Compagnie architecture : documenter le chantier en temps réel

Rédigé par Maryse QUINTON
Publié le 01/12/2022

Vue du Quai M

Dossier réalisé par Maryse QUINTON
Dossier publié dans le d'A n°303

La réalisation du Quai M à La Roche-sur-Yon fut l’occasion pour Compagnie Architecture (Jules Eymard et Chloé Bodart) de documenter le chantier en temps réel. Parallèlement à l’inauguration du bâtiment, un livre retraçant l’histoire de sa construction est publié par B42.

« Un projet dans le projet. » C’est ainsi que Chloé Bodart définit cette aventure éditoriale, menée en parallèle de la construction du Quai M, Scène de musiques actuelles (Smac) à La Roche-sur-Yon. Publié par B42, Écouter, assembler1 raconte l’histoire d’un chantier pas comme les autres, retracée en onze chapitres, mêlant narration et propos collectés puis rapportés d’une vingtaine d’intervenants. Lauréats du concours de maîtrise d’œuvre en 2018, Jules Eymard et Chloé Bodart, associés au sein de Compagnie architecture, ont souhaité rendre compte en temps réel de la construction de ce premier projet, qu’ils ont gagné ensemble. Et c’est précisément cette contrainte de la fabrication simultanée du bâtiment et de l’ouvrage qui rend le récit particulièrement intéressant.
En effet, ce n’est pas une histoire écrite a posteriori, dont on aurait gommé les doutes et les aléas. Au contraire, le livre rend compte des hésitations et de l’imprévu, montrant la dimension humaine et vivante d’un chantier, a fortiori lorsqu’il s’agit d’un équipement culturel impliquant un grand nombre d’acteurs. « Suivre un chantier, c’est interpréter le projet, résume Chloé Bodart. C’est le moment de confrontation entre les dessins et le faire, c’est là que tout se joue vraiment. Un détail n’est pas tout à fait prévisible avant de rencontrer l’ouvrier qui va le réaliser. On dessine une intention, mais on réalise avec un savoir-faire. Mises en œuvre, principes constructifs, assemblages : toutes les finitions sont réinterprétées au cours du chantier avec les gens qui le font. Un chantier n’est pas “exécutable par n’importe qui”, mais interprétable par chacun, dans une relation de confiance qui nécessite un suivi, une présence et une écoute permanente. Ce n’est pas pour cela que rien n’est maîtrisé. C’est un flou maîtrisé ! » (...)

Abonnez-vous à D'architectures
.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Avril 2024
 LunMarMerJeuVenSamDim
1401 02 03 04 05 06 07
1508 09 10 11 12 13 14
1615 16 17 18 19 20 21
1722 23 24 25 26 27 28
1829 30      

> Questions pro

Vous avez aimé Chorus? Vous adorerez la facture électronique!

Depuis quelques années, les architectes qui interviennent sur des marchés publics doivent envoyer leurs factures en PDF sur la plateforme Chorus, …

Quelle importance accorder au programme ? [suite]

C’est avec deux architectes aux pratiques forts différentes, Laurent Beaudouin et Marie-José Barthélémy, que nous poursuivons notre enquête sur…

Quelle importance accorder au programme ?

Avant tout projet, la programmation architecturale décrit son contenu afin que maître d’ouvrage et maître d’œuvre en cernent le sens et les en…