« L’architecte en campagne », Simon Teyssou, Grand Prix de l’urbanisme

Rédigé par Lucie BAGUELIN
Publié le 15/06/2023

Le Grand Prix de l’urbanisme vient d’être décerné à Simon Teyssou. Architecte-urbaniste en milieu rural, chercheur, enseignant et directeur de l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Clermont-Ferrand. Il dirige depuis 2000 l’Atelier du Rouget Simon Teyssou et associés, dans le Cantal. Lauréat 2020 du Grand Prix d’architectures 10+1 et cette année du Global Award for Sustainable Architecture, ce prix de l’urbanisme vient enfin consacrer un architecte qui s’est depuis 20 ans consacré aux territoires ruraux alors que personne ne s’y intéressait.  Présidé par Stéphanie Dupuy-Lyon, le jury du prix salue une œuvre «riche et créative aux services de la qualité de vie et du devenir de nos villages, de nos centre-bourg, de nos ruralités, et des zones périurbaines».


Tous les ans, le ministère de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires récompense les urbanistes qui œuvrent à « améliorer la vie des habitants des territoires ». Cette année ce sont les interventions sur ces espaces modestes, reculés et longtemps oubliés de la discipline qui sont à l’honneur.

Enfant, Simon Teyssou rêve d’être agriculteur. Fasciné par les questions des territoires et les transformations qui s’en rapportent, c’est tout naturellement qu’il se dirige vers une formation en architecture à Clermont Ferrand. Après l’obtention de son diplôme, il installe – provisoirement pense-t-il - son atelier au Rouget-Pers, petite commune cantalienne située à une trentaine de kilomètres d’Aurillac. Après quelques années d’exercice, il conçoit et construit un bâtiment qui intègre son nouvel atelier et des logements, donnant naissance à ce qu’il qualifie lui-même de « manifeste de comment construire dans ce type d’environnement ». L’occasion pour l’architecte de remettre en cause le zoning, responsable d’un « paysage fracturé » et d’une dévitalisation des communes.

À travers des interventions simples mais subtilement maîtrisées, comme des logements à Limoges, la Station à Mandailles-Saint-Julien qui a reçu le Grand Prix d’architectures en 2020 ou l’école/demi-pension à Azé, son œuvre mobilise « le tissu artisanal local » afin de lutter contre la désertification. Mais au-delà, cette coopération entre les artisans locaux et les architectes permet à chacun de se former et progresser. Loin des dogmatismes en la matière, son œuvre est profondément engagée dans une pratique écologique, employant par exemple le bois avant tout parce qu’il est un matériau local.

Cette approche, Simon Teyssou tente aujourd’hui de la transmettre et de la partager : il est désormais directeur de l’ENSA Clermont-Ferrand et tente d’inspirer les futurs architectes pour qu’ils explorent ces espaces en dehors des grandes métropoles pour qu’ils forgent de nouveaux outils afin de rendre plus désirable la pratique de l’architecture au cœur des territoires.


Les articles récents dans Actus brèves

Materials & Light édition 2023 Publié le 10/09/2023

Le salon Materials & Lights ouvre ses portes les 11 et 12 septembre au 104 dans le 19e arrondiss… [...]

Jean-Louis Cohen. 1949 - 2023 Publié le 08/08/2023

Jean-Louis Cohen nous confiait encore il y a quelques semaines poursuivre son travail entamé dans p… [...]

Étudiants, candidatez pour les prix des diplômes et des mémoires. Publié le 17/07/2023

La Maison de l’architecture Ile-de-France récompense dix mémoires et projets de fin d’études … [...]

Le Centre Pompidou et le musée Picasso se rencontrent à Massy Publié le 13/07/2023

Le pôle francilien du centre Pompidou et du Musée national Picasso ouvrira à Massy à l’été 2… [...]

Les Sols Habités de Richard Scoffier Publié le 28/06/2023

De l’ENSA de Versailles à celle de Val-de-Seine, Richard Scoffier a été une figure singulière … [...]

Déroute (de l’avenue) de la Grande Armée Publié le 21/06/2023

Mardi 20 juin, le Comité de la Grande Armée, épaulé par l’agence PCA-Stream dévoilait son pro… [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.
Minary CLAUDE   -  Employeurs le 19/07/2023

Bonjour, Je suis un particulier qui offre des prêts à l'international. Disposant d'un capital qui servira à octroyer des prêts entre particuliers à court et long terme allant de 100.000 à 50.000.000 d'euros à toutes personnes sérieuses étant dans le réelle besoins, le taux d'intérêt est de 2% l'an gratuit .J'octroie des prêts Financier , Prêt immobilier , Prêt à l'investissement, Prêt automobile , Prêt personnel . Je suis disponible à satisfaire mes clients en une durée maximale de 02 Jours suivant la réception de votre formulaire de demande. PS : Messages très sérieux alors Personne pas sérieux s'abstenir Mail: claudejoelcharlesminary@gmail.com

WhatsApp +33 7 80 99 12 35

> L'Agenda

Septembre 2023
 LunMarMerJeuVenSamDim
35    01 02 03
3604 05 06 07 08 09 10
3711 12 13 14 15 16 17
3818 19 20 21 22 23 24
3925 26 27 28 29 30  

> Questions pro

« In solidum » : jusqu’à quel point l’architecte doit-il être solidaire ?

Michel Klein, directeur général adjoint de la MAF, revient sur des condamnations in solidum disproportionnées à l’encontre des architectes mie…

25 ans d’expérience sur les grands projets universitaires qui montrent les limites des PPP et le …

Qu'il s'agisse de la récente construction de l'ENS Paris-Saclay, de la complexe restructuration du campus de Jussieu ou plus récemment du Campus Con…

MOP ou conception-réalisation, comment faire le bon choix ?

Pour les maîtres d’ouvrage occasionnels, puiser dans la palette des procédures de marchés publics tient souvent du casse-tête au moment de lance…