Business as usual - Une sélection du déni climatique

Rédigé par Dominique GAÜZIN-MULLER
Publié le 25/06/2022

Ferme du Rail - Clara Simay et Julia Turbin, Grand Huit

Article paru dans d'A n°300

En décembre 2021, Emmanuel Caille a invité 35 personnalités du monde de l’architecture à choisir les vingt bâtiments les plus emblématiques des vingt premières années du XXIe siècle. Le résultat révèle peu de changements par rapport au siècle passé. Ceux qui conçoivent l’architecture et ceux qui la jugent semblent aveugles aux réalités du monde, et participent au déni collectif qui conduit l’humanité à son autodestruction.

Où sont les réponses aux enjeux majeurs du XXIe siècle ? 

En 1972, il y a tout juste cinquante ans, le Club de Rome prévenait dans son rapport « Halte à la croissance ? » qu’on ne pouvait pas croître indéfiniment dans un monde fini sans dommages écologiques majeurs. Depuis 1990, chaque rapport du GIEC alerte sur les dérèglements climatiques. Le secteur du bâtiment porte une lourde responsabilité. Selon l’ONU, il représentait en 2018 « près de 40% des émissions de gaz à effet de serre dans le monde et 36% de la consommation totale d’énergie ». Environ 8% des émissions de CO2 sont attribués à la production du ciment. L’usage généralisé du béton armé participe donc notablement au réchauffement de la planète, tout en gaspillant des ressources de plus en plus rares : l’énergie, l’eau, le sable et les granulats. Pourtant, le palmarès de d’a expose avant tout du béton, du béton et encore du béton. L’emploi de ce matériau de plus en plus précieux devrait être réservé aux ouvrages pour lesquels il est indispensable, comme les fondations ou les ponts. Pour le reste, des alternatives existent. Ce qui est vraiment écoresponsable, c’est d’utiliser la juste quantité du bon matériau au bon endroit... et au vrai prix, celui qui tient compte de l’empreinte environnementale. 

(...)

Les articles récents dans Points de vue / Expos

Vingt ans pour un bouleversement Publié le 29/06/2022

Sélectionner vingt architectures parmi des milliers d’autres, c’est générer plus de frustr… [...]

Vingt architectures entre singularité et exemplarité Publié le 28/06/2022

Les palmarès sont toujours pris entre deux impératifs contradictoires : couronner l’exception … [...]

Une anamorphose éloquente Publié le 27/06/2022

De quelle situation la vingtaine de réalisations jugées les plus remarquables des vingt derniè… [...]

Étoiles et lucioles Publié le 26/06/2022

En miroir des édifices et architectes qu’il distingue, ce palmarès des « Vingt architectures … [...]

Architecture contemporaine remarquable, le label qui réinvente un espace théorique pour l’architecture Publié le 24/06/2022

Si nous avons en France des « labels » pour qualifier le talent des architectes, comme le Grand Pr… [...]

L'architecture ou l'art de transformer le réel. (6/9) Tabula rasa versus transformation Publié le 05/05/2022

Les effets des deux premières révolutions industrielles combinés à ceux des deux guerres mon… [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Août 2022
 LunMarMerJeuVenSamDim
3101 02 03 04 05 06 07
3208 09 10 11 12 13 14
3315 16 17 18 19 20 21
3422 23 24 25 26 27 28
3529 30 31     

> Questions pro

Détruire ou non ?

Faïence dans les halls, aplats colorés en façade, l’indigence des signes a trop souvent résumé la réhabilitation des barres des grands e…

Renforcer le positionnement des architectes. Entretien avec Christine Leconte, présidente du CNOA

Comment les architectes peuvent-ils répondre aux enjeux de la transition écologique sans obérer la création architecturale et en se faisant re…

Faire vivre le patrimoine. Entretien avec Benoît Melon, directeur de l’École de Chaillot.

L’entretien et les réhabilitations concernant 28,4 % des travaux d’architectes, la spécialisation en deux ans proposée par l’Éco…