Carlo Mollino, Architect and Storyteller

Rédigé par Guillemette MOREL-JOURNEL
Publié le 02/12/2022

Carlo Mollino, Architect and Storyteller

Article paru dans d'A n°303

Carlo Mollino, Architect and Storyteller, Napoleone Ferrari, Michelangelo Sabatino, Zurich, Park Books, en anglais, 24 x 32 cm, 456 p., 500 ill., 85 euros. 


Dans le désordre : architecte, skieur émérite, pilote de course, designer, photographe, romancier, inventeur, socialite, décorateur, chroniqueur, collectionneur… le dandy turinois (1905-1973) adepte assumé d’un « éclectisme moderne » fut tout cela et plus encore, même si nous le connaissons surtout pour son mobilier parfois extravagant, ses photographies supposées érotiques et ses quelques bâtiments mythiques. En puisant abondamment dans les riches archives de Mollino, conservées au Polytechnico de Turin, les auteurs rendent compte de toutes les facettes de cet inclassable et fantasque héritier, fasciné autant par la montagne que par le corps des femmes, par le sport que par l’artisanat, par les montages photographiques que par l’enseignement de la « composizione architettonica ». Bruno Zevi se rappelait ainsi, à la mort de Mollino, que ses méthodes pédagogiques, jugées erratiques, étaient très critiquées par ses pairs, mais que lui seul parvenait à insuffler un esprit de culture à ses étudiants. Le livre, magistralement mis en pages par les graphistes zurichois d’Elektrosmog, est magnifique, opulent, avec moult esquisses, dessins d’exécution, photographies et documents d’époque, complétés par des clichés contemporains des bâtiments réalisés – en particulier de très belles vues en noir et blanc, notamment de détails, dues à Pino Musi. Mais il contient aussi une solide biographie, un catalogue raisonné des projets architecturaux (dont la plupart, non réalisés, sont méconnus), des essais critiques et une bibliographie des écrits de l’architecte touche-à-tout. Comme le rappelle Bruno Reichlin, Mollino « mérite une place plus importante dans l’histoire italienne et globale de l’architecture et du design » ; ce livre contribue assurément à ce projet. GMJ

Les articles récents dans Livres

Dum Dum, Lukasz Wojciechowski, éditions çà & là Publié le 14/12/2023

Dum Dum, Lukasz Wojciechowski, éditions çà & là21 x 15 cm, 272 p., 25 euros [...]

La couleur des choses, Martin Panchaud, Éditions çà et là Publié le 14/12/2023

La couleur des choses, Martin Panchaud, Éditions çà et là, 17 x 23 cm, 236 p., 24 euros [...]

Que notre joie demeure, Kevin Lambert, éditions Le Nouvel Attila Publié le 14/12/2023

Que notre joie demeure, Kevin Lambert, éditions Le Nouvel Attila20 x 14 cm, 368 p., 19,50 euros. [...]

Tentatives périlleuses, Treize tragédies architecturales, Charlotte van den Broeck, Héloïse d’Ormesson Publié le 14/12/2023

Tentatives périlleuses, Treize tragédies architecturales, Charlotte van den Broeck, Héloïse d’… [...]

La Grande révolution domestique, Dolores Hayden, Éditions B42 Publié le 14/12/2023

La Grande révolution domestique, Dolores Hayden, Éditions B4214 x 22 cm, 376 p., 29 euros. [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Juillet 2024
 LunMarMerJeuVenSamDim
2701 02 03 04 05 06 07
2808 09 10 11 12 13 14
2915 16 17 18 19 20 21
3022 23 24 25 26 27 28
3129 30 31     

> Questions pro

Quel avenir pour les concours d’architecture publique ? 1/5

Structure des procédures, profil des équipes à monter, références à afficher, éléments de rendus…, les concours publics connaissent depuis…

« En décidant de ne pas tout transformer, tout change » - Entretien avec Alexandre Chemetoff

Réutiliser, transformer, restructurer, revaloriser… autant d’actions souvent recommandées quand les enjeux de l’époque incitent à retravai…

Vous avez aimé Chorus? Vous adorerez la facture électronique!

Depuis quelques années, les architectes qui interviennent sur des marchés publics doivent envoyer leurs factures en PDF sur la plateforme Chorus, …