Concours pour le Musée maritime d’Anvers

Rédigé par Richard SCOFFIER
Publié le 02/11/2018

Vue extérieure depuis le parvis, Kempe Thill

Article paru dans d'A n°267

Pas de grands gestes, pas de grands récits mais de petites histoires pour ce musée de plein air qui soutient la progression de la ville vers le nord. Il accompagnera la mue de la partie méridionale du gigantesque port industriel qui se ramifie en de multiples bassins le long de l’estuaire de l’Escaut.

La ville d’Anvers, prisonnière de ses infrastructures, poursuit sa reconquête des berges de l’Escaut et d’une partie des bassins de son port, le second en Europe après Rotterdam. Un paysage de quais creusés de darses et équipé de batteries de grues pour accueillir d’impressionnants porte-conteneurs dans des champs de gazomètres et de citernes s’étendant jusqu’à l’horizon. Une petite mer fermée et protégée des marées et des crus par d’immenses écluses, parmi les plus importantes au monde. Logements, bureaux, hôpital viennent déjà s’immiscer dans la partie historique de la zone portuaire alors que de nouveaux bassins sont creusés sur la rive opposée. Deux interventions événementielles accompagnent cette irrésistible progression vers le nord. La première, le MAS – le Musée sur le cours de l’eau, conçu par l’agence Neutelings & Riedijk –, se dresse à proximité des premiers bassins du port moderne voulu par Napoléon, comme une tour de Babel de grès rouge offrant de multiples belvédères sur la ville et ses environs. Tandis que la seconde, la Maison du port construite par Zaha Hadid, s’affirme comme une forme cristalline et allongée. Construite en porte-à-faux sur une ancienne caserne de pompiers, elle trace un trait d’union entre deux mondes : les bassins nouvellement intégrés à la ville et le grand canal qui part en angle droit pour desservir le port industriel. C’est entre ces deux repères, dans les bassins à sec permettant de construire ou de réparer les bateaux, que s’installera le nouveau Musée maritime. (...)

Les articles récents dans Concours

Une Villa Médicis à Montfermeil ? Concours pour le bâtiment principal des Ateliers Médicis, Clichy-sous-Bois, Montfermeil Publié le 05/05/2022

Non, ce n’est pas un concours pour une extension de la Villa Médicis à Rome, mais pour la cons… [...]

La résurrection de la barre Cassan. Appel d’offres pour la réhabilitation de la barre Cassan en logements pour étudiants, Paris 5e Publié le 29/03/2022

Un appel d’offres a été lancé en 2020 par la RIVP et la Mairie de Paris pour réhabiliter l… [...]

Géométries. Concours pour un immeuble de logements, boulevard de Picpus, Paris 12e Publié le 25/02/2022

La pierre massive porteuse est de retour à Paris ! En témoigne ce petit concours de logements, o… [...]

La poste à la retraite. Concours pour le réaménagement de l’Hôtel des postes de Metz Publié le 09/12/2021

La Poste poursuit sa mutation : elle ferme et reconvertit ses bureaux occupant des positions … [...]

Quel hôpital pour demain ? : Concours pour l'hôpital universitaire Grand Paris Nord Publié le 16/11/2021

Comment penser l’hôpital dans la ville d’aujourd’hui qui à travers la r… [...]

Le troisième Trianon : Concours pour le nouvel office de tourisme de Versailles Publié le 18/10/2021

Quand le branding et le merchandising tiennent lieu de réflexion urbaine, que proposer de mieux a… [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Août 2022
 LunMarMerJeuVenSamDim
3101 02 03 04 05 06 07
3208 09 10 11 12 13 14
3315 16 17 18 19 20 21
3422 23 24 25 26 27 28
3529 30 31     

> Questions pro

Détruire ou non ?

Faïence dans les halls, aplats colorés en façade, l’indigence des signes a trop souvent résumé la réhabilitation des barres des grands e…

Renforcer le positionnement des architectes. Entretien avec Christine Leconte, présidente du CNOA

Comment les architectes peuvent-ils répondre aux enjeux de la transition écologique sans obérer la création architecturale et en se faisant re…

Faire vivre le patrimoine. Entretien avec Benoît Melon, directeur de l’École de Chaillot.

L’entretien et les réhabilitations concernant 28,4 % des travaux d’architectes, la spécialisation en deux ans proposée par l’Éco…