Centre sportif et culturel Oscar Niemeyer à Dieppe

Rédigé par les architectes
Publié le 23/01/2019

Le Centre Oscar Niemeyer est un équipement sportif et culturel destiné aux scolaires et aux associations locales, dont la construction était inscrite au programme de l’ANRU pour le plan de rénovation du quartier du Val Druel à Dieppe. Il est composé d'une salle multi-activités de 300m², de vestiaires, douches, rangements, sanitaires, ainsi que d'un espace polyvalent indépendant (accueillant actuellement un club d'échecs) de 150 m², aménagement extérieur et parvis.


Le site se trouve en lisière du grand ensemble du Val Druel, et jouxte la zone commerciale du Belvédère, qui donne aux lieux un caractère "périurbain". Le site alloué au projet est de très petites dimensions: le bâtiment l'occupe presque entièrement, et se trouve entre un parking et un rond-point à l'entrée du Val Druel. Le terrain est en pente, avec un dénivelé maximum d'environ 3.80 mètres. La continuité avec le terrain de boules voisin et la proximité du bois de Rosendal étaient des qualités paysagères en présence que les architectes ont souhaité mettre en valeur avec leur projet.


Situé à une position charnière à l'entrée du Val Druel, le bâtiment devait permettre de faire le lien entre le grand ensemble et "l'extérieur", c'est à dire le reste de la ville de Dieppe. Il est un lieu de rencontre et d'échange entre les habitants du Val Druel et des personnes de l'extérieur qui viennent au Centre Oscar Niemeyer. Pour illustrer ces aspects-là, le projet a proposé un jeu de transparence, de mises en regard, de l'extérieur vers l'intérieur du bâtiment, mais également au travers du bâtiment depuis le Val Druel  vers la ville, et inversement.


Ce jeu de transparence et de "balcons" est possible grâce à l'opportunité offerte par la topographie du site: en effet, la déclivité du site a permis de jouer sur l'encaissement du bâtiment, limitant ainsi son impact visuel, mais permettant également d'avoir deux entrées indépendantes, chacune au niveau de la voie d'accès, créant ainsi deux espaces indépendants (programmatiquement et spatialement). Ces deux espaces sont reliés à l'intérieur par un escalier et par des vues en balcon.


Pour répondre à l'environnement architectural un peu "dur" du quartier du Val Druel et de la zone commerciale du Belvedère, les architectes ont choisi de dessiner un bâtiment simple et élégant, d'une volumétrie sobre et unitaire. La simplicité et l'élégance du bâtiment se retrouve dans le choix des matériaux employés. Ces matériaux sont limités, et jouent du contraste entre matériaux "nobles" (panneaux mélèze, grands châssis vitrés, ...) et matériaux plus ordinaires (cloisons en briques peintes, chape ciment, ...).


Le bâtiment est très largement vitré, c'est un lieu ouvert et lumineux. Le jour, il change au gré des saisons et de la météo locale (le traitement des vitrages assure un confort thermique et une luminosité adaptée aux activités par tous les temps). La nuit, il devient une lanterne dans le quartier du Val Druel.



Maître d'ouvrage : Ville Dieppe
Maître d'oeuvre : La Soda (architecte mandataire) / Bureau d'études : BEHN (structure), Cabinet Echos (Fluides, HQE, économie), OPCN (OPC) 
Surface SHON :  750 m² 
Coût :  1.29 M€ HT 
Date de livraison : Avril 2017

Entrée principale<br/> Crédit photo : Verret Maxime Le bâtiment encaissé profite de la déclivité du terrain<br/> Crédit photo : Verret Maxime Jeux de transparences et de liens visuels générés par la composition des façades<br/> Crédit photo : Verret Maxime Les larges baies vitrées <br/> Crédit photo : Verret Maxime Le centre agit la nuit comme une lanterne dans la nuit<br/> Crédit photo : Verret Maxime Le centre agit la nuit comme une lanterne dans la nuit<br/> Crédit photo : Verret Maxime Le gymnase est vaste et lumineux Les matériaux utilisés sont pour certains nobles et pour d'autres plus ordinaires<br/> Crédit photo : Verret Maxime Peu de matériaux utilisés: certains nobles qui contrastent avec d'autres plus ordinaires<br/> Crédit photo : Verret Maxime Plan de masse<br/> Crédit photo : dr - Plan RDC<br/> Crédit photo : dr - Plan d'étage<br/> Crédit photo : dr - Coupes<br/> Crédit photo : dr -

VOIR ÉGALEMENT

>> Publiés par d'a
>> Projets des abonnés

Les articles récents dans Choix de darchitectures.com

Groupe scolaire Universalis et crèche l’Arche des Bambins, Louvres, France Publié le 29/03/2019

Maîtres d'ouvrages : Ville de Louvres Maîtres d'œuvres : Dietmar Feichtinger… [...]

LABICS : Centre éducatif et sportif Jacarandà à Milan Publié le 22/03/2019

Maîtres d'ouvrages : Scuola Innovativa SrlMaîtres d'œuvres : Labics (Maria Claudia Clemente,… [...]

Centre d’activités scolaires et périscolaires, Bonneuil-en-France Publié le 22/03/2019

Maîtres d'ouvrages : Ville de Bonneuil-en-FranceMaîtres d'oeuvres : NZI architectes… [...]

École Canta Lauseta, Villeneuve-Tolosane Publié le 18/03/2019

Maîtres d'ouvrages : Mairie de Villeneuve Tolosane et de RoquesMaîtres d'oeuvres : 360°… [...]

Complexe sportif de la Villette, Caudebec-les-Elbeuf Publié le 18/03/2019

Maîtres d'ouvrages : Métropole Rouen NormandieMaîtres d'oeuvres : Atelier Féret &… [...]

TRACKS - École maternelle de Perthes-en-Gâtinais Publié le 16/01/2019

Maîtres d'ouvrage : Ville de Perthes-en-GatinaisMaîtres d’œuvre : Tracks… [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Mai 2019
 LunMarMerJeuVenSamDim
18  01 02 03 04 05
1906 07 08 09 10 11 12
2013 14 15 16 17 18 19
2120 21 22 23 24 25 26
2227 28 29 30 31   

> Questions pro

PPP annulé pour les écoles marseillaises

Entre novembre 2018 et février 2019, la justice a donné raison par deux fois à des instances régionales et nationales de l’Ordre des…

Conception-réalisation : le conseil de l’Ordre des architectes des Pays de la Loire veille

En novembre dernier, statuant sur le non-respect des procédures de la commande publique, trois arrêts de la cour administrative d’appel de…

Transmettre ou ne pas transmettre son agence

En société ou libéral, quelles sont les questions qu’un architecte doit se poser en matière de transmission ? Daniel Seddiki, expert-comptable…