Champs contrechamps : Construction d'un gymnase à Villepreux

Architecte : Joly&Loiret
Rédigé par les architectes
Publié le 15/04/2020

La situation particulière de la parcelle, entre l’espace rural et l’extension en cours de la ville, amène une réflexion sur l’entre-deux à l’image du contrechamp cinématographique. D’un côté, vu depuis la départementale ou depuis les champs, le projet cherche à se fondre dans un environnement terrien et végétal. De l’autre, il tend à s’inscrire en continuité du lotissement constitué de pavillons clairs entourés de jardins conférant au quartier un aspect paysagé marqué.

 

Dans ce cadre intermédiaire, le projet présenté n’est ni urbain ni rural. Il est les deux.

 

Depuis la plaine de Versailles, l’équipe d’architecture Joly&Loiret propose ainsi un volume simple et compact à la matérialité terrestre et brun foncé faisant écho aux couleurs et aux textures des sillons agricoles afin de mieux s’intégrer dans le grand paysage. Depuis le quartier, les volumes simples et sculpturaux, la matière enduite et les tonalités de l’édifice plus claires engagent un dialogue avec les constructions voisines. Autour du projet, la conception des espaces paysagers, à la fois circonscris et ouverts, recréent un dispositif de jardins périphériques mettant en valeur l’édifice. Pour rendre le projet construit moins massif, les architectes ont souhaité fragmenter le programme. Fermant le terrain, les murs ponctuels constituent un emmarchement progressif des hauteurs pour offrir une échelle plus basse du projet au contact des maisons individuelles et de l’espace urbain.

 

Dans le parcours entre la ville et le nouveau complexe sportif, deux petits parvis à l’échelle de l’environnement résidentiel font le lien vers l’entrée. Ils conduisent à un premier jardin dessiné comme l’antichambre végétale du hall qui s’ouvre dans son prolongement. Positionné au centre du complexe, celui-ci trouve une position stratégique et centrale à la croisée des circulations verticales et horizontales. Au rez-de-chaussée, le premier jardin distribue les deux grandes salles via leurs vestiaires dédiés et à l’étage. Il mène à la salle de réunion, la salle de danse et le gradin qui trouve ainsi en hauteur, un point de vue favorable sur la salle multisports.

 

Depuis l’intérieur, les jardins périphériques offrent des spatialités intériorisées, des lumières, des usages, des atmosphères végétales locales et saisonnières et des relations au dehors sans gêne et sans vis-à-vis entre le gymnase et les maisons alentours. Les grandes salles sportives sont des volumes simples et lumineux. Elles bénéficient d’une lumière naturelle diffuse et homogène depuis les ouvertures zénithales adaptée à la pratique sportive et d’ouvertures sur les jardins ou la Plaine de Versailles depuis les gradins de la grande salle.

 

Le parti constructif met en œuvre une structure bois en lamellé collé pour les grandes portées en toiture. Les parois sont maçonnées avec des briques de terre cuite alvéolaires de 42 cm d’épaisseur assurant une performance thermique et mécanique satisfaisante sans rajout d’isolant. Un enduit de finition à la chaux aérienne est griffé sur les façades extérieures est complété par un enduit au plâtre à l’intérieur (paroi perspirante). Le dispositif est simple, économique, pérenne et de haute qualité environnementale.




Maîtres d'ouvrages : Ville de Villepreux
Maîtres d'oeuvres : Joly&Loiret
Entreprises : evp (structure), urbatec (vrd), bet choulet (fluides, hqe), bmf (économie)
Surface SHON :  2 900 m² su + 3 400 m² ext.
Coût : 4.6 M€ ht
Date de livraison : lauréat livraison 2018

Centre sportif à Villepreux<br/> Crédit photo : SCHNEPP RENOU  Le contexte du centre sportif<br/> Crédit photo : SCHNEPP RENOU  Centre sportif à Villepreux<br/> Crédit photo : SCHNEPP RENOU  L'intérieur du centre sportif<br/> Crédit photo : SCHNEPP RENOU  L'intérieur du centre sportif<br/> Crédit photo : SCHNEPP RENOU  L'intérieur du centre sportif<br/> Crédit photo : SCHNEPP RENOU  Chantier du projet<br/> Crédit photo : dr - Plan et coupe du projet<br/> Crédit photo : dr - Plan du projet<br/> Crédit photo : dr -

VOIR ÉGALEMENT

>> Publiés par d'a
>> Projets des abonnés

Les articles récents dans Choix de d'a

20 logements participatifs en volume capable sur un parking silo, Bordeaux Publié le 26/04/2022

Maîtres d'ouvrages : Le COL (Comité Ouvrier du Logement)Maîtres d'oeuvres :  Lemé… [...]

Réhabilitation et extension d'une ancienne ferme en haras d'élevage, Samer Publié le 25/04/2022

Maîtres d'ouvrages :  C.C. Desvres SamerMaîtres d'oeuvres :  Charlotte Siwiore… [...]

74 logements sociaux Jaurès Petit, Paris 19 Publié le 25/04/2022

Maîtres d'ouvrages :  Paris Habitat OPHMaîtres d'oeuvres :  archi5 (logements … [...]

Groupe scolaire Simone Veil, Villejuif Publié le 25/04/2022

Maîtres d'ouvrages :  Ville de VillejuifMaîtres d'oeuvres :  Dominique Coulon … [...]

Groupe scolaire du Moulon, Gif sur Yvette - plateau Saclay Publié le 25/04/2022

Maîtres d'ouvrages :  Établissement Public Paris Saclay (EPAPS)Maîtres d'oeuvres : … [...]

Sciences Po, Hôtel de l'Artillerie, Paris Publié le 24/04/2022

Maîtres d'ouvrages : La Fondation Nationale des Sciences Politiques (FNSP)Maîtres d'oeuvres :… [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Août 2022
 LunMarMerJeuVenSamDim
3101 02 03 04 05 06 07
3208 09 10 11 12 13 14
3315 16 17 18 19 20 21
3422 23 24 25 26 27 28
3529 30 31     

> Questions pro

Détruire ou non ?

Faïence dans les halls, aplats colorés en façade, l’indigence des signes a trop souvent résumé la réhabilitation des barres des grands e…

Renforcer le positionnement des architectes. Entretien avec Christine Leconte, présidente du CNOA

Comment les architectes peuvent-ils répondre aux enjeux de la transition écologique sans obérer la création architecturale et en se faisant re…

Faire vivre le patrimoine. Entretien avec Benoît Melon, directeur de l’École de Chaillot.

L’entretien et les réhabilitations concernant 28,4 % des travaux d’architectes, la spécialisation en deux ans proposée par l’Éco…