Choix de la librairie Volume

Rédigé par Librairie VOLUME
Publié le 09/12/2020

Napoli Super Modern, LAN

Article paru dans d'A n°286

Histoire naturelle de l’architecture, Philippe Rahm, 15 x 22,5 cm, 312 p., Éditions du Pavillon de l’Arsenal, 24 euros.

L’archaïque et ses possibles, Stéphane Bonzani (dir.), 17 x 22 cm, 336 p., Éditions MétisPresses, 32 euros.

Napoli Super Modern, LAN : Benoît Jallon & Umberto Napolitano, en anglais, 25 x 31 cm, 230 p., Park Books, 48 euros, version italienne publiée par Quodlibet.

Marie-José Van Hee Architecten, en anglais, Copyright Slow Publishing, 23 x 31 cm, 304 p., 79 euros.

Raphael Zuber, Four Projects, en anglais, Pelinu Books, 10 x 23 cm, 372 p., 65 euros.

Cambio, Formafantasma, en anglais, Koenig Books, 21 x 29 cm, 192 p., 25 euros.

House of Card, Thomas Demand, en anglais, Mack Books, 21 x 27 cm, 448 p., 45 euros.

Dans son Histoire naturelle de l’architecture, une adaptation de sa thèse soutenue en décembre dernier, Philippe Rahm propose une autre histoire de l’architecture, une histoire qui considère les causes naturelles, physiques, biologiques ou climatiques comme éléments ayant influencé et provoqué l’apparition de figures nouvelles en architecture, de la préhistoire à nos jours. En introduisant l’accès à l’énergie ou les progrès de la médecine comme des éléments marquants de l’évolution de l’architecture, Philippe Rahm donne du souffle à la discipline pour affronter les défis environnementaux majeurs de notre époque afin de mieux construire dans un contexte d’urgence climatique.

Prolongation du colloque L’archaïque et ses possibles aujourd’hui, ce livre reprend les contributions, retrace les tables rondes proposées pendant les deux journées de discussion de juin 2018 et y ajoute quelques surprises, notamment un entretien avec Juhani Pallasmaa. La forte résurgence de l’archaïque dans la production architecturale actuelle avec des chefs de file tels que Peter Zumthor ou Aires Mateus interroge, d’autant plus que cette pensée se retrouve aussi bien chez Rural Studio que chez OMA. Mais l’archaïque permet-il d’inventer ? Les contributeurs soulignent que la présence forte de cette notion dans la pensée actuelle n’est ni le regret d’une époque révolue, ni le souhait d’un retour du passé mais le désir d’expérimenter des mondes possibles capables d’affronter nos difficultés actuelles.

Benoît Jallon et Umberto Napolitano de LAN et le laboratoire R.A.A.R nous invitent à les suivre dans la modernité architecturale napolitaine dans Napoli Super Modern. Les architectes parisiens ont étudié la ville et analysent l’histoire récente de cette cité ancestrale devenue très attractive ces dernières années. Le livre présente en plans, élévations et coupes 18 bâtiments construits entre 1930 et 1960 et les photographies de Cyrille Weiner permettent de ressentir l’ambiance de la ville et le surgissement de la modernité.

Panorama du travail de l’architecte belge Marie-José Van Hee. Croquis, plans et photographies offrent de comprendre son généreux rapport à l’espace. Soucieuse du contexte dans le développement de ces projets, elle aime aussi faire discuter la nature et l’architecture et accorde beaucoup d’importance aux habitants, comme le soulignent les témoignages de quelques-uns d’entre eux.

Première monographie sur le travail de Raphael Zuber, Four Projects présente quatre bâtiments conçus entre 2009 et 2016 par l’architecte installé dans les Grisons. Le livre invite à les explorer à travers une fine animation informatique. Plutôt qu’une simple technique de présentation, ces animations ont été un instrument essentiel tant dans le développement du projet que dans l’évolution de la pensée de l’architecte, passant d’une réflexion profonde à une résolution plus consciente des questions spatiales.

L’évolution du commerce du bois et son expansion tentaculaire à travers le monde ont rendu difficile sa régulation. Ce commerce est issu de la bioprospection qui a eu lieu dans les territoires coloniaux au XIXe siècle, devenant l’une des plus grandes industries au monde tant en termes de revenus qu’en termes d’impact sur la planète. À la demande des Serpentine Galleries de Londres, Formafantasma, un duo de designers italiens installé à Amsterdam, a mené l’enquête sur la gouvernance de l’industrie du bois. L’exposition est terminée mais il reste le catalogue, Cambio, magnifiquement mis en page par le Studio Joost Grootens.

Publié à l’occasion de son exposition au musée M Leuven (Belgique) en octobre 2020, House of Card s’intéresse à la relation que le photographe Thomas Demand entretient avec l’architecture et à son engagement auprès des architectes depuis près de quinze ans. Le point de départ est sa série Model Studies, dans laquelle le concept de la maquette est essentiel, mais le livre s’intéresse aussi à des projets de spectacles tels que Black Label (2009), Embassy (2007) et Nagelhaus (2008). Parmi les nombreux contributeurs, on trouve Adam Caruso et Arno Brandlhuber.

Les articles récents dans Livres

Le Monde sans fin Publié le 30/12/2021

Cette bande dessinée est le fruit de la rencontre entre un ingénieur, grand vulgarisateur des… [...]

La Déconstruction de la ville européenne. Euralille 1988-1995 Publié le 27/12/2021

L’opération Euralille n’est pas encore achevée et pourtant ce moment fondateur d’une … [...]

Habiter autrement, quand l’architecture libère la maison Publié le 26/12/2021

Ce livre, qui a le mérite de s’adresser (et c’est rare) autant aux architectes qu’au grand… [...]

Durer. Éléments pour la transformation du système productif Publié le 25/12/2021

Pourquoi parler d’un livre de philosophie dans une revue d’architecture ? Pourquoi dire… [...]

Architecture du canton de Vaud, 1975-2000 Publié le 09/12/2021

Il ne s’agit pas là d’un guide mais d’un inventaire des plus complets, recensant … [...]

Ré:Habiter. Réutiliser, Transformer, Expérimenter. Publié le 09/12/2021

Pratique millénaire et pourtant négligée par la société… [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Janvier 2022
 LunMarMerJeuVenSamDim
52     01 02
0103 04 05 06 07 08 09
0210 11 12 13 14 15 16
0317 18 19 20 21 22 23
0424 25 26 27 28 29 30
0531       

> Questions pro

Faire vivre le patrimoine. Entretien avec Benoît Melon, directeur de l’École de Chaillot.

L’entretien et les réhabilitations concernant 28,4 % des travaux d’architectes, la spécialisation en deux ans proposée …

Quels conseils donner aux jeunes diplômés ?

Boxeur professionnel à 17 ans, Tadao Ando voyageait pour combattre avant de se former en autodidacte à l’architecture, métier qu’il dit…

Les ABF, de la censure au dialogue constructif

Légitimes gardiens du temple, les architectes des bâtiments de France accompagnent souvent des architectes et des maîtres d’ouvrage éclairés…