N° 197 - Février 2011

"Indescrible"

Il y a trente ans, le développement des outils de création numérique pour l’architecte s’annonçait comme une révolution, engendrant son lot de hérauts et prophètes qui renvoyaient les sceptiques à leurs archaïsmes. Mais sans une remise en cause des fondements de la discipline architecturale, l’application des techniques digitales a entraîné nombre de malentendus. L’engouement pour les blobs est à cet égard significatif, les concepteurs de ces volumes néoténiques frisant l’imposture dès lors qu’ils prétendaient que seul leur logiciel en rendait possible la réalisation. Comme si Borromini, Gaudí, Saarinen ou Gaudin n’avaient su concevoir des volumes complexes sans Rhino® ou Catia®. D’autre part, annoncée comme le sésame entre concepteurs et réalisateurs – de l’intuition à l’industrialisation en quelques clics –, la numérisation des processus d’élaboration de ces blobs se révélait également décevante lors de leur mise à l’épreuve sur le chantier. En réaction à ce qu’ils soupçonnaient à juste titre être de la naïveté, les autres architectes se refusaient aveuglément
à voir dans les technologies numériques autre chose qu’un outil plus performant, se privant du même coup de leurs formidables potentialités.

Mais alors que s’estompe la fascination pour les chimères digitales, des projets conçus numériquement affrontent plus rigoureusement la réalité du chantier, même s’ils appartiennent encore à des commandes exceptionnelles en termes programmatique et budgétaire : le musée d’art de Tel-Aviv de Preston Scott Cohen, la tour Phare de Morphosis ou la Fondation Louis-Vuitton de Frank Gehry. Pour notre dossier de ce mois-ci, nous sommes allés rencontrer ces architectes, ingénieurs et maîtres d’ouvrage qui mettent aujourd’hui ces outils en oeuvre. Ils nous parlent autant de la formidable opportunité qu’ils leur offrent que des écueils dont il faut se garder.

Emmanuel Caille

Abonnez-vous à D'architectures

Sommaire 

Magazine

Photographes

» Marie Bovo, le labyrinthe et la spirale

Points de vue / Expos

» Les nouveaux ghettos du Gotha — 3. La violence symbolique

Questions pro

» Quelles stratégies juridiques pour les architectes quand marchés publics et libéralisme s'imbriquent ?

Réalisations

Publiés par d'a

» Lycée Jean-Mermoz de Dakar, Sénégal.Architectes : Terreneuve, Adam Yedid, Architecture & Climat
» Huttes paramétriques, Hermès Rive Gauche, Paris VIe

Archives PDF

Le téléchargement des archives au format PDF est réservé aux membres inscrits possédant un abonnement au magazine papier.
Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
» Manifester le suburbanisme Entretien avec Sébastien Marot texte de Marc Armengaud
» Architecture numérique:culture et stratégies opératoires texte de Antoine Picon et Alireza Razavi
» BASE Les enfants terribles de Versailles? texte de Françoise Moiroux
» Marie Bovo, le labyrinthe et la spirale texte de Olivier Namias
» Extention-reconstruction de l'hôpital Rotschild Paris XIIe

> L'Agenda

Décembre 2021
 LunMarMerJeuVenSamDim
48  01 02 03 04 05
4906 07 08 09 10 11 12
5013 14 15 16 17 18 19
5120 21 22 23 24 25 26
5227 28 29 30 31   

> Questions pro

Quels conseils donner aux jeunes diplômés ?

Boxeur professionnel à 17 ans, Tadao Ando voyageait pour combattre avant de se former en autodidacte à l’architecture, métier qu’il dit…

Les ABF, de la censure au dialogue constructif

Légitimes gardiens du temple, les architectes des bâtiments de France accompagnent souvent des architectes et des maîtres d’ouvrage éclairés…

Les effets pervers des marchés globaux 3/3

Alors que sa relation directe au maître d’ouvrage est mise à mal par les marchés globaux, l’architecte devient l’inespéré bouc émissaire…