Ceci n'est pas une infrastructure, concours pour le pont Jean-Jacques Bosc à Bordeaux

Rédigé par Richard SCOFFIER
Publié le 04/04/2014

Vue du pont, OMA

Article paru dans d'A n°225

Le pont est-il simplement une structure ou bien est-il un lien qui met en relation, au-delà des rives, des espaces spécifiques et même parfois des notions très abstraites. C'est la question que l'on pourrait se poser en analysant attentivement les projets des différentes équipes en compétition pour la création de ce nouvel ouvrage d'art lancé sur la Garonne, au sud de l'agglomération bordelaise.

La Communauté urbaine de Bordeaux (CUB) a lancé en juin 2011 un concours d'architecture et d'ingénierie pour relier les deux rives de la Garonne en amont du centre-ville. Le futur pont Jean-Jacques Bosch fermera la boucle des boulevards qui ceinturent la ville, franchira le fleuve à Bègles et rejoindra Floirac sur la rive opposée.



Le pont et la place : OMA, WSP Finland M. Desvigne Paysagiste (lauréats)

Le projet de Clément Blanchet et de Rem Koolhaas frappe par son étonnante simplicité. La largeur du tablier, déjà importante, a été multipliée par deux pour permettre le déploiement d'une vaste allée uniforme. Le vocabulaire héroïque du pont avec ses piles et ses arches ou ses mâts et ses haubans a été ici volontairement banni : une attitude compréhensible de la part d'une agence où l'ingénieur est plus souvent convoqué pour brouiller les pistes et provoquer la stupéfaction que pour rendre la structure lisible et donner des leçons de construction.


Le passage et le toit : D. Feichtinger Architectes, SBP GMBH, VOGT Landscape

Comme celui d'OMA, le pont de l'équipe réunie autour de Dietmar Feichtinger cherche à s'ouvrir au maximum aux possibles, en postulant à la création de nouveaux rituels. Mais contrairement au premier, la structure est revendiquée de manière militante pour déterminer des espaces architecturaux aptes à accueillir et à favoriser ces nouveaux usages.


Le dedans et le dehors : RFR, TVK, BAS SMET, IOA, INGETEC

Ce projet cherche lui aussi à répondre à la problématique du pont urbain en imaginant une structure capable de générer des espaces fortement architecturés. Ici ce n'est pas une poutre fuselée, mais des béquilles qui jaillissent de l'eau et se penchent vers l'intérieur, tirées par un câble en traction.


La berge et le coteau : M. Mimram Architecture & Ingénierie, MAP Paysagiste

L'intervention de Marc Mimram cherche à réunir deux fragments irréconciliés du territoire. Au sud, le chapelet d'espaces boisés de différentes natures qui se disséminent le long de la rive gauche. Au nord, les contreforts plantés du coteau qui domine la rive droite.


La main et l'œil : SETEC TPI, Atelier M. Barani, F. Navarro

Marc Barani a analysé le site en architecte, c'est-à-dire en termes de dimensionnement. Son approche s'est
focalisée sur l'absence de construit haut et dense des deux rives ainsi que sur l’hiatus entre les deux échelles en jeu dans ce type d'ouvrage : celle de la main qui s'accroche et arrime le corps pour l'empêcher de sombrer et celle de l'oeil qui voit et qui appréhende le territoire.


Lisez la suite de cet article dans : N° 225 - Avril 2014

Les articles récents dans Concours

De la barre à l’îlot Publié le 09/12/2022

Un concours, organisé par la RIVP, qui est assez symptomatique de la manière dont bailleurs soci… [...]

De bruit et de silence Publié le 19/10/2022

Un concours intéressant tant pour son contexte que par ses attendus et la qualité des équipes e… [...]

Notre-Dame : le parvis de la concorde Publié le 05/09/2022

Deux ans après la remise des résultats de la Mission Île de la Cité et les hypothèses de D… [...]

Reconstruire le sol. Dialogue compétitif pour le réaménagement des abords de la cathédrale Notre-Dame de Paris Publié le 05/09/2022

Comment aménager le parvis d’une cathédrale qui s’élève toujours sans toiture depuis son… [...]

Une Villa Médicis à Montfermeil ? Concours pour le bâtiment principal des Ateliers Médicis, Clichy-sous-Bois, Montfermeil Publié le 05/05/2022

Non, ce n’est pas un concours pour une extension de la Villa Médicis à Rome, mais pour la cons… [...]

La résurrection de la barre Cassan. Appel d’offres pour la réhabilitation de la barre Cassan en logements pour étudiants, Paris 5e Publié le 29/03/2022

Un appel d’offres a été lancé en 2020 par la RIVP et la Mairie de Paris pour réhabiliter l… [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Février 2023
 LunMarMerJeuVenSamDim
05  01 02 03 04 05
0606 07 08 09 10 11 12
0713 14 15 16 17 18 19
0820 21 22 23 24 25 26
0927 28      

> Questions pro

Et si on arrêtait de bosser ?

Apparu aux États-Unis après le covid, le phénomène de « la grande démission » marque une évolution du rapport au travail et la Fra…

Les ABF aussi en première ligne pour défendre le patrimoine contemporain

Rôle délétère de l’ANRU pour financer la destruction des logements, inquiétude devant la généralisation de l’isolation thermique des…

Détruire ou non ?

Faïence dans les halls, aplats colorés en façade, l’indigence des signes a trop souvent résumé la réhabilitation des barres des grands e…