Cinq manières de repenser la dalle de La Défense

Rédigé par Richard SCOFFIER
Publié le 24/02/2021

BAUKUNST, vue du projet lauréat

Article paru dans d'A n°287

Sous la dalle de La Défense, les parkings, les zones techniques comme les tunnels du RER A et ceux de l’A14 et de ses affluents ne s’organisent pas vraiment rationnellement et ont laissé entre eux des centaines de mètres carrés d’espaces interstitiels non utilisés et à peine accessibles. Paris La Défense s’est donc tourné vers cinq équipes internationales pour repenser de fond en comble cette dalle qui continue de diffuser les promesses des années 1950, malgré le large dépassement de leur date de péremption.

La dalle de La Défense a permis la réalisation d’un sol totalement libre, sans circulation automobile ni commerce, sans trottoir ni banc. Elle a réalisé ainsi l’utopie d’une surface abstraite n’obéissant aux tracés d’aucune rue ni d’aucune place et uniquement ponctuée par les flux des employés sortant le matin des bouches d’accès aux parkings et aux transports en commun pour rejoindre leur bureau avant de refaire, le soir, le parcours inverse pour rentrer chez eux. Une surface sur laquelle se dressent aléatoirement les gratte-ciel de verre et d’acier placés de part et d’autre d’une zone non ædificandi qui poursuit à plusieurs kilomètres de distance l’axe historique de Paris. Ce plan surélevé du sol réel – pour intégrer au-dessous de lui les infrastructures de dessertes bruyantes et polluantes – est tatoué et scarifié de multiples interventions déplaçant le rapport de l’art à l’architecture. Ainsi le plan d’eau « op art » composé de segments colorés de Yaacov Agam ou celui de Takis ponctué d’étranges sémaphores, tout comme les sculptures – notamment le stabile de Calder et les silhouettes colorées de Miró – ne soulignent pas l’espace urbain comme le faisait la statuaire classique mais renforcent simplement la planéité de l’ensemble de l’esplanade. Tandis que, plus à l’ouest, devant l’Arche de Spreckelsen, le parvis quadrillé renvoie aussi bien aux Supersurfaces de Superstudio qu’à la Grosse Strasse d’Albert Speer à Nuremberg. (...)

Les articles récents dans Concours

Notre-Dame : le parvis de la concorde Publié le 05/09/2022

Deux ans après la remise des résultats de la Mission Île de la Cité et les hypothèses de D… [...]

Reconstruire le sol. Dialogue compétitif pour le réaménagement des abords de la cathédrale Notre-Dame de Paris Publié le 05/09/2022

Comment aménager le parvis d’une cathédrale qui s’élève toujours sans toiture depuis son… [...]

Une Villa Médicis à Montfermeil ? Concours pour le bâtiment principal des Ateliers Médicis, Clichy-sous-Bois, Montfermeil Publié le 05/05/2022

Non, ce n’est pas un concours pour une extension de la Villa Médicis à Rome, mais pour la cons… [...]

La résurrection de la barre Cassan. Appel d’offres pour la réhabilitation de la barre Cassan en logements pour étudiants, Paris 5e Publié le 29/03/2022

Un appel d’offres a été lancé en 2020 par la RIVP et la Mairie de Paris pour réhabiliter l… [...]

Géométries. Concours pour un immeuble de logements, boulevard de Picpus, Paris 12e Publié le 25/02/2022

La pierre massive porteuse est de retour à Paris ! En témoigne ce petit concours de logements, o… [...]

La poste à la retraite. Concours pour le réaménagement de l’Hôtel des postes de Metz Publié le 09/12/2021

La Poste poursuit sa mutation : elle ferme et reconvertit ses bureaux occupant des positions … [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Octobre 2022
 LunMarMerJeuVenSamDim
39     01 02
4003 04 05 06 07 08 09
4110 11 12 13 14 15 16
4217 18 19 20 21 22 23
4324 25 26 27 28 29 30
4431       

> Questions pro

Les ABF aussi en première ligne pour défendre le patrimoine contemporain

Rôle délétère de l’ANRU pour financer la destruction des logements, inquiétude devant la généralisation de l’isolation thermique des…

Détruire ou non ?

Faïence dans les halls, aplats colorés en façade, l’indigence des signes a trop souvent résumé la réhabilitation des barres des grands e…

Renforcer le positionnement des architectes. Entretien avec Christine Leconte, présidente du CNOA

Comment les architectes peuvent-ils répondre aux enjeux de la transition écologique sans obérer la création architecturale et en se faisant re…