À Bibracte, le génie de Paul Andreu

Rédigé par Benoit JOLY
Publié le 16/11/2021

Auvent de la Domus à Bibracte, par Paul Andreu

Article paru dans d'A n°294

Concepteur de nombreux ouvrages aéroportuaires dans le monde entier, auteur du Centre national des arts du spectacle de Pékin et de monuments à travers la Chine, l’architecte Paul Andreu nous a quittés il y a maintenant trois ans. Et pourtant, parmi les ingénieux systèmes structurels qu’il a imaginés, certains nous parviennent encore en héritage, grâce au bureau d’études T/E/S/S, qui continue à les calculer, à les développer et à les mettre en œuvre. Blotti sur les flancs morvandiaux du mont Beuvray, le Centre archéologique de Bibracte entretient la mémoire de ces inventions. En 2009, une structure en acier avait été imaginée pour protéger des fouilles archéologiques, sans abîmer le sol. Une nouvelle version de l’auvent, optimisée et agrandie, vient aujourd’hui protéger une villa romaine de 1 500 m2.

Protéger des vestiges et des fouilles archéologiques est un exercice d’architecture à part, en ceci qu’il rend impossible d’y creuser des points d’appui dans le sol, au risque de l’altérer. Les structures qui les enjambent, souvent en acier pour être démontables, sont également des objets d’ingénierie tout-terrain, flottants et presque hors sol, comme ceux imaginés par Paul Andreu et le bureau d’études T/E/S/S. En 2003, le ministère de la Culture et le site archéologique de Bibracte lancent un concours pour un prototype de couverture temporaire duplicable et extensible, adaptable à n’importe quel site. Ces auvents devaient abriter autant les archéologues pendant les fouilles que les visiteurs témoins de leurs découvertes. Bibracte étant situé sur un massif granitique et boisé de petite montagne, il fallait imaginer une structure avec des portées de plus de 30 mètres, capable de résister aux caprices de la météo. Enfin, les conditions d’accès au site imposaient d’utiliser de petits éléments de constructions, faciles et légers à échafauder par des entreprises peu familières de ce type de projet. (...)


> Photos

> Autres produits dans la même catégorie

Le réemploi de terre cuit…

Plus évident pour le design de mobilier ou les e…

Alliage high-tech pour fa…

Habituellement utilisé pour l’industrie médi…

Faut-il bannir le béton ?

Les prescriptions de la Stratégie nationale bas …

Innover, c’est rester li…

Qu’est-ce que l’innovation ? Une application n…

Ublo : Une ventilation 100…

À la tête du bureau d’études vs-a, l’arch…

Vitrages dynamiques : les …

Des baies vitrées qui changent instant…

À Croissy-Beaubourg, le p…

Les autoconstructeurs et bâtisseurs de maisons é…

Béton de chanvre : l’…

Lorsqu’ils conçoivent ce projet en 2015 pour Pa…

Impression 3D : La fabrica…

Depuis la petite dizaine d’années que l’impre…

VOIR ÉGALEMENT

>> Actus brèves
>> Parcours
>> Photographes
>> Livres
>> Points de vue / Expos
>> Concours
>> Le dossier du mois
>> Le Grand Entretien
>> Les produits de la rédaction
>> Questions pro
>> Feuilleton
>> Design
>> Techniques

Les articles récents dans Innovations

Le réemploi de terre cuite compose de nouvelles façades Publié le 06/09/2022

Plus évident pour le design de mobilier ou les éléments de second œuvre, le réemploi de mat… [...]

Alliage high-tech pour façades mobiles Publié le 07/07/2022

Habituellement utilisé pour l’industrie médicale, l’horlogerie ou l’aérospatial, l’all… [...]

Faut-il bannir le béton ? Publié le 28/04/2022

Les prescriptions de la Stratégie nationale bas carbone (SNBC) se montrent plus favorables au bois… [...]

Innover, c’est rester libre : l’exemple d’anatomies d’architecture Publié le 29/03/2022

Qu’est-ce que l’innovation ? Une application numérique aidant à calculer le bilan carbone d… [...]

Ublo : Une ventilation 100 % naturelle pour La façade Publié le 28/02/2022

À la tête du bureau d’études vs-a, l’architecte et ingénieur robert-Jan van santen béne… [...]

Vitrages dynamiques : les cristaux liquides inventent la façade du futur Publié le 09/12/2021

Des baies vitrées qui changent instantanément d’aspect, s’assombrissent et s’écl… [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Septembre 2022
 LunMarMerJeuVenSamDim
35   01 02 03 04
3605 06 07 08 09 10 11
3712 13 14 15 16 17 18
3819 20 21 22 23 24 25
3926 27 28 29 30   

> Questions pro

Les ABF aussi en première ligne pour défendre le patrimoine contemporain

Rôle délétère de l’ANRU pour financer la destruction des logements, inquiétude devant la généralisation de l’isolation thermique des…

Détruire ou non ?

Faïence dans les halls, aplats colorés en façade, l’indigence des signes a trop souvent résumé la réhabilitation des barres des grands e…

Renforcer le positionnement des architectes. Entretien avec Christine Leconte, présidente du CNOA

Comment les architectes peuvent-ils répondre aux enjeux de la transition écologique sans obérer la création architecturale et en se faisant re…