Choix de la librairie Volume

Rédigé par Volume LIBRAIRIE
Publié le 16/12/2019

Article paru dans le d'A n°277

Alternative Histories, Jantje Engels et Marius Grootveld, Drawing Matter, 24 x 30 cm, 204 p., 45 euros. Livre disponible en trois couvertures différentes, rose, verte ou bleue.

 

Vernacular Architecture, Christian Schittich, Birkhauser, 24 x 30 cm, 384 p., 80 euros.

 

Herzog & de Meuron 001-500, Simonett & Baer, 17 x 25 cm, 272 p., 70 euros, version dite paperback de l’édition d’origine.

 

Simplifions, Bernard Quirot, Éditions Cosa Mentale, 12 x 18 cm, 96 p., 20 euros.

 

Soliloquy, Anouk Vogel, Ruby Press, 14 x 20 cm, 136 p., 28,70 euros.

 

Still beautiful, David Grandorge, Canalside Press, 26 x 33 cm, 160 p., 50 euros.

 

Une maman, c’est comme une maison, Aurore Petit, Éditions Les fourmis rouges, 18 x 25 cm, 48 p., 14,50 euros.

Un architecte peut-il, nourri de ses propres références, fabriquer une maquette à partir d’un dessin d’un autre architecte ? C’est à partir de cette question de fin de soirée que Jantje Engels et Marius Grootveld ont conçu leur exposition « Alternative Histories », montrée à ce jour à Londres et à Bruxelles. À partir de 85 dessins de la fabuleuse collection constituée par Drawing Matter, ils ont demandé à des architectes de faire une maquette. Le Studio Mathias Clottu a réalisé un livre dans lequel sont rassemblés le dessin d’origine et une photographie d’un détail de la maquette en vis-à-vis, les maquettes étant présentées dans un cahier central. Alternative Histories est une promenade mêlant les générations dans l’histoire de l’architecture par le dessin.

Christian Schittich, ex-rédacteur en chef de la revue DETAIL, utilise son temps libéré pour voyager. Si son empreinte carbone n’est pas exemplaire, il a tout de même mis à profit ses voyages pour rédiger cet étonnant livre sur l’architecture vernaculaire, intitulé Vernacular Architecture. S’il n’épuise pas le sujet, et qui pourrait le faire en un volume de près de 400 pages, il rassemble dans ce livre à la très riche iconographie un bel ensemble d’exemples de réalisations de tous les continents. Il s’est entouré d’une trentaine d’experts internationaux pour constituer un large échantillon des matériaux et des techniques de construction, sans oublier le contexte culturel ainsi que l’adaptation à la topographie et aux conditions climatiques. Un grand voyage à faire depuis son canapé pour élargir ses connaissances et ses compétences constructives.

Pour célébrer les 41 ans de leur agence, Herzog & de Meuron ont publié avec le truculent Dino Simonett Herzog & de Meuron 001-500, un index de leurs 500 bâtiments construits dans le monde entier, accompagné d’un texte de l’architecte Michaël Kessler. Une photo par bâtiment pour avoir en un seul livre un regard sur tous les projets du duo.

Partant du constant que l’architecture s’est égarée en devenant une activité d’assemblage de produits industriels selon le bon vouloir des forces du marché et du numérique, l’architecte Bernard Quirot, maintenant installé à Pesmes, invite dans Simplifions la profession à se reprendre en mains et à retrouver ses savoir-faire spécifiques, son attention aux matériaux aussi bien qu’au site. Il n’oublie pas que tout commence par la transmission de ces savoir-faire appelant l’enseignement de l’architecture et donc les enseignants à se recentrer sur l’art de bâtir, apprendre et expérimenter les quelques systèmes constructifs pour retrouver une architecture de l’émotion et rompre avec l’architecture de l’étonnement.

Dans Soliloquy, deuxième volume de la collection Architecture Monogram, l’architecte paysagiste Anouk Vogel revient sur ses dix années de pratique indépendante sous forme de brèves conversations. Ces échanges révèlent la manière dont elle explore les marges de la discipline, naviguant entre des installations artistiques, à l’image de son Paper Garden montré à Nagasaki, et la conception de jardins à l’esthétique minimaliste.

Dans les photographies de David Grandorge réunies dans Still beautiful, l’architecture apparaît dans le cadre d’un réseau de situations réciproques. Ses paysages évoquent un déséquilibre équilibré, une grande énergie et une grande tranquillité. Des aspects naturels et artificiels de la réalité semblent se produire simultanément, presque avec désinvolture, comme si le paysage avait été découvert par le photographe dans un état d’innocence inconsciente. À la réflexion, le charme, la beauté et l’immobilité des photographies révèlent la complexité et la profondeur des enchevêtrements de l’humanité et du monde.

Une maman, c’est comme une maison… on aime beaucoup ce livre qui nous interpelle autant par ces multiples inventions textuelles que graphiques. Une histoire très sensible, dynamique et drôle à la fois, où les deux personnages naissent dans cette relation grandissante.

Les articles récents dans Livres

Habiter les vacances Publié le 30/06/2020

Du début des années 1960 à la fin de la décennie 1970, le secteur du tourisme a constitué… [...]

Choix de la librairie Archipel Publié le 16/12/2019

Urbanisme de l’espoir, Projeter des horizons d’attente, sous la direction de Panos Mantziaras… [...]

Choix de la librairie Imbernon Publié le 16/12/2019

The Lying Forest – La Forêt couchée, Stanislas Zakarian, Olivier Navelet, Arnaud Maïsetti et … [...]

Choix de la librairie Mollat Publié le 16/12/2019

Habiter la Terre, l’art de bâtir en terre crue, Jean Dethier, Flammarion, 25 x 32 cm, 512 p., 99… [...]

L’art de bâtir en terre crue : traditions, modernité et avenir Publié le 16/12/2019

Habiter la terre. L’art de bâtir en terre crue : traditions, modernité et avenir, Jean… [...]

Fernand Pouillon et l’Algérie Publié le 16/12/2019

Selon Auguste Perret, « l’architecture, c’est ce qui fait de belles ruines ». Celui qui fut le… [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Novembre 2020
 LunMarMerJeuVenSamDim
44      01
4502 03 04 05 06 07 08
4609 10 11 12 13 14 15
4716 17 18 19 20 21 22
4823 24 25 26 27 28 29
4930       

> Questions pro

À quoi forment nos écoles d’architecture ?

En 2018, la réforme des études d’architecture transformait les Écoles nationales supérieures d’architecture en « établissements…

Le rôle déterminant et pourtant toujours menacé des Maisons de l’architecture

Par leur maillage territorial et leurs actions de sensibilisation et de diffusion, les Maisons de l’architecture contribuent activement à la…

Déconfiner sans déconfiture

Petites et grandes, les agences ont travaillé à distance pendant le confinement. Comment gèrent-elles la fin du télétravail ? La crise…