Centre sportif et culturel Oscar Niemeyer à Dieppe

Architecte : La Soda
Rédigé par les architectes
Publié le 23/01/2019

Le Centre Oscar Niemeyer est un équipement sportif et culturel destiné aux scolaires et aux associations locales, dont la construction était inscrite au programme de l’ANRU pour le plan de rénovation du quartier du Val Druel à Dieppe. Il est composé d'une salle multi-activités de 300m², de vestiaires, douches, rangements, sanitaires, ainsi que d'un espace polyvalent indépendant (accueillant actuellement un club d'échecs) de 150 m², aménagement extérieur et parvis.


Le site se trouve en lisière du grand ensemble du Val Druel, et jouxte la zone commerciale du Belvédère, qui donne aux lieux un caractère "périurbain". Le site alloué au projet est de très petites dimensions: le bâtiment l'occupe presque entièrement, et se trouve entre un parking et un rond-point à l'entrée du Val Druel. Le terrain est en pente, avec un dénivelé maximum d'environ 3.80 mètres. La continuité avec le terrain de boules voisin et la proximité du bois de Rosendal étaient des qualités paysagères en présence que les architectes ont souhaité mettre en valeur avec leur projet.


Situé à une position charnière à l'entrée du Val Druel, le bâtiment devait permettre de faire le lien entre le grand ensemble et "l'extérieur", c'est à dire le reste de la ville de Dieppe. Il est un lieu de rencontre et d'échange entre les habitants du Val Druel et des personnes de l'extérieur qui viennent au Centre Oscar Niemeyer. Pour illustrer ces aspects-là, le projet a proposé un jeu de transparence, de mises en regard, de l'extérieur vers l'intérieur du bâtiment, mais également au travers du bâtiment depuis le Val Druel  vers la ville, et inversement.


Ce jeu de transparence et de "balcons" est possible grâce à l'opportunité offerte par la topographie du site: en effet, la déclivité du site a permis de jouer sur l'encaissement du bâtiment, limitant ainsi son impact visuel, mais permettant également d'avoir deux entrées indépendantes, chacune au niveau de la voie d'accès, créant ainsi deux espaces indépendants (programmatiquement et spatialement). Ces deux espaces sont reliés à l'intérieur par un escalier et par des vues en balcon.


Pour répondre à l'environnement architectural un peu "dur" du quartier du Val Druel et de la zone commerciale du Belvedère, les architectes ont choisi de dessiner un bâtiment simple et élégant, d'une volumétrie sobre et unitaire. La simplicité et l'élégance du bâtiment se retrouve dans le choix des matériaux employés. Ces matériaux sont limités, et jouent du contraste entre matériaux "nobles" (panneaux mélèze, grands châssis vitrés, ...) et matériaux plus ordinaires (cloisons en briques peintes, chape ciment, ...).


Le bâtiment est très largement vitré, c'est un lieu ouvert et lumineux. Le jour, il change au gré des saisons et de la météo locale (le traitement des vitrages assure un confort thermique et une luminosité adaptée aux activités par tous les temps). La nuit, il devient une lanterne dans le quartier du Val Druel.



Maître d'ouvrage : Ville Dieppe
Maître d'oeuvre : La Soda (architecte mandataire) / Bureau d'études : BEHN (structure), Cabinet Echos (Fluides, HQE, économie), OPCN (OPC) 
Surface SHON :  750 m² 
Coût :  1.29 M€ HT 
Date de livraison : Avril 2017

Entrée principale<br/> Crédit photo : VERRET Maxime Le bâtiment encaissé profite de la déclivité du terrain<br/> Crédit photo : VERRET Maxime Jeux de transparences et de liens visuels générés par la composition des façades<br/> Crédit photo : VERRET Maxime Les larges baies vitrées <br/> Crédit photo : VERRET Maxime Le centre agit la nuit comme une lanterne dans la nuit<br/> Crédit photo : VERRET Maxime Le centre agit la nuit comme une lanterne dans la nuit<br/> Crédit photo : VERRET Maxime Le gymnase est vaste et lumineux Les matériaux utilisés sont pour certains nobles et pour d'autres plus ordinaires<br/> Crédit photo : VERRET Maxime Peu de matériaux utilisés: certains nobles qui contrastent avec d'autres plus ordinaires<br/> Crédit photo : VERRET Maxime Plan de masse<br/> Crédit photo : dr - Plan RDC<br/> Crédit photo : dr - Plan d'étage<br/> Crédit photo : dr - Coupes<br/> Crédit photo : dr -

VOIR ÉGALEMENT

>> Publiés par d'a
>> Projets des abonnés

Les articles récents dans Choix de d'a

20 logements participatifs en volume capable sur un parking silo, Bordeaux Publié le 26/04/2022

Maîtres d'ouvrages : Le COL (Comité Ouvrier du Logement)Maîtres d'oeuvres :  Lemé… [...]

Réhabilitation et extension d'une ancienne ferme en haras d'élevage, Samer Publié le 25/04/2022

Maîtres d'ouvrages :  C.C. Desvres SamerMaîtres d'oeuvres :  Charlotte Siwiore… [...]

74 logements sociaux Jaurès Petit, Paris 19 Publié le 25/04/2022

Maîtres d'ouvrages :  Paris Habitat OPHMaîtres d'oeuvres :  archi5 (logements … [...]

Groupe scolaire Simone Veil, Villejuif Publié le 25/04/2022

Maîtres d'ouvrages :  Ville de VillejuifMaîtres d'oeuvres :  Dominique Coulon … [...]

Groupe scolaire du Moulon, Gif sur Yvette - plateau Saclay Publié le 25/04/2022

Maîtres d'ouvrages :  Établissement Public Paris Saclay (EPAPS)Maîtres d'oeuvres : … [...]

Sciences Po, Hôtel de l'Artillerie, Paris Publié le 24/04/2022

Maîtres d'ouvrages : La Fondation Nationale des Sciences Politiques (FNSP)Maîtres d'oeuvres :… [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Septembre 2022
 LunMarMerJeuVenSamDim
35   01 02 03 04
3605 06 07 08 09 10 11
3712 13 14 15 16 17 18
3819 20 21 22 23 24 25
3926 27 28 29 30   

> Questions pro

Les ABF aussi en première ligne pour défendre le patrimoine contemporain

Rôle délétère de l’ANRU pour financer la destruction des logements, inquiétude devant la généralisation de l’isolation thermique des…

Détruire ou non ?

Faïence dans les halls, aplats colorés en façade, l’indigence des signes a trop souvent résumé la réhabilitation des barres des grands e…

Renforcer le positionnement des architectes. Entretien avec Christine Leconte, présidente du CNOA

Comment les architectes peuvent-ils répondre aux enjeux de la transition écologique sans obérer la création architecturale et en se faisant re…