Combats singuliers, Entretien avec Paulo Mendes da Rocha

Rédigé par Richard SCOFFIER
Publié le 08/10/2019

Article paru dans le d'A n°275

J’ai rendez-vous à São Paulo avec une proche de Paulo Mendes da Rocha pour visiter le Sesc 24 de Maio, une institution sociale et culturelle réalisée il y a deux ans. Helena Ayoub Silva me guide ensuite à travers les rues de ce quartier très actif vers le siège de l’Institut des architectes du Brésil, un immeuble moderniste datant des années 1950. Nous montons au cinquième étage, occupé depuis quarante ans par l’architecte vivant le plus respecté du Brésil. Il nous attend sur un plateau largement vitré, saturé de tables de travail désertées et de hauts meubles à plans sur lesquels se dressent de nombreuses maquettes d’études. Le Pritzker Prize de 91 ans m’invite avec une affabilité exquise à m’asseoir en face de lui et commence à me parler lentement en français.

D’a : Comment êtes-vous devenu architecte ?

Mon engagement dans l’architecture remonte à mes plus lointains souvenirs. J’ai grandi dans une ambiance particulière. Je peux dire que mon père m’a élevé dans le culte du faire. Dans les conversations avec ses amis comme à table à la maison, il était toujours question de réalisations terminées ou en cours d’études.

Mon père était ingénieur maritime, spécialiste de construction navale, et totalement habité par sa profession. Il collaborait à la conception d’aménagements portuaires, de jetées, de digues et j’ai été couvé dans ce climat très exclusif. (...)

Les articles récents dans Points de vue / Expos

Comme si les modernes n’existaient pas… Entretien avec Terunobu Fujimori Publié le 15/11/2019

L’architecture moderne, il la connaît sans doute mieux que quiconque. À la fois historien et … [...]

« J’ai toujours eu de La chance » Entretien avec Henry Ciriani Publié le 05/09/2019

J’ai rendez-vous dans un café de la rue Pascal avec Henri Ciriani, qui m’attend patiemment.… [...]

« Os Ossos da Arquitetura » : montrer ses os, pas ses muscles Publié le 05/09/2019

En invitant sept jeunes équipes d’architectes et d’ingénieurs à confronter leurs… [...]

Brice, le visionnaire Publié le 05/09/2019

Au détour d’une exposition, François Leclercq a retrouvé cette belle affiche qui ornait les… [...]

Notre-Dame de Paris De quelques évidences Publié le 05/09/2019

L’heure atroceLundi 15 avril 2019. Lendemain des Rameaux. L’après-midi se termine, morose… [...]

INSTINCT Entretien avec Rudy Ricciotti Publié le 08/07/2019

Il fait nuit, subrepticement le taxi quitte la route et s’engage sous la pinède dans le noir… [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Décembre 2019
 LunMarMerJeuVenSamDim
48      01
4902 03 04 05 06 07 08
5009 10 11 12 13 14 15
5116 17 18 19 20 21 22
5223 24 25 26 27 28 29
0130 31      

> Questions pro

Assistance à maîtrise d’ouvrage : l’hypertrophie des équipes est-elle nécessaire ?

Assistant à maîtrise d’ouvrage (AMO), maître d’ouvrage délégué (MOD), bataillon de conseillers…, la maîtrise d’ouvrage s’évertue …

Îlot Say, le droit d’auteur l’emporte

Le droit d’auteur des architectes et des artistes étant souvent bafoué*, l’ordonnance de référé rendue le 10 mai 2019 par le tribunal de…

PPP annulé pour les écoles marseillaises

Entre novembre 2018 et février 2019, la justice a donné raison par deux fois à des instances régionales et nationales de l’Ordre des…