Aménagement magnétique au CNEI

Rédigé par Karine DANA
Publié le 04/06/2013

Article paru dans le d'A n°218

La restructuration de la maison Levanneur au Centre national de l'édition et de l'art imprimé (CNEI) située sur l'île des Impressionnistes à Chatou a été confiée à l'agence Bona-Lemercier en 2012. Dans ce cadre, les architectes ont développé un système de rangement modulaire O.B.U (Original Bipolar Units) destiné à la protection des œuvres papier et dont la fonction peut s'étendre à l'aménagement intérieur, voire à la scénographie. Caractérisés par un double usage, des étuis à dossiers, matricés à partir de cartons d'archivage format A3+, sont librement superposables, déployables et empilables pour construire des postes de travail, des éléments de bibliothèque, des cloisons servantes. 

Chaque module est composé de deux pièces qui s'emboîtent en coulissant l'une dans l'autre, pouvant ainsi former des surfaces linéaires, continues et stables. Les étuis peuvent être montés entre eux au moyen d'aimants en caoutchouc multipolaire. Ce mode d'assemblage par force magnétique offre des possibilités intéressantes d'empilement, de décalages et de porte-à-faux. Chaque boîte peut être tenue à distance de sa voisine tout en lui étant solidaire et ménager ainsi des interstices propices à d'autres usages, comme l'exposition d'objets. Les feuilles de caoutchouc magnétiques permettent de réunir les modules horizontalement ou verticalement.
Facile à transporter et à stocker car décomposé en deux parties, le système, suffisamment souple et indifférencié, peut s'élargir à des usages insoupçonnés, comme constituer un dispositif d'aménagement à l'occasion d'expositions itinérantes. La finition des étuis en acier est bichromatée. Cette métallisation spéciale, plus couramment utilisée en quincaillerie, donne une lecture distincte à chaque module, dont l'irisation semble aléatoire. L'aspect des faces varie en effet selon l'orientation, la lumière et l'environnement immédiat.

Les articles récents dans Points de vue / Expos

La politique de l’architecture après la Covid-19 Publié le 12/10/2020

Nombreux sont ceux qui naturellement ont imaginé que l’architecture devait proposer ses… [...]

Si l’échec est un but, la transition écologique du BTP pourrait être un chef-d’œuvre Publié le 12/10/2020

Des conflits d’intérêts, Une « task force », Un rapport secret, Une… [...]

« Frémissements » : Susanna Fritscher au Centre Pompidou-Metz Publié le 25/08/2020

L’installation de Susanna Fritscher investit de ses fils blancs l’intérieur de l’un des … [...]

L’habitat collectif en zugzwang Publié le 25/08/2020

Le zugzwang est une situation du jeu d’échecs dans laquelle le joueur est contraint de jouer… [...]

Miroir grossissant Publié le 30/06/2020

Le confinement fut propice aux imaginaires du monde d’après. Avec le déconfinement, c’est… [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Octobre 2020
 LunMarMerJeuVenSamDim
40   01 02 03 04
4105 06 07 08 09 10 11
4212 13 14 15 16 17 18
4319 20 21 22 23 24 25
4426 27 28 29 30 31  

> Questions pro

À quoi forment nos écoles d’architecture ?

En 2018, la réforme des études d’architecture transformait les Écoles nationales supérieures d’architecture en « établissements…

Le rôle déterminant et pourtant toujours menacé des Maisons de l’architecture

Par leur maillage territorial et leurs actions de sensibilisation et de diffusion, les Maisons de l’architecture contribuent activement à la…

Déconfiner sans déconfiture

Petites et grandes, les agences ont travaillé à distance pendant le confinement. Comment gèrent-elles la fin du télétravail ? La crise…