L’art au service de la ville, concours FRAC Basse-Normandie, Caen

Rédigé par Richard SCOFFIER
Publié le 02/05/2013

Plan masse du projet lauréat de Rudy Ricciotti

Article paru dans d'A n°217

Ou comment réhabiliter une vaste friche militaire en l'occupant partiellement avec un programme culturel considéré comme un condensateur de vie sociale et urbaine. Le Fonds régional d'art contemporain de Basse-Normandie trouvera son nouvel emplacement à proximité de l'abbaye aux Hommes, dans un quartier relativement préservé des bombardements de la dernière guerre mondiale qui ont détruit la ville à presque 70 %. Il occupera un ancien couvent des visitandines construit au XVIIe siècle et inscrit dans un vaste terrain appartenant à la municipalité : le quartier Lorge. 

L'enclave, abandonnée par les militaires, est toujours délimitée par un mur d'enceinte dissuasif qui renferme d'autres constructions intéressantes, actuellement sans affectation, notamment des écuries monumentales et leurs annexes. La localisation du nouvel équipement à cet emplacement, non loin de l'Artothèque, du Conservatoire et du Centre chorégraphique, s'inscrit dans une stratégie de revitalisation des abords du centre historique. Cette stratégie permet à la ville de contrebalancer le relatif suréquipement de la presqu'île de Caen, une friche industrielle longue de plusieurs kilomètres qui descend à l'ouest vers la mer et qu'il est prévu d'urbaniser en priorité. Sur ce site sont attendus, après le ratage de l'École d'art et de la Salle des musiques actuelles : la Bibliothèque multimédia à vocation régionale dessinée par Rem Koolhaas et le futur tribunal de grande instance conçu par l'atelier Christian Hauvette.

Le programme demandait aux différentes équipes en compétition de concevoir un lieu facilement identifiable. Une structure d'accueil comprenant des salles de collections permanentes et d'expositions temporaires, des réserves et leurs locaux de maintenance, ainsi que des espaces pédagogiques. La vocation d'un FRAC étant de servir de médiateur : d'acquérir des œuvres pour soutenir la création contemporaine afin de constituer une collection régionale. Et de mener une politique d'initiation à l'art auprès du public le plus large en diffusant et en promouvant ce fonds, en prêtant ses acquisitions et en organisant des manifestations.

Il s'agissait aussi de proposer une structure ouverte, capable de servir de base à la réhabilitation de l'ensemble de ce quartier en jachère. C'était enfin l'occasion de régler un problème majeur : réduire la différence de niveau, soulignée par un mur de soutènement, qui ferme à l'ouest la cour ouverte en U du cloître des visitandines et coupe le bâtiment de la vaste esplanade plantée et de ses constructions désertée qui se déploient plus haut.

Les candidats ont abordé la question de quatre manières radicalement différentes : un travail sur le sol permettant à l'institution culturelle de rayonner efficacement sur l'ensemble du site ; l'édification d'un objet eucharistique complétant le grand corps blessé du cloître, en deuil de son église et de sa coupole ; un vaste volume placentaire venant alimenter l'édifice existant réaffecté ; une divagation sur les parcours et les passerelles. (...)

Lauréat :

Rudy Ricciotti

Finalistes :

Robbrecht & Daem
Chartier & Corbasson
Lipsky & Rollet

Composition du jury :

- Président du jury : Philippe Duron
- Élus de la ville de Caen : Pascale CAUCHY, Samia CHEHAB, Corinne FERET, Serge Lemonnier, Marie-Jeanne GOBERT, Jean-Louis TOUZE, Catherine PRADAL
- Représentants des financeurs : David GUIFFARD, Isabelle LABICHE-MITTENDORF
- Personnalités qualifiées : Sylvie FROUX, Michel ENRICI
- Représentants des maîtres d'œuvre : Vincent SABATIER, Francesco MARTINEZ (OMA), François FRESSOZ (Café Programmation), Dominique LAPRIE-SENTENAC, Carine MERLINO


Lisez la suite de cet article dans : N° 217 - Mai 2013

Les articles récents dans Concours

Quatre écrins pour une relique - Concours pour la rénovation et l’extension du musée de la Tapisserie de Bayeux Publié le 01/04/2024

Comment présenter dans les meilleures conditions possibles une bande de lin brodée datant du XIe&… [...]

Exercices de haute couture, concours pour la restructuration de la coupole et de l’esplanade du campus de l’École polytechnique de Lausanne Publié le 11/03/2024

Des équipes internationales et locales ont récemment été mises en compétition pour répondre a… [...]

Genèse, Concours pour la restructuration du chai de Château Lafite Rothschild à Pauillac Publié le 14/12/2023

Comment intervenir dans un dispositif millénaire qui a pour but la transsubstantiation – pour emp… [...]

À chacun son élément - Concours pour le pôle culturel du Grand Cognac Publié le 20/11/2023

Enfin un concours d’équipement culturel intercommunal où n’ont pas été invités les quelques… [...]

Orientalismes : concours pour la villa Hegra à Al-'Ula, Arabie Saoudite Publié le 11/10/2023

Non, l’Arabie saoudite n’est pas qu’une monarchie pétrolière… Un recoin du tapis de prièr… [...]

Bienvenue à Gattaca - Concours pour l’immeuble Kadans sur le campus Paris-Saclay Publié le 29/06/2023

Non ce n’est pas la critique d’un film de science-fiction hollywoodien décrivant un monde dysto… [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Avril 2024
 LunMarMerJeuVenSamDim
1401 02 03 04 05 06 07
1508 09 10 11 12 13 14
1615 16 17 18 19 20 21
1722 23 24 25 26 27 28
1829 30      

> Questions pro

Vous avez aimé Chorus? Vous adorerez la facture électronique!

Depuis quelques années, les architectes qui interviennent sur des marchés publics doivent envoyer leurs factures en PDF sur la plateforme Chorus, …

Quelle importance accorder au programme ? [suite]

C’est avec deux architectes aux pratiques forts différentes, Laurent Beaudouin et Marie-José Barthélémy, que nous poursuivons notre enquête sur…

Quelle importance accorder au programme ?

Avant tout projet, la programmation architecturale décrit son contenu afin que maître d’ouvrage et maître d’œuvre en cernent le sens et les en…