« L’architecte en campagne », Simon Teyssou, Grand Prix de l’urbanisme

Rédigé par Lucie BAGUELIN
Publié le 15/06/2023

Le Grand Prix de l’urbanisme vient d’être décerné à Simon Teyssou. Architecte-urbaniste en milieu rural, chercheur, enseignant et directeur de l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Clermont-Ferrand. Il dirige depuis 2000 l’Atelier du Rouget Simon Teyssou et associés, dans le Cantal. Lauréat 2020 du Grand Prix d’architectures 10+1 et cette année du Global Award for Sustainable Architecture, ce prix de l’urbanisme vient enfin consacrer un architecte qui s’est depuis 20 ans consacré aux territoires ruraux alors que personne ne s’y intéressait.  Présidé par Stéphanie Dupuy-Lyon, le jury du prix salue une œuvre «riche et créative aux services de la qualité de vie et du devenir de nos villages, de nos centre-bourg, de nos ruralités, et des zones périurbaines».


Tous les ans, le ministère de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires récompense les urbanistes qui œuvrent à « améliorer la vie des habitants des territoires ». Cette année ce sont les interventions sur ces espaces modestes, reculés et longtemps oubliés de la discipline qui sont à l’honneur.

Enfant, Simon Teyssou rêve d’être agriculteur. Fasciné par les questions des territoires et les transformations qui s’en rapportent, c’est tout naturellement qu’il se dirige vers une formation en architecture à Clermont Ferrand. Après l’obtention de son diplôme, il installe – provisoirement pense-t-il - son atelier au Rouget-Pers, petite commune cantalienne située à une trentaine de kilomètres d’Aurillac. Après quelques années d’exercice, il conçoit et construit un bâtiment qui intègre son nouvel atelier et des logements, donnant naissance à ce qu’il qualifie lui-même de « manifeste de comment construire dans ce type d’environnement ». L’occasion pour l’architecte de remettre en cause le zoning, responsable d’un « paysage fracturé » et d’une dévitalisation des communes.

À travers des interventions simples mais subtilement maîtrisées, comme des logements à Limoges, la Station à Mandailles-Saint-Julien qui a reçu le Grand Prix d’architectures en 2020 ou l’école/demi-pension à Azé, son œuvre mobilise « le tissu artisanal local » afin de lutter contre la désertification. Mais au-delà, cette coopération entre les artisans locaux et les architectes permet à chacun de se former et progresser. Loin des dogmatismes en la matière, son œuvre est profondément engagée dans une pratique écologique, employant par exemple le bois avant tout parce qu’il est un matériau local.

Cette approche, Simon Teyssou tente aujourd’hui de la transmettre et de la partager : il est désormais directeur de l’ENSA Clermont-Ferrand et tente d’inspirer les futurs architectes pour qu’ils explorent ces espaces en dehors des grandes métropoles pour qu’ils forgent de nouveaux outils afin de rendre plus désirable la pratique de l’architecture au cœur des territoires.


Les articles récents dans Actus brèves

Festival de l’habitat, les architectes à la rencontre des particuliers Publié le 23/05/2024

Promouvant le secteur de la commande des particuliers, l’association Architectes & Particulie… [...]

L’avenir toujours incertain de la Butte-Rouge Publié le 17/05/2024

En 2021, l’architecte et historien Jean-Louis Cohen (1949-2023) défendait encore sa préservatio… [...]

Festival Echelle Un : c’est demain Publié le 15/05/2024

La première édition du Festival Échelle Un se tiendra du 16 au 17 mai 2024 au POUSH à Aubervilli… [...]

Les architectes du pavillon français pour la biennale de Venise 2025 révélés Publié le 06/05/2024

Jakob+Macfarlane, Martin Duplantier et Eric Daniel-Lacombe Architectes représenteront la France à… [...]

7e édition des rencontres européennes de l’architecture à Metz Publié le 30/04/2024

Après une édition consacrée à la Pologne en 2023 à Strasbourg, les trois Maisons de l’archit… [...]

Réparer le paysage chinois, les vides de pierre de Xu Tiantian Publié le 29/04/2024

Au centre d’architecture arc en rêve de Bordeaux, l’architecte Xu Tiantian, fondatrice du stud… [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.
Minary CLAUDE   -  Employeurs le 19/07/2023

Bonjour, Je suis un particulier qui offre des prêts à l'international. Disposant d'un capital qui servira à octroyer des prêts entre particuliers à court et long terme allant de 100.000 à 50.000.000 d'euros à toutes personnes sérieuses étant dans le réelle besoins, le taux d'intérêt est de 2% l'an gratuit .J'octroie des prêts Financier , Prêt immobilier , Prêt à l'investissement, Prêt automobile , Prêt personnel . Je suis disponible à satisfaire mes clients en une durée maximale de 02 Jours suivant la réception de votre formulaire de demande. PS : Messages très sérieux alors Personne pas sérieux s'abstenir Mail: claudejoelcharlesminary@gmail.com

WhatsApp +33 7 80 99 12 35

> L'Agenda

Mai 2024
 LunMarMerJeuVenSamDim
18  01 02 03 04 05
1906 07 08 09 10 11 12
2013 14 15 16 17 18 19
2120 21 22 23 24 25 26
2227 28 29 30 31   

> Questions pro

« En décidant de ne pas tout transformer, tout change » - Entretien avec Alexandre Chemetoff

Réutiliser, transformer, restructurer, revaloriser… autant d’actions souvent recommandées quand les enjeux de l’époque incitent à retravai…

Vous avez aimé Chorus? Vous adorerez la facture électronique!

Depuis quelques années, les architectes qui interviennent sur des marchés publics doivent envoyer leurs factures en PDF sur la plateforme Chorus, …

Quelle importance accorder au programme ? [suite]

C’est avec deux architectes aux pratiques forts différentes, Laurent Beaudouin et Marie-José Barthélémy, que nous poursuivons notre enquête sur…