Architecture et volupté thermique

Rédigé par Amélie POIREL
Publié le 09/12/2021

Architecture et volupté thermique

Article paru dans d'A n°295

Simple et concis, un peu comme une nouvelle, cet ouvrage témoigne de notre rapport sensible et culturel aux environnements thermiques. À travers époques et lieux, l’autrice aborde le sujet trop souvent marginalisé du confort, pourtant essentiel. D’autres ouvrages récents ont évoqué la question de manière différente et appellent au même changement de paradigme : l’atmosphère doit être la première condition de toute conception. Parmi eux, Conditions d’air, Politique des architectures par l’ambiance d’Emmanuel Doutriaux (MétisPresses, 2020), ou Les Délices du feu de l’historien Olivier Jandot (Champ Vallon, 2017). Lisa Heschong dresse ici un inventaire de ces lieux où nous expérimentons davantage notre rapport aux sensations thermiques : la cheminée, le sauna, la loggia, les jardins islamiques ou encore les bains japonais. Elle souligne combien nous avons perdu en sensibilité et en résistance physique dans nos intérieurs régulés par des technologies énergivores. L’autrice appelle à travailler davantage en collaboration avec la nature pour tendre au plaisir de la « volupté thermique ».

 

Architecture et volupté thermique, Lisa Heschong, Éditions Parenthèses, Collection Eupalinos, 15 x 23 cm, 96 p., 12 euros.

Les articles récents dans Livres

Anna Heringer: Essential Beauty Publié le 02/12/2022

[...]

Le choix de la librairie Mollat Publié le 02/12/2022

Implantée sur 2 700 m2 au cœur de Bordeaux, la librairie Mollat consacre depuis de nombreuses ann… [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Février 2023
 LunMarMerJeuVenSamDim
05  01 02 03 04 05
0606 07 08 09 10 11 12
0713 14 15 16 17 18 19
0820 21 22 23 24 25 26
0927 28      

> Questions pro

Et si on arrêtait de bosser ?

Apparu aux États-Unis après le covid, le phénomène de « la grande démission » marque une évolution du rapport au travail et la Fra…

Les ABF aussi en première ligne pour défendre le patrimoine contemporain

Rôle délétère de l’ANRU pour financer la destruction des logements, inquiétude devant la généralisation de l’isolation thermique des…

Détruire ou non ?

Faïence dans les halls, aplats colorés en façade, l’indigence des signes a trop souvent résumé la réhabilitation des barres des grands e…