Business as usual - Une sélection du déni climatique

Rédigé par Dominique GAÜZIN-MULLER
Publié le 25/06/2022

Ferme du Rail - Clara Simay et Julia Turbin, Grand Huit

Article paru dans d'A n°300

En décembre 2021, Emmanuel Caille a invité 35 personnalités du monde de l’architecture à choisir les vingt bâtiments les plus emblématiques des vingt premières années du XXIe siècle. Le résultat révèle peu de changements par rapport au siècle passé. Ceux qui conçoivent l’architecture et ceux qui la jugent semblent aveugles aux réalités du monde, et participent au déni collectif qui conduit l’humanité à son autodestruction.

Où sont les réponses aux enjeux majeurs du XXIe siècle ? 

En 1972, il y a tout juste cinquante ans, le Club de Rome prévenait dans son rapport « Halte à la croissance ? » qu’on ne pouvait pas croître indéfiniment dans un monde fini sans dommages écologiques majeurs. Depuis 1990, chaque rapport du GIEC alerte sur les dérèglements climatiques. Le secteur du bâtiment porte une lourde responsabilité. Selon l’ONU, il représentait en 2018 « près de 40% des émissions de gaz à effet de serre dans le monde et 36% de la consommation totale d’énergie ». Environ 8% des émissions de CO2 sont attribués à la production du ciment. L’usage généralisé du béton armé participe donc notablement au réchauffement de la planète, tout en gaspillant des ressources de plus en plus rares : l’énergie, l’eau, le sable et les granulats. Pourtant, le palmarès de d’a expose avant tout du béton, du béton et encore du béton. L’emploi de ce matériau de plus en plus précieux devrait être réservé aux ouvrages pour lesquels il est indispensable, comme les fondations ou les ponts. Pour le reste, des alternatives existent. Ce qui est vraiment écoresponsable, c’est d’utiliser la juste quantité du bon matériau au bon endroit... et au vrai prix, celui qui tient compte de l’empreinte environnementale. 

(...)

Les articles récents dans Points de vue / Expos

L’architecture ou l’art de transformer le réel Publié le 30/11/2022

Et si nous partions de l’idée, ou plutôt prenions le pari, que ce tout jeune XXIe siècle, à pe… [...]

L'architecture ou l'art de transformer le réel. Par Philippe Prost Publié le 19/10/2022

Si hier encore, à la fin du XXe siècle, patrimoine rimait avec vieilles pierres et monuments hist… [...]

Exposition : Le double pouvoir de l’architecte et l’habitant Publié le 05/09/2022

Dirigé depuis avril 2021 par Fabrizio Gallanti, le centre d’architecture arc en rêve laisse pe… [...]

L'architecture ou l'art de transformer le réel. (7/9) « Re » comme leitmotiv Publié le 05/09/2022

À la charnière des années 1970 et 1980, alors que fonctionnalisme et style international sont … [...]

Vingt ans pour un bouleversement Publié le 29/06/2022

Sélectionner vingt architectures parmi des milliers d’autres, c’est générer plus de frustr… [...]

Vingt architectures entre singularité et exemplarité Publié le 28/06/2022

Les palmarès sont toujours pris entre deux impératifs contradictoires : couronner l’exception … [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Décembre 2022
 LunMarMerJeuVenSamDim
48   01 02 03 04
4905 06 07 08 09 10 11
5012 13 14 15 16 17 18
5119 20 21 22 23 24 25
5226 27 28 29 30 31  

> Questions pro

Et si on arrêtait de bosser ?

Apparu aux États-Unis après le covid, le phénomène de « la grande démission » marque une évolution du rapport au travail et la Fra…

Les ABF aussi en première ligne pour défendre le patrimoine contemporain

Rôle délétère de l’ANRU pour financer la destruction des logements, inquiétude devant la généralisation de l’isolation thermique des…

Détruire ou non ?

Faïence dans les halls, aplats colorés en façade, l’indigence des signes a trop souvent résumé la réhabilitation des barres des grands e…