Bureaux et logements à Strasbourg

Architecte : Dominique Coulon & associés
Rédigé par les architectes
Publié le 28/11/2017

Cette petite tour est construite dans le quartier historique de la Krutenau à Strasbourg.

La ville possédait un certain nombre de dents creuses, de terrains libres trop petits pour intéresser les promoteurs. La consultation lancée proposait, en échange d’un prix attractif, la réalisation de bâtiments exemplaires qui s’engagent sur des performances énergétiques élevées, l’utilisation de matériaux bio-sourcés et un projet de mixité.

 

Sur la surface des 120 mètres carrés de la parcelle, nous avons proposé un programme de bureaux et de logements ainsi qu’un jardin potager et une piscine biologique sur la dernière terrasse.

 

La peau extérieure est en bois brûlé, du mélèze, une technique souvent employée au Japon qui rend pérenne le matériau grâce à la brûlure de la première peau.

La façade masque l’imbrication des programmes. Le jeu des percements semble aléatoire, ne suivre aucun impératif fonctionnel et leurs différentes tailles brouillent la lecture des étages. Nous sommes dans une liberté contenue. En hauteur, un volume de béton brut pivote de 10 degrés. Il s’autonomise par rapport à la masse noire du socle de bois et donne une lecture dynamique de l’angle.

À la silhouette étrange de ce bâtiment sombre, des stores en projection oranges et argentés ajoutent une teinte colorée.

 

Le bâtiment est généreux avec la rue. De grandes baies offrent des vues sur l’atelier de maquettes placé légèrement en contrebas et donne à voir l’activité d’un bureau d’architecture. Cette transparence est empruntée aux pays nordiques où les habitants placent souvent leurs plus beaux objets devant la fenêtre comme un don pour la rue.

 

À la manière du Raumplan de Loos, les espaces s’imbriquent dans un jeu complexe, les doubles hauteurs donnent une fluidité à l’ensemble. L’espacement entre les dalles diffère en fonction des espaces qui trouvent ainsi leur proportion adéquate.

À l’intérieur, les matériaux utilisés sont robustes et rustiques. Les dalles de béton ont simplement été polies. Les étagères, placards sont en bois et l’escalier en métal laissé brut.

 

Le bâtiment semble se jouer des données contradictoires de la situation. Il condense cette complexité et en offre une lecture joyeuse.



FICHE TECHNIQUE         

 

Maitrise d’ouvrage : Privé

 

Maitrise d’œuvre : Dominique Coulon & associés

Architectes : Dominique Coulon, Olivier Nicollas, Benjamin Rocchi, Steve Letho Duclos

Concours : Benjamin Rocchi

Architecte assistant : Javier Gigosos-Ruipérez, Fanny Liénart, Diego Bastos-Romero,  Jean Scherer

Suivi de chantier : Olivier Nicollas, Javier Gigosos-Ruipérez

 

BET Structure : Batiserf ingénierie

BET Electricité : BET G. Jost

BET Fluides : Solares Bauen

Economiste : E3 Economie

 

Programme :

Bureaux, appartements

 

Lieu : 13 rue de la Tour des pêcheurs, 67 000 Strasbourg

Localisation Google Maps : 48.583007, 7.761438

 

Surface : SHON 500 m2

Coût : 1 320 000 € H.T

-<br/> Crédit photo : PONS Eugéni - La façade masque l’imbrication des programmes.<br/> Crédit photo : PONS Eugéni Le jeu des percements semble aléatoire, ne suivre aucun impératif fonctionnel et leurs différentes tailles brouillent la lecture des étages.<br/> Crédit photo : PONS Eugéni La peau extérieure est en bois brûlé, du mélèze, une technique souvent employée au Japon qui rend pérenne le matériau grâce à la brûlure de la première peau.<br/> Crédit photo : PONS Eugéni L'escalier en métal est laissé brut.<br/> Crédit photo : PONS Eugéni -<br/> Crédit photo : PONS Eugéni Les étagères et placards sont en bois.<br/> Crédit photo : PONS Eugéni -<br/> Crédit photo : PONS Eugéni -<br/> Crédit photo : PONS Eugéni -<br/> Crédit photo : PONS Eugéni -<br/> Crédit photo : PONS Eugéni -<br/> Crédit photo : PONS Eugéni -<br/> Crédit photo : PONS Eugéni -<br/> Crédit photo : PONS Eugéni -<br/> Crédit photo : PONS Eugéni La piscine biologique.<br/> Crédit photo : Uzeda David Romero -<br/> Crédit photo : Uzeda David Romero Le jardin portager.<br/> Crédit photo : Uzeda David Romero Plan masse Coupes Façades Plans R-1, RDC, R+1, R+2 Plans R+3, R+4, R+5, toiture

VOIR ÉGALEMENT

>> Publiés par d'a
>> Projets des abonnés

Les articles récents dans Choix de d'a

20 logements participatifs en volume capable sur un parking silo, Bordeaux Publié le 26/04/2022

Maîtres d'ouvrages : Le COL (Comité Ouvrier du Logement)Maîtres d'oeuvres :  Lemé… [...]

Réhabilitation et extension d'une ancienne ferme en haras d'élevage, Samer Publié le 25/04/2022

Maîtres d'ouvrages :  C.C. Desvres SamerMaîtres d'oeuvres :  Charlotte Siwiore… [...]

74 logements sociaux Jaurès Petit, Paris 19 Publié le 25/04/2022

Maîtres d'ouvrages :  Paris Habitat OPHMaîtres d'oeuvres :  archi5 (logements … [...]

Groupe scolaire Simone Veil, Villejuif Publié le 25/04/2022

Maîtres d'ouvrages :  Ville de VillejuifMaîtres d'oeuvres :  Dominique Coulon … [...]

Groupe scolaire du Moulon, Gif sur Yvette - plateau Saclay Publié le 25/04/2022

Maîtres d'ouvrages :  Établissement Public Paris Saclay (EPAPS)Maîtres d'oeuvres : … [...]

Sciences Po, Hôtel de l'Artillerie, Paris Publié le 24/04/2022

Maîtres d'ouvrages : La Fondation Nationale des Sciences Politiques (FNSP)Maîtres d'oeuvres :… [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Novembre 2022
 LunMarMerJeuVenSamDim
44 01 02 03 04 05 06
4507 08 09 10 11 12 13
4614 15 16 17 18 19 20
4721 22 23 24 25 26 27
4828 29 30     

> Questions pro

Et si on arrêtait de bosser ?

Apparu aux États-Unis après le covid, le phénomène de « la grande démission » marque une évolution du rapport au travail et la Fra…

Les ABF aussi en première ligne pour défendre le patrimoine contemporain

Rôle délétère de l’ANRU pour financer la destruction des logements, inquiétude devant la généralisation de l’isolation thermique des…

Détruire ou non ?

Faïence dans les halls, aplats colorés en façade, l’indigence des signes a trop souvent résumé la réhabilitation des barres des grands e…