Architecture en rase Champagne

Rédigé par Claire DE BOISGELIN
Publié le 25/06/2018

Terre fertile d’échanges entre mondes académiques, professionnels et culturels, l’université d’été d’architecture de Châlon-en-Champagne propose cette année des activités d’enseignement et de recherche en architecture associées à la production viticole. Un programme haut en saveur qui a pour ambition de remettre au goût du jour les loges de vignes qui ponctuent aujourd’hui le vignoble champenois. Du 19 au 30 juillet prochain à Châlon-en-Champagne.

Etudiants chercheurs, architectes, viticulteurs, etc. sont invités à rejoindre l’université d’été de Châlon-en-Champagne pour une formation-séminaire de dix jours, du 19 au 30 juillet. L’université est née de la coopération entre la communauté d’agglomération de Châlons-en-Champagne et l’école nationale supérieure d’architecture de Nancy en 2012. Encore peu répandu en France pour l’architecture, ce concept est pourtant bien connu des pays étrangers.


Réunis en Champagne, les participants sont invités à travailler autour du thème de l’architecture viticole : l’université propose tout un programme appuyé sur la tradition de la production champenoise et les possibilités d’innovation. Il s’agit de réaliser des loges, ou cabines, de vigne – ces constructions composées d’une seule pièce, utilisées par les vignerons comme abri pour se reposer ou se sustenter. Ces architectures qui rythment aujourd’hui le paysage champenois sont nées au XVIè siècle et se sont généralisées au XIXè siècle avant d’être progressivement délaissées au XXè. L’ambition des organisateurs de l’université d’été est donc aussi de mettre en valeur ce patrimoine.


Les 50  participants de l’université d’été réaliseront des loges et présenteront leurs projets au public. Ils sont encadrés par des architectes et des ingénieurs et sont placés sous le parrainage de Salma Samar Damluji, architecte britannique est diplômée de l’Architectural Association of Architecture et du Royal College of Art de Londres qui a notamment travaillé sur des projets de construction et de réhabilitation au Moyen-Orient.


Les inscriptions sont encore ouvertes, il reste quelques places.

Pour plus d’information : www.architectureetchampagne.fr

Les articles récents dans Actus brèves

10+1 : d’a révèle son Prix d’architectures Publié le 18/02/2019

Pour la première fois, la revue d’a décerne son Prix d’architectures. Ce palmarès porté par… [...]

Ishigami pour le pavillon de la Serpentine Gallery 2019 Publié le 15/02/2019

L’architecte japonais Junya Ishigami investira les Kensington Gardens pour la 19e édition de la… [...]

Bernard Desmoulin-MVRDV, Rudy Riciotti, Franck Gehry : nouveautés atlantiques, méditerranéennes et d’outre-manche Publié le 13/02/2019

Un parking de centre commercial, une bâtisse du XIXe siècle à Rennes, des coteaux corses : ce… [...]

L’université sur les ondes : l’architecture moderne en vingt-quatre leçons Publié le 11/02/2019

Vingt minutes suffisent pour découvrir la Robie house, les Siedlungen de Berlin, ou les… [...]

La salle modulable de l’Opéra Bastille : une vocation retrouvée Publié le 07/02/2019

L’agence danoise Henning Larsen architects réalisera le projet d’aménagement de la salle … [...]

Le grand débat… architectural ? Publié le 05/02/2019

Les architectes sont invités à prendre la plume pour exprimer leurs suggestions dans le cadre du … [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Février 2019
 LunMarMerJeuVenSamDim
05    01 02 03
0604 05 06 07 08 09 10
0711 12 13 14 15 16 17
0818 19 20 21 22 23 24
0925 26 27 28    

> Questions pro

L'architecte et les jurys

Qui juge et que juge-t-on dans les jurys ? La loi Elan récuse les concours pour les logements sociaux. Le Grand Prix national d’architecture…

Spécial logement: La quête de la qualité architecturale de l'habitat social est-elle menacée?

La loi ELAN suscite de grandes inquiétudes au sein de la profession. Trois jeunes architectes, praticiens et enseignants, expriment leur crainte…

Loi ELAN: comment produire un habitat frugal dont la valeur perçue ne soit pas celle du low cost?

Bernard blanc est directeur général d’aquitanis, l’office public de l’habitat de bordeaux métropole. Ce bailleur très engagé a déjà…