Atelier de verrerie pour Emmanuel Barrois à Brioude

Architecte : Antoine Dufour Architectes
Rédigé par les architectes
Publié le 16/07/2020

Le parti architectural réside d’abord dans le choix d’une réhabilitation lourde d’un édifice et d’un site en état de friche, dans un contexte, au départ, peu désirable, plutôt que la construction neuve d’un hangar d’une surface équivalente. Dans cette perspective, le développement du projet s’est appuyé sur une économie particulièrement restreinte, avec un certain nombre d’impératifs liés aux nécessités de restaurer ou de remplacer les parties les plus altérées (reprise de la charpente, réfection complète de la couverture, reprise en sous-œuvre des maçonneries) et en raison de la faible capacité d’investissement du maître d’ouvrage. L’opération sort à 950€/m2 sdp tout ouvrage compris (démolitions, restaurations, interventions neuves et abords) et revendique une frugalité forte, tout en cherchant la réactivation du site et du secteur alentour, en initiant des gestes d’urbanité (ouverture sur la route et sur les voies ferrées par de grands verres, porosités visuelles depuis la route dans le bâtiment et dans le terrain, adossement d’un banc au mur de clôture limitant l’entrée, installation de la salle d’exposition le long de la route).

Sur le plan fonctionnel, le projet s’appuie sur les dispositions existantes de l’édifice en trois grandes halles de 500m2 chacune, formant de grandes surfaces libres, tout en offrant des possibilités de regroupement ou de recoupement. Les espaces administratifs sont organisés en façade est. Ils bénéficient de grandes ouvertures (verres uniques 6x3m) et participent à la fabrication d’une façade vitrine sur la partie la plus dégagée du terrain. 

L’édifice et son site expriment une identité singulière, de désuétude, empreinte d’imaginaires forts. Il s’agissait de maintenir les marques et les cicatrices comme témoins et d’inscrire le projet dans une perspective de valorisation et d’expression poétique de ces imaginaires, en référence aux anciennes locomotives, aux rails, à la suie, à l’effervescence mécanique et humaine des anciens ateliers de réparation. Les coulures, graffitis, lacunes, arrachements ont été maintenus, par soucis d’économie et de maintien du caractère de ce lieu.

Les volumes et matériaux mis en œuvre dans le projet s’attachent enfin à confirmer l’autonomie plastique des interventions neuves en références aux locomotives entrant et sortant des halles, tout en se souciant d’une utilisation raisonnée des matériaux de provenance locale (mélèze et épicéa non traités, agrégats de basalte issus de carrières locales pour les bétons et les sols concassés). Le programme aurait pu appeler une présence plus forte du verre architectural, mais il est apparu fondateur dès les premières esquisses de porter l’accent sur les transparences visuelles traversant les ateliers, comme pour dégager un rapport confiant, aimable et ouvert au contexte. Il ne s’agissait pas de produire d’exploit plastique par l’utilisation du verre, ni d’installer par le projet un showroom des possibilités offertes par l’artisanat verrier, mais plutôt de créer un outil efficace, simple et généreux.



Maîtres d'ouvrages : SYDEC Allier Allagnon
Maîtres d'oeuvres : Antoine Dufour Architectes
Surface SHON : 1550m2 sdp

Cout : 1 488 263,23 €HT
Date de livraison : Juillet 2019

Atelier de verrerie pour Emmanuel Barrois à Brioude © Antoine Dufour Architectes<br/> Crédit photo : Antoine Dufour Architectes Existant - Atelier de verrerie pour Emmanuel Barrois à Brioude © Antoine Dufour Architectes<br/> Crédit photo : Antoine Dufour Architectes Existant - Atelier de verrerie pour Emmanuel Barrois à Brioude © Antoine Dufour Architectes<br/> Crédit photo : Antoine Dufour Architectes Atelier de verrerie pour Emmanuel Barrois à Brioude © Antoine Dufour Architectes<br/> Crédit photo : Antoine Dufour Architectes Atelier de verrerie pour Emmanuel Barrois à Brioude © Antoine Dufour Architectes<br/> Crédit photo : Antoine Dufour Architectes Atelier de verrerie pour Emmanuel Barrois à Brioude © Antoine Dufour Architectes<br/> Crédit photo : Antoine Dufour Architectes Atelier de verrerie pour Emmanuel Barrois à Brioude © Antoine Dufour Architectes<br/> Crédit photo : Antoine Dufour Architectes Atelier de verrerie pour Emmanuel Barrois à Brioude © Antoine Dufour Architectes<br/> Crédit photo : Antoine Dufour Architectes Atelier de verrerie pour Emmanuel Barrois à Brioude © Antoine Dufour Architectes<br/> Crédit photo : Antoine Dufour Architectes Atelier de verrerie pour Emmanuel Barrois à Brioude © Antoine Dufour Architectes<br/> Crédit photo : BOUTRON Marine Atelier de verrerie pour Emmanuel Barrois à Brioude © Antoine Dufour Architectes<br/> Crédit photo : BOUTRON Marine Atelier de verrerie pour Emmanuel Barrois à Brioude © Antoine Dufour Architectes<br/> Crédit photo : Antoine Dufour Architectes Atelier de verrerie pour Emmanuel Barrois à Brioude © Antoine Dufour Architectes<br/> Crédit photo : Antoine Dufour Architectes Atelier de verrerie pour Emmanuel Barrois à Brioude © Antoine Dufour Architectes<br/> Crédit photo : Antoine Dufour Architectes Atelier de verrerie pour Emmanuel Barrois à Brioude © Antoine Dufour Architectes<br/> Crédit photo : Antoine Dufour Architectes Atelier de verrerie pour Emmanuel Barrois à Brioude © Antoine Dufour Architectes<br/> Crédit photo : Antoine Dufour Architectes Atelier de verrerie pour Emmanuel Barrois à Brioude © Antoine Dufour Architectes<br/> Crédit photo : Antoine Dufour Architectes Atelier de verrerie pour Emmanuel Barrois à Brioude © Antoine Dufour Architectes<br/> Crédit photo : Antoine Dufour Architectes Atelier de verrerie pour Emmanuel Barrois à Brioude © Antoine Dufour Architectes<br/> Crédit photo : Antoine Dufour Architectes Atelier de verrerie pour Emmanuel Barrois à Brioude © Antoine Dufour Architectes<br/> Crédit photo : Antoine Dufour Architectes

VOIR ÉGALEMENT

>> Publiés par d'a
>> Projets des abonnés

Les articles récents dans Choix de d'a

20 logements participatifs en volume capable sur un parking silo, Bordeaux Publié le 26/04/2022

Maîtres d'ouvrages : Le COL (Comité Ouvrier du Logement)Maîtres d'oeuvres :  Lemé… [...]

Réhabilitation et extension d'une ancienne ferme en haras d'élevage, Samer Publié le 25/04/2022

Maîtres d'ouvrages :  C.C. Desvres SamerMaîtres d'oeuvres :  Charlotte Siwiore… [...]

74 logements sociaux Jaurès Petit, Paris 19 Publié le 25/04/2022

Maîtres d'ouvrages :  Paris Habitat OPHMaîtres d'oeuvres :  archi5 (logements … [...]

Groupe scolaire Simone Veil, Villejuif Publié le 25/04/2022

Maîtres d'ouvrages :  Ville de VillejuifMaîtres d'oeuvres :  Dominique Coulon … [...]

Groupe scolaire du Moulon, Gif sur Yvette - plateau Saclay Publié le 25/04/2022

Maîtres d'ouvrages :  Établissement Public Paris Saclay (EPAPS)Maîtres d'oeuvres : … [...]

Sciences Po, Hôtel de l'Artillerie, Paris Publié le 24/04/2022

Maîtres d'ouvrages : La Fondation Nationale des Sciences Politiques (FNSP)Maîtres d'oeuvres :… [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Décembre 2022
 LunMarMerJeuVenSamDim
48   01 02 03 04
4905 06 07 08 09 10 11
5012 13 14 15 16 17 18
5119 20 21 22 23 24 25
5226 27 28 29 30 31  

> Questions pro

Et si on arrêtait de bosser ?

Apparu aux États-Unis après le covid, le phénomène de « la grande démission » marque une évolution du rapport au travail et la Fra…

Les ABF aussi en première ligne pour défendre le patrimoine contemporain

Rôle délétère de l’ANRU pour financer la destruction des logements, inquiétude devant la généralisation de l’isolation thermique des…

Détruire ou non ?

Faïence dans les halls, aplats colorés en façade, l’indigence des signes a trop souvent résumé la réhabilitation des barres des grands e…