Au-delà du Rationalisme (1/2) : Le rationalisme à l’épreuve des raisons

Rédigé par Dominique LYON
Publié le 18/10/2021

O.M. Ungers, La Maison sans qualités, Cologne, 1995.

Dossier réalisé par Dominique LYON
Dossier publié dans le d'A n°293

Il y a quelques mois, dans un numéro thématique1, d’architectures s’était interrogé sur une certaine tendance de l’architecture française que, par défaut, nous avions qualifiée de « néorationaliste ». Nombreux ont été les architectes à nous faire part des réflexions que leur avaient inspirées les divers points de vue développés alors. L’architecte Dominique Lyon, dans un article intitulé « À propos d’un fort désir de clarté », avait tenter d’expliciter cette tendance et d’en pointer les ambiguïtés.

Distinguant aujourd’hui cinq principes définissant selon lui le rationalisme, il prolonge son analyse tout en l’élargissant au-delà de la situation française, s’interrogeant ensuite sur sa capacité à faire évoluer son appareil théorique. Plus qu’à un rationalisme, c’est un rationalisme critique qu’il appelle de ses vœux.

Emmanuel Caille

 

1. « Simple, c’est plus : une nouvelle tendance de l’architecture française », d’a n° 286 décembre 2021-février 2021.

Le risque de la dissolution

Le rôle de l’architecte est défié. Des agents économiques s’efforcent de limiter ses compétences, que les pouvoirs politiques cherchent à contrôler au moyen de normes, de règles, d’injonctions et de slogans, pour l’adapter à l’idée qu’ils se font des évolutions sociétales, de l’efficacité économique et des impératifs du développement durable.

De cet affaiblissement, les architectes ne sont-ils pas en partie responsables ? On peut reprocher à l’architecture son manque d’unité et de doctrine. Elle est une chose publique et pourtant elle est si diverse, si difficile à saisir dans les raisons qu’elle se donne. Elle est critiquable aussi quand tant de médiocrités décrédibilisent la profession. Elle s’affaiblit, enfin, quand le milieu architectural manque d’autorité intellectuelle dans les débats qui le concernent. (..)

Abonnez-vous à D'architectures
.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Novembre 2021
 LunMarMerJeuVenSamDim
4401 02 03 04 05 06 07
4508 09 10 11 12 13 14
4615 16 17 18 19 20 21
4722 23 24 25 26 27 28
4829 30      

> Questions pro

Quels conseils donner aux jeunes diplômés ?

Boxeur professionnel à 17 ans, Tadao Ando voyageait pour combattre avant de se former en autodidacte à l’architecture, métier qu’il dit…

Les ABF, de la censure au dialogue constructif

Légitimes gardiens du temple, les architectes des bâtiments de France accompagnent souvent des architectes et des maîtres d’ouvrage éclairés…

Les effets pervers des marchés globaux 3/3

Alors que sa relation directe au maître d’ouvrage est mise à mal par les marchés globaux, l’architecte devient l’inespéré bouc émissaire…