BAST - Sans titre, mais pas sans gloire

Rédigé par Maryse QUINTON
Publié le 13/05/2019

Article paru dans le d'A n°271

Les architectes de BAST (Bureau Architectures Sans Titre) viennent d’être distingués par la Fondation Mies van der Rohe qui a vu en eux les architectes émergents de l’année 2019. L’agence de Laurent Didier, Mathieu Le Ny et Louis Léger s’est fait un nom avec une série de projets modestes qui ont en commun leur écriture dépouillée et sans fard. Si l’efficience de cette architecture aux accents brutalistes est dans l’air du temps, elle résulte d’abord d’une méthodologie de travail collective horizontale, et l’esthétique qu’elle produit se veut uniquement déterminée par la rigueur des processus mis en place.

Les planètes semblent bel et bien alignées pour BAST, l’agence toulousaine qui fait beaucoup parler d’elle ces derniers temps. Le 10 avril dernier, ils ont reçu la mention spéciale « Emerging Architect » du prix Mies van der Rohe (EU Mies Award). Le réfectoire scolaire – 185 m2 , 230 000 euros de budget – qu’ils ont réalisé à Montbrun-Bocage en Haute-Garonne (voir d’a n° 269) a su se distinguer parmi les 383 projets issus d’une quarantaine de pays soumis au jury. Un projet qui avait par ailleurs été récompensé par le Prix d’architectures 2019 en février dernier. Si Laurent Didier (34 ans), Mathieu Le Ny (35 ans) et Louis Léger (29 ans) forment aujourd’hui un solide trio, BAST n’en demeure pas moins(...)

Les articles récents dans Parcours

Raum : Situations construites Publié le 12/10/2020

Le collectif, envers et contre tout. Les individualismes au second plan. L’axiome qui fit… [...]

l'AUC : À rebours de la doxa Publié le 25/08/2020

On pourra s’étonner que cette rubrique revienne sur la carrière de l’AUC (Ab Urbe Condita… [...]

Collectif Encore : Exodus Publié le 30/06/2020

Anna Chavepayre a tourné le dos à la ville. Cette architecte formée à Stockholm, puis à… [...]

Sophie Delhay - Mathématiques du logement social Publié le 01/05/2020

Sophie Delhay est maintenant clairement identifiée dans le paysage architectural français.… [...]

Fala Atelier - Architectes sans modération Publié le 31/03/2020

Que recèle donc le phénomène « Fala Atelier » ? Des esprits et des estomacs… [...]

Raphaël Gabrion - Défendre une critique noble au quotidien Publié le 02/03/2020

« L’architecture n’est pas un slogan publicitaire », affirme Raphaël Gabrion, qui… [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Octobre 2020
 LunMarMerJeuVenSamDim
40   01 02 03 04
4105 06 07 08 09 10 11
4212 13 14 15 16 17 18
4319 20 21 22 23 24 25
4426 27 28 29 30 31  

> Questions pro

À quoi forment nos écoles d’architecture ?

En 2018, la réforme des études d’architecture transformait les Écoles nationales supérieures d’architecture en « établissements…

Le rôle déterminant et pourtant toujours menacé des Maisons de l’architecture

Par leur maillage territorial et leurs actions de sensibilisation et de diffusion, les Maisons de l’architecture contribuent activement à la…

Déconfiner sans déconfiture

Petites et grandes, les agences ont travaillé à distance pendant le confinement. Comment gèrent-elles la fin du télétravail ? La crise…