Construire en composites : une nouvelle culture architecturale ? - La translucidité structurelle des composites - Abri pour voyageurs, île de Naoshima, Japon - Architectes : Sanaa

Rédigé par Karine DANA
Publié le 01/03/2018

Dossier réalisé par Karine DANA
Dossier publié dans le d'A n°260

Pour remplacer le bâtiment de l’ancien terminal du village de Honmura – l’un des deux principaux ports de l’île japonaise de Naoshima, célèbre pour sa scène artistique contemporaine – les architectes Kazuyo Sejima et Ryue Nishizawa ont livré tout récemment un nouvel équipement destiné à accueillir les passagers en attente d’embarquement et à abriter leurs vélos et motos.

Pour la réalisation de cet espace intermédiaire, l’agence prend le parti de fabriquer un « milieu », changeant au gré du climat et du moment de la journée. Par-delà la métaphore du nuage, cet espace public couvert et translucide doit être abordé comme une expérience plutôt qu’un aménagement.

Abonnez-vous à D'architectures
.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Août 2019
 LunMarMerJeuVenSamDim
31   01 02 03 04
3205 06 07 08 09 10 11
3312 13 14 15 16 17 18
3419 20 21 22 23 24 25
3526 27 28 29 30 31  

> Questions pro

Îlot Say, le droit d’auteur l’emporte

Le droit d’auteur des architectes et des artistes étant souvent bafoué*, l’ordonnance de référé rendue le 10 mai 2019 par le tribunal de…

PPP annulé pour les écoles marseillaises

Entre novembre 2018 et février 2019, la justice a donné raison par deux fois à des instances régionales et nationales de l’Ordre des…

Conception-réalisation : le conseil de l’Ordre des architectes des Pays de la Loire veille

En novembre dernier, statuant sur le non-respect des procédures de la commande publique, trois arrêts de la cour administrative d’appel de…