015

Article paru dans le d'A n°237

Ils disent la place et l’apport, pour eux, différents pour chacun, de Le Corbusier. Une génération les sépare, qui voyait la modernité passer à la postmodernité. Pour le premier, Le Corbusier était la référence, la figure unique à l’École de Porto. Pour le second, on n’en parlait presque plus. Alors, ils feront le parcours inverse : Siza, de l’oublier un peu pour s’en saisir à nouveau ; Souto de Moura, de s’en saisir quand il était négligé.

Il se trouve qu’ils sont arrivés au point de l’avoir dans la peau, l’un et l’autre, au calme, une fois la foule, le vent des louanges et des reproches passés, comme il arrive toujours aux maîtres.

Il se trouve qu’ils eurent un maître pour leur en parler : Fernando Távora (1923-2005), passage pour une modernité hétérodoxe, croisement du feu et de l’eau, de ce qu’il y a de moderne dans la tradition et vice-versa. Que Le Corbusier était de taille et que l’histoire, l’histoire portugaise aussi.

Alors, à l’endroit de leur parcours, de leur architecture et des héritages parfois contradictoires qui les traversent, Álvaro Siza et Eduardo Souto de Moura relatent ce qu’ils doivent à Le Corbusier. (...)


Lisez la suite de cet article dans : N° 237 - Juillet 2015

Les articles récents dans Points de vue / Expos

La politique de l’architecture après la Covid-19 Publié le 12/10/2020

Nombreux sont ceux qui naturellement ont imaginé que l’architecture devait proposer ses… [...]

Si l’échec est un but, la transition écologique du BTP pourrait être un chef-d’œuvre Publié le 12/10/2020

Des conflits d’intérêts, Une « task force », Un rapport secret, Une… [...]

« Frémissements » : Susanna Fritscher au Centre Pompidou-Metz Publié le 25/08/2020

L’installation de Susanna Fritscher investit de ses fils blancs l’intérieur de l’un des … [...]

L’habitat collectif en zugzwang Publié le 25/08/2020

Le zugzwang est une situation du jeu d’échecs dans laquelle le joueur est contraint de jouer… [...]

Miroir grossissant Publié le 30/06/2020

Le confinement fut propice aux imaginaires du monde d’après. Avec le déconfinement, c’est… [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Octobre 2020
 LunMarMerJeuVenSamDim
40   01 02 03 04
4105 06 07 08 09 10 11
4212 13 14 15 16 17 18
4319 20 21 22 23 24 25
4426 27 28 29 30 31  

> Questions pro

À quoi forment nos écoles d’architecture ?

En 2018, la réforme des études d’architecture transformait les Écoles nationales supérieures d’architecture en « établissements…

Le rôle déterminant et pourtant toujours menacé des Maisons de l’architecture

Par leur maillage territorial et leurs actions de sensibilisation et de diffusion, les Maisons de l’architecture contribuent activement à la…

Déconfiner sans déconfiture

Petites et grandes, les agences ont travaillé à distance pendant le confinement. Comment gèrent-elles la fin du télétravail ? La crise…