Circuits courts : un nouveau régionalisme critique ?

Rédigé par Stéphane BERTHIER
Publié le 12/10/2020

Carrière de grès rose de Bleurville, Lorraine

Dossier réalisé par Stéphane BERTHIER
Dossier publié dans le d'A n°284

La décision récente du président de la République de confier les modalités de la rénovation énergétique des bâtiments existants à une « task force » réunissant Total, Engie et Schneider Electric sous la direction de Saint-Gobain nous permet une nouvelle fois de mesurer l’influence léonine des lobbies industriels sur le secteur de la construction. En marge de leurs systèmes constructifs normalisés, d’autres manières d’agir sont pourtant possibles, au plus proche des territoires, de leurs ressources et de leurs savoir-faire. Elles renouvellent la production architecturale au prix d’un réapprentissage de l’art de bâtir, en déconstruisant les habitudes industrielles que le XXe siècle nous a léguées en héritage. Elles fabriquent un nouveau régionalisme critique, de nouvelles architectures de résistance, chères à Kenneth Frampton.

D’autres manières d’agir


Nouvelles richesses : expérimenter les circuits courts dans les Vosges


Accueil touristique de Plainfaing


Carte des ressources sur le territoire lorrain, entretien avec Christophe Aubertin, agence Studiolada


Conservatoire de musique du Pradet


Halle de Faverges


Terre de Paris : retour d’expérience, entretien avec Paul-Emmanuel Loiret

Abonnez-vous à D'architectures
.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Octobre 2021
 LunMarMerJeuVenSamDim
39    01 02 03
4004 05 06 07 08 09 10
4111 12 13 14 15 16 17
4218 19 20 21 22 23 24
4325 26 27 28 29 30 31

> Questions pro

Quels conseils donner aux jeunes diplômés ?

Boxeur professionnel à 17 ans, Tadao Ando voyageait pour combattre avant de se former en autodidacte à l’architecture, métier qu’il dit…

Les ABF, de la censure au dialogue constructif

Légitimes gardiens du temple, les architectes des bâtiments de France accompagnent souvent des architectes et des maîtres d’ouvrage éclairés…

Les effets pervers des marchés globaux 3/3

Alors que sa relation directe au maître d’ouvrage est mise à mal par les marchés globaux, l’architecte devient l’inespéré bouc émissaire…