Boutiques / Hôtels : « Trancher avec les idées reçues, les attendus et la tendance » , entretien avec CUT Architectures

Rédigé par Maryse QUINTON
Publié le 09/06/2020

Coutume Osaka - CUT

Dossier réalisé par Maryse QUINTON
Dossier publié dans le d'A n°281

Benjamin Clarens et Yann Martin ont créé CUT Architectures en 2008 à Paris, après être passé par l’OMA, chez Manuelle Gautrand, Louis Paillard et Philippe Gazeau pour le premier, et Aaro Virkkunen (Helsinki) et uapS pour le second. S’ils refusent de se spécialiser, préférant une position de touche-à-tout, ils se sont néanmoins forgé une solide expérience dans l’aménagement de boutiques, cafés et restaurants qu’ils considèrent comme « un territoire de jeu et de réflexion infini ». Crise sanitaire oblige, nous les avons interrogés à distance sur leurs différentes expériences, la manière de dialoguer avec une marque mais aussi la possibilité de concilier architecture et exigences commerciales.

D’a : Comment est né CUT ? Par quelles envies étiez-vous animés ?

Nous nous sommes rencontrés en 2005 pendant nos études, nous avons rapidement pris part à de nombreux concours en parallèle de l’école et de nos premiers jobs. Nous avons créé l’agence en 2008. Dès le début, nous étions animés par l’idée d’imaginer la nouveauté dans des domaines très variés. Nous avons été amenés à réaliser un jardin dans le cadre du festival de Chaumont-sur-Loire, une installation dans le cadre du Festival des architectures vives à Montpellier, une scénographie d’exposition à l’université de Delft et avons saisi les opportunités de projets pour des particuliers qui se présentaient à nous. (...)

Abonnez-vous à D'architectures
.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Septembre 2021
 LunMarMerJeuVenSamDim
35  01 02 03 04 05
3606 07 08 09 10 11 12
3713 14 15 16 17 18 19
3820 21 22 23 24 25 26
3927 28 29 30    

> Questions pro

Les ABF, de la censure au dialogue constructif

Légitimes gardiens du temple, les architectes des bâtiments de France accompagnent souvent des architectes et des maîtres d’ouvrage éclairés…

Les effets pervers des marchés globaux 3/3

Alors que sa relation directe au maître d’ouvrage est mise à mal par les marchés globaux, l’architecte devient l’inespéré bouc émissaire…

Visées et effets pervers des marchés globaux n°2

Certains représentants de la FFB ne cachent pas leur volonté de se débarrasser des architectes. Avec les marchés, globaux, les entreprises sont en…