« L’architecte doit placer sa créativité au service du montage global des projets »

Rédigé par Cyrille VÉRAN
Publié le 05/09/2019

Dossier réalisé par Cyrille VÉRAN
Dossier publié dans le d'A n°274 Moteur de plus en plus puissant dans la production du cadre bâti, le secteur privé n’en perd pas moins de vue les enjeux financiers. Chaque poste (charge foncière, construction, commercialisation, assurance, honoraires) est scrupuleusement évalué à l’aune d’une rentabilité exigée par les actionnaires. Dans ce montage, l’architecte voit son périmètre d’action se réduire au bénéfice d’autres acteurs spécialisés ès innovation, environnement, chantier, qui ont su saisir leur place sur ce marché. L’économiste David Albrecht, enseignant à l’École d’architecture de Paris-Belleville, revient sur le contexte dans lequel les architectes sont appelés à œuvrer et incite ces derniers à redéfinir les contours de leur métier. Une condition nécessaire pour asseoir leur rôle et leur légitimité dans ce jeu d’acteurs.

d’a : En tant qu’économiste, vous êtes invité à encadrer le projet en cycle master à l’ENSAPB. Est-ce pour mieux préparer les apprentis architectes à leurs futures conditions d’exercice, dans un contexte où la production de la ville se privatise et se complexifie ?

David Albrecht : Cette pédagogie est fondée sur une approche transversale et systémique du projet, qui vise à mieux articuler les questions spatiales et formelles, qui ont toujours été centrales dans l’enseignement de l’architecture, à une analyse contextuelle qui active tous les ressorts : économique, politique, sociétal, environnemental… Ma contribution consiste à sensibiliser l’étudiant au réel, en lui donnant des outils de compréhension qui peuvent l’aider à construire une vision globale, (...)

Abonnez-vous à D'architectures
.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Juillet 2021
 LunMarMerJeuVenSamDim
26   01 02 03 04
2705 06 07 08 09 10 11
2812 13 14 15 16 17 18
2919 20 21 22 23 24 25
3026 27 28 29 30 31  

> Questions pro

Les effets pervers des marchés globaux 3/3

Alors que sa relation directe au maître d’ouvrage est mise à mal par les marchés globaux, l’architecte devient l’inespéré bouc émissaire…

Visées et effets pervers des marchés globaux n°2

Certains représentants de la FFB ne cachent pas leur volonté de se débarrasser des architectes. Avec les marchés, globaux, les entreprises sont en…

Visées et effets pervers des marchés globaux n°1

Passés en un lot unique en dérogeant au principe d’allotissement, les marchés globaux mettent l’entreprise mandataire au premier plan. S’ils…